Incitant+ : une subvention de 350€ pour les métiers en pénurie

Publié le 28/02/2019

Ce jeudi 28 février 2019, le Gouvernement wallon, sur proposition du Ministre de l’Emploi et de la Formation Pierre-Yves Jeholet, a adopté la mise en place de l’incitant financier visant la mobilisation des demandeurs d’emploi vers la formation.

Rencontre avec les Fédérations et Secteurs professionnels en août 2018.

L’IFAPME, en coopération avec la Wallonie, propose environ 60 formations qui pourraient donner droit à cette prime. D’un montant de 350€ nets, cette subvention sera accordée à tout demandeur d’emploi ayant réussi une formation à un métier en pénurie.

« Cette nouvelle prime sera octroyée aux demandeurs d’emploi qui ont entrepris et réussi une formation à un métier en pénurie à partir du 1er septembre 2018, vu que celle-ci sera rétroactive » précise le Ministre. 

Cette mesure « Incitant + » vise à inciter les demandeurs à se former à un métier considéré comme « critique » ou en pénurie. Dans ce cadre, trois dispositions concrètes sont prévues pour ces apprenants :

  • L’incitant de 350€ à proprement parler
  • Une préparation à un entretien d’embauche (sous forme d’un court module)
  • La promesse d’un entretien d’embauche 

  

« Incitant + » s’inscrit dans le cadre d’autres mesures pour lutter contre le phénomène des métiers en pénurie :

  • La réforme du PFI qui permet aux entreprises de former les travailleurs en fonction de leurs besoins et parallèlement aux demandeurs d’emploi d’acquérir des compétences données.
  • L’action « Coup de poing pénuries » (qui permet aux entreprises qui cherchent au minimum 8 travailleurs pour une même fonction de faire appel au FOREM afin qu’il leur propose un programme sur-mesure via une sélection des candidats et un plan de formation flexible.

 

A noter que les apprenants bénéficiant de cette prime pourront continuer à percevoir des allocations de chômage et d’insertion. 

« J’espère sincèrement que cette mesure permettra d’inciter de nombreux demandeurs d’emploi à se tourner vers l’offre diverse et variée de formations aux métiers en pénurie de main-d’œuvre. Je suis persuadé que la formation reste un des meilleurs tremplins vers l’emploi, surtout lorsqu’elle répond à un réel besoin des entreprises. » signale le Ministre.

 

EN BREF
> Quoi ? Une prime de 350 € + coaching pour les entretiens d’embauche.
> Pour qui ? Les demandeurs d’emploi ayant réussi la formation à un métier en pénurie
> Quand ? Depuis le 1er septembre 2018.
> Quels métiers ? Ci-dessous vous trouverez la liste (provisoire) des métiers/formations de l'IFAPME concernés par cet incitant (à confirmer prochainement par le Gouvernement)

Liste des formations éligibles à l'incitant financier (Septembre 2018) Pour des détails sur celles-ci, voyez notre catalogue de formations à un métier

 

Métiers du transport et de la logistique

  • Magasinier- accessoiriste automobile (Chef d’entreprise)
  • Superviseur en entrepôt (Chef d’entreprise)
  • Gestionnaire des approvisionnements et des stocks (Chef entreprise)

Métiers de l'automobile et mécanique

  • Garagiste réparateur (Chef entreprise)
  • Carrossier réparateur(Chef entreprise)
  • Mécanicien de tracteurs et de machines agricoles et horticoles (Chef entreprise)
  • Mécanicien poids lourds (Chef entreprise)
  • Technicien de maintenance et diagnostic automobile (Chef entreprise)

Métiers de l'électricité

  • Installateur électricien (Chef entreprise)

Métiers de l'alimentation

  • Boucher - charcutier - traiteur (Chef entreprise)
  • Boulanger - pâtissier (Chef entreprise)
  • Conducteur de ligne de production en industrie alimentaire (Chef entreprise)

Métiers de la construction

  • Entrepreneur en travaux de voiries (Chef entreprise)
  • Entrepreneur plafonneur-cimentier (Chef entreprise)
  • Charpentier (Chef entreprise)
  • Entrepreneur de couvertures (Chef entreprise)
  • Entrepreneur d’étanchéité en construction (Chef entreprise)
  • Installateur en chauffage central (Chef entreprise)
  • Technicien chauffagiste en combustibles liquides et gazeux (Chef entreprise)

Métiers du bois

  • Charpentier (Chef entreprise)
  • Entrepreneur menuisier- charpentier (Chef entreprise)
  • Charpentier (Chef entreprise)

Métiers de la construction

  • Entrepreneur plafonneur-cimentier (Chef entreprise)
  • BIM Coordinateur (Chef entreprise)
  • Métreur deviseur à orientation PEB (Chef entreprise)
  • Entrepreneur en travaux de voiries (Chef entreprise)
  • Entrepreneur plafonneur-cimentier (Chef entreprise)
  • Entrepreneur de couvertures (Chef entreprise)
  • Entrepreneur d’étanchéité en construction (Chef entreprise)
  • Entrepreneur menuisier- charpentier (Chef entreprise)
  • Entrepreneur en travaux de voiries (Chef entreprise)
  • Entrepreneur plafonneur-cimentier (Chef entreprise)
  • Entrepreneur de couvertures (Chef entreprise)
  • Entrepreneur d’étanchéité en construction (Chef entreprise)
  • Entrepreneur menuisier- charpentier (Chef entreprise)
  • BIM Coordinateur (Chef entreprise)
  • Gestionnaire de chantier (Chef entreprise)
  • Maçon technicien en encadrement de chantier (Chef entreprise)
  • Couvreur technicien en encadrement de chantier (Chef entreprise)
  • Plafonnneur technicien en encadrement de chantier (Chef entreprise)
  • Carreleur technicien en encadrement de chantier (Chef entreprise)
  • Gestionnaire de chantiers patrimoine (Chef entreprise)

Métiers de l'informatique, de la communication et du graphisme

  • Conseiller technique PC réseau (Chef entreprise)
  • Concepteur de produits multimédias (Chef entreprise)
  • Concepteur d’animations 3D (Chef entreprise)
  • Gestionnaire de projet en marketing digital (Chef entreprise)

Métiers de la vente et du commerce

  • Agent commercial (Chef entreprise)
  • Technico-commercial dans le secteur de la construction (Chef entreprise)
  • Négociant en véhicules d’occasion (Chef entreprise)
  • Conseiller commercial automobile (Chef entreprise)
  • Gestionnaire d’un magasin de concession et d’accessoires automobiles (Chef entreprise)
  • Conseiller en marketing (Chef entreprise)
  • Conseiller en publicité (Chef entreprise)
  • Conseiller en relations publiques (Chef entreprise)
  • Conseiller en commerce international (Chef entreprise)
  • Entrepreneur e-commerce (Chef entreprise)
  • Technico-commercial dans le secteur de la construction (Chef entreprise)
  • Entrepreneur e-commerce (Chef entreprise)
  • Négociant en véhicules d’occasion (Chef entreprise)
  • Conseiller commercial automobile (Chef entreprise)
  • Gestionnaire d’un magasin de concession et d’accessoires automobiles (Chef entreprise)

Métiers économiques et de conseil aux entreprises

  • Comptable (Chef entreprise)
  • Candidat expert comptable (Chef entreprise)
  • Candidat courtier d’assurances (Chef entreprise)