Jean-Philippe Habran

43 ans

Le Cyclo-messager des Vallées

Année de création : septembre 2013

Rue Gustave Masset, 58
5050 Gembloux
0497 070 090
jp@cyclomessager.be

www.cyclomessager.be

Quel a été votre parcours (études, formations, expériences professionnelles,…) ?

  • Licence en Affaires Publiques et Relations Internationales (UCL)
  • Conseiller financier (Clientèle privée) dans le réseau commercial de la Générale de Banque, puis Fortis, puis BNP Paribas Fortis, et enfin Product Manager à Banque de la Poste.
  • Stages et expériences courtes à l'occasion de séjours en Afrique (Burkina Faso et Niger).

Et maintenant, quelle est votre activité ?
Depuis 2012, je développe un projet local de transport de marchandises à vélo (Le Cyclo-messager des Vallées) et de vente de produits en circuit court. Je me concentre sur la distribution de produits (surtout alimentaires) de ma région, en points de dépôt ou à domicile. Le plus souvent possible à vélo.

Qu’est-ce qui vous a poussé/motivé à vous lancer dans cette activité et à vous lancer comme indépendant ?
J'ai quitté volontairement un emploi stable mais dépourvu de sens et de valeurs, pour  tenter de créer le job qui me correspondait plus. L'idée de circuler à vélo, d'être souvent au grand air, de servir l'économie locale et de développer une activité sobre et conviviale a présidé à ma réflexion de création.

Que pensez-vous des formations que vous avez suivies à l’IFAPME ?
C'est véritablement lors des formations à l'IFAPME que j'ai pris confiance dans mon projet et dans mes capacités à le mettre en place. Les formations en développement personnel, en création de site Internet et comptabilité ont été très utiles pour démarrer, et poursuivre un accompagnement ensuite avec une structure de type 'couveuse'.

Quelle est aujourd’hui votre plus grande satisfaction par rapport à votre travail ?
D'être plus en accord avec moi-même et les valeurs auxquelles je crois. Mon activité m'a aussi permis de faire de nombreuses rencontres et d'élargir mon champ d'action vers d'autres secteurs (l'associatif, des projets coopératifs,…), y compris comme bénévole.

Avez-vous des projets futurs par rapport au développement de votre activité ? Si oui, lesquels ?
Oui, je souhaiterais développer beaucoup plus la livraison en entreprise de plats sains, bio. Et la livraison à domicile de produits non-alimentaires, comme  les livres par exemple, pour offrir un service supplémentaire aux petites librairies locales.

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à quelqu’un qui souhaiterait lancer sa propre activité dans ce secteur ?
Le niveau des revenus dégagés est assez faible, il est préférable de s'y lancer en ayant tout de même une certaine sécurité financière (une autre activité rémunérée à côté). J'envisage d'ailleurs de compléter cette activité par un mi-temps pour me permettre de la continuer en tant qu'indépendant complémentaire.

Et vous ? Quel est votre projet ?
Pour vous aider à le concrétiser, l’IFAPME vous propose les modules de formation ‘Je monte ma boîte’

Plus d'infos