Commis - collaborateur de cuisine

La formation de chef d'entreprise

Une formation pour adultes (dès 18 ans) qui ont soif d'indépendance !

C'est la formule idéale si vous souhaitez apprendre un métier pour l’exercer en tant que salarié, devenir indépendant ou créer/reprendre une entreprise. Selon les Centres de formation, les cours sont donnés en horaires décalés (en soirée ou le samedi) ou en journée par des pros en activité dans leur discipline.

Les cours en centre de formation

Durée de la formation de chef d'entreprise au métier de « Commis - collaborateur de cuisine » : 1 an

Où suivre les cours ?

  • à Charleroi : Centre IFAPME de Charleroi
  • à Dinant : Centre IFAPME de Dinant
  • à La Louvière : Centre IFAPME MBC - La Louvière
  • à Libramont-Chevigny : Centre IFAPME Luxembourg - Libramont
  • à Liège : Centre IFAPME Liège
  • à Mons : Centre IFAPME MBC - Mons
  • à Namur : Centre IFAPME Namur-Brabant wallon - Namur
  • à Perwez : Centre IFAPME Namur-Brabant wallon - Perwez
  • à Tournai : Centre IFAPME de Tournai (FOCLAM)
  • à Verviers : Centre IFAPME de Verviers
  • à Villers-le-Bouillet : Centre IFAPME Huy-Waremme (Formation PME)
  • à Wavre : Centre IFAPME Namur-Brabant wallon - Wavre

Le programme des cours :

Cours professionnels :
Le programme des cours est établi en collaboration avec .

  • Année préparatoire
    • A90/4 EUAA1C : CUISINE MENU SIMPLE (7h)
    • A90/4 EUAA2C : CUISINE MENU ELABORE (7h)

Cours de gestion : droit, comptabilité, fiscalité, commerce, création d'une entreprise

Horaire des cours :

Les cours se donnent pour la plupart en horaire décalé : en soirées et/ou le samedi. Pour plus d’informations précises à ce sujet, merci de contacter le Centre de formation IFAPME.


(Attention : dans certains cas, des cours peuvent être donnés en journée)

Conditions générales d'admission :

Est admise à la formation préparatoire, la personne qui satisfait à l'obligation scolaire et qui répond à une des conditions ci-après :

  • être titulaire d'un certificat d'apprentissage;
  • être titulaire du certificat de l'enseignement secondaire du second degré dans les sections générale, technique ou artistique ;
  • être titulaire du certificat de réussite de l'enseignement secondaire du troisième degré de l'enseignement professionnel et, dans ce cas, être en possession du certificat de qualification ;
  • être titulaire d'une attestation de réussite de la partie de l'examen de fin d'apprentissage portant sur la formation générale pour autant que les dispositions du plan de formation le permettent (ces personnes ne peuvent suivre que la formation à la gestion) ;
  • être titulaire d'une attestation de réussite des épreuves de connaissances générales et professionnelles en apprentissage pour autant que le plan de formation le permette.

La personne est admissible en première année de la formation. Elle n'est admise en deuxième année qu'après avoir réussi l'épreuve pratique de fin de formation en apprentissage.

Les titulaires d'un certificat d'enseignement secondaire inférieur de l'enseignement professionnel délivré avant 1998 sont considérés comme répondant aux conditions d'admission.

En fin de formation

Un tremplin pour l'emploi :

L'apprenant qui satisfait aux épreuves de fin de formation obtient un certificat d’acquis d’apprentissage en formation (CECAF) et une reconnaissance sectorielle HoReCa Formation Wallonie.

La formation de collaborateur en cuisine est une année préparatoire à :

  • la formation chef d’entreprise de restaurateur pour la partie « cuisine » ;
  • la formation chef d’entreprise de préparateur de plats traiteurs ;
  • la formation de coordination et d’encadrement de chef de cuisine.

Le candidat à la formation de chef d’entreprise "Restaurateur" suivra les cours des préparatoires "Commis–collaborateur de cuisine" et "Garçon / serveuse de restaurant".

Débouchés :

L’emploi de collaborateur de cuisine s’exerce dans tous types d’établissements de restauration commerciale et sociale (restaurant traditionnel, gastronomique, à thème, brasserie, traiteur, restaurant d’entreprise hôpital, restaurant scolaire, cuisine centrale et industrielle, restauration mobile, bateaux, trains,…)

Je souhaite être recontacté par l'IFAPME

Description du métier

Le collaborateur de cuisine prépare, dispose et garnit les mets. Il réalise les préparations chaudes, froides, desserts suivant les instructions du cuisinier/cuisinier travaillant seul.

La profession de restaurateur (ou traiteur-organisateur de banquets) est réglementée par l’Arrêté Royal du 13 juin 1984. Le programme de la formation "Collaborateur de cuisine" répond partiellement aux exigences de la réglementation pour la partie "cuisine".

Un programme complémentaire en cuisine est nécessaire pour la partie "cuisine" de l’accès professionnel. Un deuxième titre est également nécessaire pour la partie "salle" et seul l’ensemble peut prouver la compétence professionnelle relative à la profession de restaurateur (ou traiteur-organisateur de banquets).

Tout au long de la formation, l’accent sera mis sur :

  • la participation au travail d’équipe ;
  • l’attitude proactive (esprit d’initiative) ;
  • la créativité ;
  • le respect des temps de réalisation définis ;
  • le respect des règles d’hygiène, de sécurité, d’ergonomie ;
  • le respect de l’environnement ;
  • l’adhésion à la politique commerciale de l’entreprise.

Aptitudes

Horaire de travail : l’emploi de collaborateur de cuisine peut s’exercer en horaire fixe ou variable, en horaire direct ou en horaire coupé.

Conditions de travail : l’emploi de collaborateur de cuisine implique : la station debout, de fréquentes allées et venues, la manutention de charges, des expositions à la chaleur et parfois au froid et la nécessité de respecter la législation en vigueur. Au cours de la journée, il est soumis à des périodes d’activité soutenue "coup de feu".

Contexte relationnel et/ou psychologique : le collaborateur de cuisine doit pouvoir s’adapter aux exigences de la clientèle.

L’emploi nécessite de :

  • Respecter rigoureusement les règles d’hygiène personnelle et d’hygiène professionnelle (vis-à-vis de la clientèle, des collègues, du matériel, des marchandises).
  • Porter une tenue professionnelle adaptée (veste, pantalon, toque, tablier et chaussures de sécurité, etc.)
  • Compléter les fiches d’analyse de risques.
  • Respecter les règles de sécurité exigées par l’AFSCA.
  • Respecter les règlementations concernant le tri sélectif.

Les règles d’hygiène s’appliquent de la réception des marchandises à la distribution des productions et à l’entretien des locaux et du matériel. L’utilisation des matériels spécifiques implique de se conformer à des procédures de sécurité et de nettoyage.

Des questions ? Plus d'infos ?

Appelez gratuitement le 0800 90 133
Les conseillers du Centre de Contacts de l'IFAPME sont à votre écoute pour vous fournir une information personnalisée (du lundi au vendredi de 8h15 à 16h15)

Contactez l'IFAPME