Confiseur - Chocolatier

La formation de chef d'entreprise

Une formation pour adultes (dès 18 ans) qui ont soif d'indépendance !

C'est la formule idéale si vous souhaitez apprendre un métier pour l’exercer en tant que salarié, devenir indépendant ou créer/reprendre une entreprise. Selon les Centres de formation, les cours sont donnés en horaires décalés (en soirée ou le samedi) ou en journée par des pros en activité dans leur discipline.

Les cours en centre de formation

Durée de la formation de chef d'entreprise au métier de « Confiseur - Chocolatier » : 2 ans

Où suivre les cours ?

  • à Charleroi : Centre IFAPME de Charleroi
  • à Libramont-Chevigny : Centre IFAPME Luxembourg - Libramont
  • à Mons : Centre IFAPME MBC - Mons
  • à Perwez : Centre IFAPME Namur-Brabant wallon - Perwez
  • à Villers-le-Bouillet : Centre IFAPME Huy-Waremme (Formation PME)

Le programme des cours :

Cours professionnels :
Le programme des cours est établi en collaboration avec Le référentiel de formation bénéficie de la participation et de la validation de: - Fédération francophone de la boulangerie, pâtisserie, glacerie et chocolaterie, - Confédération Belge de la Boulangerie, Pâtisserie, Chocolaterie, Glacerie..

  • 1ère Chef d'entreprise
    • A10/5 PRATIQUE COMPLEMENTAIRE (40h)
    • A10/5 METTRE EN ŒUVRE TECHN. SPECIF. METIER CHOCOLATIER PROD. COMPL. (28h)
    • A10/5 METTRE EN ŒUVRE TECHN. SPECIF. METIER CONFISEUR PROD. COMPL. (16h)
    • A10/5 GERER ASPECTS FINANCIERS DE SON ENTREPRISE AU NIVEAU STOCKS (6h)
    • A10/5 GERER LES ASPECTS FINANCIERS DE SON ENTREP. MATERIEL ET LOCAUX (8h)
    • A10/5 EVALUATION FORMATIVE CONFISEUR CHOCOLATIER (6h)
    • A10/5 ASSURER L'HYGIENE ET LA SECURITE (12h)
    • A10/5 METTRE EN ŒUVRE TECHNIQUES DE BASE SPECIFIQUES METIER CONFISEUR (16h)
    • A10/5 METTRE EN ŒUVRE TECH. DE BASE SPECIFIQUES METIER CHOCOLATIER (36h)
  • 2ème Chef d'entreprise
    • A10/6 GENERER ET GERER L'ACTIVITE ECO. DE SON ENTREPRISE (26h)
    • A10/6 CREER PROD. ORIGINAUX DE CONFISERIE + TTES TECH. SPEC. (8h)
    • A10/6 METTRE EN OEUVRE TTES TECH. SPEC. CHOCOLATIER PROD.COMPLEXES (76h)
    • A10/6 METTRE EN OEUVRE TTES TECH. SPEC. CONFISEUR PROD. COMPLEXES (16h)
    • A10/6 CREER PROD. ORGINAUX DE CHOCOLATERIE + TTES TECH. SPEC. (28h)
    • A10/6 PRATIQUE COMPLEMENTAIRE (40h)
    • A10/6 ASSURER LES ASPECTS COMMERCIAUX (6h)
    • A10/6 DEMARCHES UTILES CREATION/REPRISE DE L'ENT.+ GESTION SOCIALE (8h)

Cours de gestion : droit, comptabilité, fiscalité, commerce, création d'une entreprise

Horaire des cours :

Les cours se donnent pour la plupart en horaire décalé : en soirées et/ou le samedi. Pour plus des informations précises à ce sujet, merci de contacter le Centre de formation IFAPME.
(Attention : dans certains cas, des cours peuvent être donnés en journée)

Conditions générales d'admission :

Est admise à la formation de Chef d'entreprise, la personne qui satisfait à l'obligation scolaire et qui répond à l'une des conditions ci-après :

  • être titulaire d'un certificat d'apprentissage ;
  • être titulaire du certificat de l'enseignement secondaire du second degré dans les sections générale, technique ou artistique ;
  • être titulaire du certificat de réussite de l'enseignement secondaire du troisième degré de l'enseignement professionnel et, dans ce cas, être en possession du certificat de qualification ;
  • être titulaire d'une attestation de réussite de la partie de l'examen de fin d'apprentissage portant sur la formation générale pour autant que les dispositions du plan de formation le permettent (ces personnes ne peuvent suivre que la formation à la gestion) ;
  • être titulaire d'une attestation de réussite des épreuves de connaissances générales et professionnelles en apprentissage pour autant que le plan de formation le permette.
La personne est admissible en première année de la formation de chef d'entreprise. Elle n'est admise en deuxième année qu'après avoir réussi l'épreuve pratique de fin de formation en apprentissage. Les titulaires d'un certificat d'enseignement secondaire inférieur de l'enseignement professionnel délivré avant 1998 sont considérés comme répondant aux conditions d'admission.

En fin de formation

Un tremplin pour l'emploi :

L'apprenant qui satisfait aux épreuves de fin de formation obtient un Diplôme de formation de Chef d'entreprise, homologué par la Communauté française et satisfaisant aux conditions définies dans les lois d'accès aux professions. Il se voit également décerner un certificat de connaissances de base en gestion.

Débouchés :

Le métier s’exerce dans un atelier d’une entreprise de type artisanal (boulangerie-pâtisserie, pâtisserie, confiserie...), dans une entreprise de restauration, chez un traiteur, dans une grande ou moyenne surface ou encore dans une PME-PMI. Le métier est tenu de manière isolée ou au sein d’une équipe organisée en postes de travail. Les jours et horaires de travail sont commandés par le mode de commercialisation, le type d’entreprise et de production : l’activité débute souvent avant six heures le matin dans l’artisanat, est organisée en équipes dans les grandes et moyennes surfaces et peut être postée dans l’industrie. 

Je souhaite être recontacté par l'IFAPME

Vidéos

Description du métier

Le confiseur-chocolatier est un artisan qui fabrique ou participe à la fabrication d'une gamme de produits variés de confiserie et de chocolaterie ; il peut spécialiser son activité (ex : spécialité régionale), occasionnellement ou régulièrement, dans la fabrication de l'un ou de l'autre de ces produits et la réalisation de commandes dans le cadre d’occasions particulières ;

Pour ce faire, le confiseur-chocolatier utilise différents composants dans un souci constant de recherche de qualité ; il met souvent en oeuvre des équipements mécanisés et des techniques de surgélation ; il peut mettre au point de nouvelles recettes ; il travaille de façon artisanale ou semi-industrielle. Le patron confiseur-chocolatier aménage l’atelier et l’espace de vente ; il planifie et organise le travail de l’atelier ; il distribue les tâches à ses collaborateurs selon leurs compétences pour obtenir le meilleur rendement ; il achète les matières premières et auxiliaires et les transforme en produits finis ; il diversifie sa production tout en l’adaptant à sa clientèle ; il équipe son espace de vente, présente la marchandise et entretient de bonnes relations commerciales avec sa clientèle ; il forme et gère le personnel ; enfin il applique les législations et réglementations spécifiques à sa profession et gère le commercial, l’administratif et le financier.

Aptitudes

La pratique de ce métier nécessite un certain nombre de qualités telles que : une bonne résistance physique (travail en station debout) ; un sens de l’organisation, de l’ordre et de la méthode ; un respect de la propreté et de l’hygiène alimentaire, corporelle et du matériel (guide sectoriel d’auto-contrôle) ; un sens de la créativité et de la décoration (sens artistique) ; une adaptabilité à la flexibilité des horaires (travail saisonnier) ; un esprit commercial. Le confiseur-chocolatier maîtrise les techniques de production de tous les produits en alliant tradition et innovation. Il est capable de s’adapter à l’évolution des nouvelles techniques du métier.

Des questions ? Plus d'infos ?

Appelez gratuitement le 0800 90 133
Les conseillers du Centre de Contacts de l'IFAPME sont à votre écoute pour vous fournir une information personnalisée (du lundi au vendredi de 8h15 à 16h15)

Contactez l'IFAPME