Entrepreneur de maçonnerie et de béton

La formation de chef d'entreprise

Une formation pour adultes (dès 18 ans) qui ont soif d'indépendance !

C'est la formule idéale si vous souhaitez apprendre un métier pour l’exercer en tant que salarié, devenir indépendant ou créer/reprendre une entreprise. Selon les Centres de formation, les cours sont donnés en horaires décalés (en soirée ou le samedi) ou en journée par des pros en activité dans leur discipline.

Les cours en centre de formation

Durée de la formation de chef d'entreprise au métier de « Entrepreneur de maçonnerie et de béton » : 2 ans (ou 3 ans si 1 année préparatoire est nécessaire)

Où suivre les cours ?

  • à Braine-le-Comte : Centre IFAPME MBC - Braine-le-Comte
  • à Charleroi : Centre IFAPME de Charleroi
  • à Dinant : Centre IFAPME de Dinant
  • à Libramont-Chevigny : Centre IFAPME Luxembourg - Libramont
  • à Liège : Centre IFAPME Liège
  • à Mons : Centre IFAPME MBC - Mons
  • à Namur : Centre IFAPME Namur-Brabant wallon - Namur
  • à Verviers : Centre IFAPME de Verviers
  • à Wavre : Centre IFAPME Namur-Brabant wallon - Wavre

Le programme des cours :

Cours professionnels :
Le programme des cours est établi en collaboration avec Le référentiel de formation bénéficie de la participation et de la validation de: - l'Union Nationale des Entrepreneurs Plafonneurs, Cimentiers, Ornemanistes, Rejointoyeurs, Staffeurs et Plâtriers.

  • 1ère Chef d'entreprise
    • PEB spécifique Maçon (8h)
  • 2ème Chef d'entreprise
    • PEB spécifique Maçon (8h)
    • Rénovation énergétique & durable - K01 (36h)
  • Année préparatoire
    • PEB sensibilisation à la PEB et au développement durable (8h)
    • Techniques de rénovation énergétique - K01 (20h)

Cours de gestion : droit, comptabilité, fiscalité, commerce, création d'une entreprise

Horaire des cours :

Les cours se donnent pour la plupart en horaire décalé : en soirées et/ou le samedi. Pour plus des informations précises à ce sujet, merci de contacter le Centre de formation IFAPME.
(Attention : dans certains cas, des cours peuvent être donnés en journée).

Conditions générales d'admission :

Est admise à la formation de Chef d'entreprise, la personne qui satisfait à l'obligation scolaire et qui répond à une des conditions ci-après:

  • être titulaire d'un certificat d'apprentissage;
  • être titulaire du certificat de l'enseignement secondaire du second degré dans les sections générale, technique ou artistique ;
  • être titulaire du certificat de réussite de l'enseignement secondaire du troisième degré de l'enseignement professionnel et, dans ce cas, être en possession du certificat de qualification ;
  • être titulaire d'une attestation de réussite de la partie de l'examen de fin d'apprentissage portant sur la formation générale pour autant que les dispositions du plan de formation le permettent (ces personnes ne peuvent suivre que la formation à la gestion) ;
  • être titulaire d'une attestation de réussite des épreuves de connaissances générales et professionnelles en apprentissage pour autant que le plan de formation le permette.

La personne est admissible en première année de la formation de chef d'entreprise. Elle n'est admise en deuxième année qu'après avoir réussi l'épreuve pratique de fin de formation en apprentissage.

Les titulaires d'un certificat d'enseignement secondaire inférieur de l'enseignement professionnel délivré avant 1998 sont considérés comme répondant aux conditions d'admission.

Conditions d'admission à l'année préparatoire :

Si vous avez plus de 18 ans et que vous souhaitez entamer cette formation sans avoir ni expérience professionnelle dans ce métier, ni étude suivie dans la profession, votre formation comprendra une année préparatoire.

En fin de formation

Un tremplin pour l'emploi :

L'apprenant qui satisfait aux épreuves de fin de formation obtient un Diplôme de formation de Chef d'entreprise, homologué par la Communauté française et satisfaisant aux conditions définies dans les lois d'accès aux professions. Il se voit également décerner un certificat de connaissances de base en gestion.

Débouchés :

Le secteur de la construction est principalement composé de petites et moyennes entreprises qui adoptent une organisation de travail en fonction de l'importance et la spécificité du chantier. Pour réaliser les travaux en gros œuvre, les sociétés de construction occupent prioritairement du personnel polyvalent. Le maçon pourra ainsi participer au coffrage, au ferraillage, au bétonnage et au rejointoiement. D'autres firmes plus importantes ou des associations momentanées de corps de métiers adoptent une organisation interne propre où la spécialisation est privilégiée.

Je souhaite être recontacté par l'IFAPME

Vidéos

Photos

  • thumbnail
  • thumbnail
  • thumbnail
  • thumbnail
  • thumbnail
  • thumbnail
  • thumbnail
  • thumbnail
  • thumbnail

Description du métier

Le maçon est un ouvrier qualifié chargé d'une partie des travaux de gros oeuvre d'un bâtiment. De la nouvelle construction à la rénovation, sa tâche principale consiste d'une part à assembler des briques en un mur maçonné à l'aide de mortier et poser les fondations du chantier d'autre part.

Il peut aussi être appelé à placer des encadrements de portes et de fenêtres, des seuils, des poutres, des linteaux, des dalles en béton, des hourdis, ... Il peut aussi effectuer le raccordement des égouts et des citernes. Il intervient également dans la rénovation et la restauration de bâtiments, le placement de matériaux d'isolation et l'exécution de travaux d'étanchéité.

Aptitudes

Ce métier s'exerce sur des chantiers. Le travail du maçon pourra s'effectuer en hauteur et impliquer le port de charges. Le respect des consignes de sécurité et du port d'équipements de protection (casque de chantier, chaussures de sécurité, ...) est indispensable. 

Des questions ? Plus d'infos ?

Appelez gratuitement le 0800 90 133
Les conseillers du Centre de Contacts de l'IFAPME sont à votre écoute pour vous fournir une information personnalisée (du lundi au vendredi de 8h15 à 16h15)

Contactez l'IFAPME