Gestionnaire de chantier

La formation de coordination et d’encadrement

Une formation pour les futurs capitaines d’équipes ! Accessible dès 18 ans.

La formation de coordination et d’encadrement permet d’acquérir les compétences techniques spécifiques à un métier. Elle prépare à l’exercice d’une fonction salariée d’encadrement de personnes, d’adjoint à la direction ou de coordination de projet au sein d’une entreprise (planification, gestion de la communication, évaluation des personnes travaillant sous son autorité, etc.)

C’est une formation diplômante de courte durée qui peut être dispensée en alternance notamment par la conclusion d’une convention de stage avec une entreprise formatrice.

Attention : le programme ne propose pas de cours de gestion, il ne prépare donc pas à devenir indépendant.

Durée de la formation de coordination et d’encadrement au métier de « Gestionnaire de chantier » : 2 années

Où suivre les cours ?

  • à Gembloux : Centre IFAPME Namur-Brabant wallon - Gembloux

Le programme des cours :

Cours professionnels :
Le programme des cours est établi en collaboration avec .

  • 1ère F COEN
    • K91/25 Entreprise de construction (36h)
    • K91/25 Communication, Sécurité et TIC (72h)
    • K91/25 Technologie et Mode d'exécution (164h)
  • 2ème F COEN
    • K91/26 Gestion de l'exécution technique du chantier (124h)
    • K91/26 Entreprise de construction (36h)
    • K91/26 Technologie et Mode d'exécution 2 (36h)
    • K91/26 Introduction BIM (8h)
    • K91/26 Suivi du TFE (20h)
    • K91/26 Noeuds constructifs (32h)
    • K91/26 Sécurité (16h)

Horaire des cours :

Les cours se donnent pour la plupart en horaire décalé : en soirées et/ou le samedi. Pour plus des informations précises à ce sujet, merci de contacter le Centre de formation IFAPME. (Attention : dans certains cas, des cours peuvent être donnés en journée)

Conditions générales d'admission :

Est admise à la formation de Chef d'entreprise, la personne qui satisfait à l'obligation scolaire et qui répond à une des conditions ci-après:

  • être titulaire d'un certificat d'apprentissage;
  • être titulaire du certificat de l'enseignement secondaire du second degré dans les sections générale, technique ou artistique ;
  • être titulaire du certificat de réussite de l'enseignement secondaire du troisième degré de l'enseignement professionnel et, dans ce cas, être en possession du certificat de qualification ;

Les titulaires d'un certificat d'enseignement secondaire inférieur de l'enseignement professionnel délivré avant 1998 sont considérés comme répondant aux conditions d'admission.

En fin de formation

Un tremplin pour l'emploi :

A l’issue de la formation, l’apprenant se voit délivrer un diplôme de Coordination/encadrement en gestionnaire de chantier.

Débouchés :

Le(la) gestionnaire de chantier inclut également la fonction de responsable sécurité et protection santé de la construction. Les opportunités d’emploi pour le métier de gestionnaire de chantier proviennent principalement du secteur de la construction.

Une analyse basée sur différents critères semble indiquer que ce métier apparaît comme très attractif sur le marché de l’emploi wallon. Le métier de gestionnaire de chantier est par ailleurs repris dans la liste des fonctions critiques et métiers en pénurie 2017 (sur base des données 2016). Les opportunités d’emploi ont pour principaux lieux de travail les provinces de Liège et de Hainaut.

Le métier a évolué de façon exponentielle ces dix dernières années. A cela deux facteurs : les nouvelles préoccupations énergétiques ainsi que l’apparition des nouvelles technologies.

Mené par la directive européenne du 19 mai 2010 relative aux performances énergétiques des bâtiments à l’horizon 2020, le verdissement de l’économie s’opère également au cœur des métiers de la construction. Le(la) gestionnaire de chantier doit s’armer de connaissances liées aux nouvelles normes énergétiques (isolation thermique, ventilation et étanchéité à l’air, utilisation de sources d’énergies renouvelables) et environnementale, maitriser les nouveaux matériaux et apprivoiser les nouveaux modes constructifs.

Le numérique est également appelé à s’implanter dans le secteur de la construction de manière durable.

Je souhaite être recontacté par l'IFAPME

Description du métier

Le(la) gestionnaire de chantier est un(e) technicien(ne) spécialisé(e) qui a une bonne connaissance des plans, des cahiers des charges, des méthodes de mesurage et des « documents normatifs ». Il (elle) a une bonne maîtrise de la réalisation des travaux et de la décomposition des différentes activités.

Sous la responsabilité du Chef d’Entreprise, il(elle) :

  • visite et reconnaît le site
  • vérifie les assurances et autorisations particulières
  • met en œuvre le cahier des charges et, le cas échéant, les rapports du bureau d’études
  • organise le chantier en tenant compte, entre autres, de la rentabilité, la qualité, l’environnement et la sécurité
  • propose des modifications techniques et financières
  • établir et adapter un planning de travail
  • veille à l’aménagement du chantier et à l’exécution des travaux dans le respect des règles de l’art
  • planifie l’approvisionnement en matériel et matériaux
  • assure la coordination entre les sous-traitants
  • rédige des états d’avancement et de fin de travaux, etc.
  • veille au respect des délais, des quantités, de la qualité et des coûts
  • veille au respect des règles de sécurité et d’environnement
  • assure le suivi financier du chantier
  • assure la gestion administrative des documents
  • organise la réception provisoire et définitive
  • encadre les relations entre des équipes pluridisciplinaires
On lui reconnaît volontiers son sens de l’organisation, son souci du détail, sa bonne méthode de travail, son ordre et sa précision Il (elle) occupe un poste clé dans l’entreprise.

Aptitudes

Le métier s’exerce sur des chantiers de constructions neuves ou en réhabilitation. L’activité entraîne quotidiennement de nombreux déplacements entre les différents chantiers et les partenaires contribuant à la réalisation des travaux.

Les horaires sont variables, certaines activités de gestion (personnel, élaboration de comptes rendus, préparation de réunions de chantier) peuvent se prolonger en soirée ou conduisent à travailler en fin de semaine.

La responsabilité d’un chantier nécessite d’être autonome et de travailler en étroite collaboration à la fois avec les hommes de terrain et les équipes des études (métreurs, dessinateurs...).

Des questions ? Plus d'infos ?

Appelez gratuitement le 0800 90 133
Les conseillers du Centre de Contacts de l'IFAPME sont à votre écoute pour vous fournir une information personnalisée (du lundi au vendredi de 8h15 à 16h15)

Contactez l'IFAPME