Soudeur polyvalent-métallier

LA FORMATION EN ALTERNANCE (APPRENTISSAGE)

De 15 ans à 24 ans, forme-toi en pratiquant un métier !

Tu as besoin d’action, de t’investir dans des projets concrets ? La formation en alternance est faite pour toi ! C'est le mix idéal : tu apprends un métier en entreprise et tu suis des cours maximum 2 jours par semaine dans un Centre IFAPME.

Tes avantages :

  • Des pros. Tu es formé par des professionnels du métier, à l’IFAPME et en entreprise.
  • Du concret. Entouré par tes collègues, tu apprends ton métier et tu participes à la vie de l’entreprise. Tu te perfectionnes dans les ateliers équipés de l’IFAPME.
  • Un coaching. Nous t’aidons à choisir un métier. Nous t’aidons à trouver un patron-formateur. Nous établissons avec toi un plan de formation signé aussi par l’entreprise de formation et l’IFAPME. Nous veillons à la signature de ton contrat. Nous t’aidons si tu éprouves des difficultés.
  • Une rétribution. Chaque mois, tu reçois une rétribution de formation. Si tu réussis ton année de formation, tu reçois un bonus. Tu bénéficies aussi d’un pécule de vacances et les allocations familiales sont maintenues (sous conditions).
  • Un remboursement des frais de déplacement vers l'entreprise et vers le Centre de formation (sous conditions).

LE CONTRAT D'ALTERNANCE

Pour t'inscrire et commencer une formation en alternance, tu dois d'abord t'adresser à un délégué à la tutelle-référent de l'IFAPME. Contacte le Service IFAPME le plus proche de chez toi.

Coordonnées de tous les Services IFAPME

LES COURS EN CENTRE DE FORMATION

Durée de la formation en alternance au métier de « Soudeur polyvalent-métallier » : 3 ans

Où suivre les cours ?

  • à Dinant : Centre IFAPME de Dinant
  • à Liège : Centre IFAPME Liège

Le programme des cours :

Cours professionnels :
Le programme des cours est établi en collaboration avec .

  • 1ère apprentissage
    • E37/1 ToTo Process 135 (PF) (18h)
    • E37/1 ToTo Process 111 (PA, PC, PF) (78h)
    • E37/1 ToTo Process 135 (PA, PC) - initiation process 141 TIG (50h)
    • E37/1 Façonnage de profilés de ferronnerie et construction métallique (18h)
    • E37/1 Soudage oxyacétylénique de tôles (16h)
  • 2ème apprentissage
    • E37/2 CA (ToTo) Process 111 (PA, PB) (12h)
    • E37/2 CA (ToTo) Process 111 (PF) (16h)
    • E37/2 CA (TuTo) Process 111 (PB) (16h)
    • E37/2 CA (TuTo) Process 111 (PH) (16h)
    • E37/2 CA (ToTo) Process 135 (PA, PB) initiation process 141 TIG (24h)
    • E37/2 CA (ToTo) Process 135 (PF) (20h)
    • E37/2 CA (TuTo) Process 135 (PB) initiation process 141 TIG (24h)
    • E37/2 CA (TuTo) Process 135 (PH) (20h)
    • E37/2 Façonnage de profilés de ferronnerie et construction métallique (32h)
    • E37/2 Soudage oxyacétylénique de tôles (8h)
  • 3ème apprentissage
    • E37/3 TuTu Process 111 (PA, PC, PH) (48h)
    • E37/3 TuTu Process 141 (PA, PC) (60h)
    • E37/3 TuTu Process 141 (PH) (20h)
    • E37/3 Organisation technique de l'atelier et du chantier (16h)
    • E37/3 Façonnage de profilés de ferronnerie et construction métallique (28h)
    • E37/3 Pose d'ouvrages métalliques (12h)

Cours de connaissance générale : français, mathématique, commerce, droit, monde contemporain

Horaire des cours :

Les cours se donnent en journée (de 1 à 2 jours par semaine) en alternance avec l'apprentissage en entreprise (de 3 à 4 jours par semaine).

Conditions d'admission :

Cliquez ici

En fin de formation

Un tremplin pour l'emploi :

A l'issue de l'apprentissage, l'apprenti obtient un Certificat d'apprentissage homologué par la Communauté française. Ce Certificat permet de s'insérer de façon durable et valable dans l'emploi en tant qu'employé qualifié et d'accéder directement à la formation de chef d'entreprise de l'IFAPME.

Débouchés :

Le soudeur exerce en atelier ou sur chantier dans des domaines aussi diversifiés que : la construction navale, la chaudronnerie, les structures métalliques, la métallurgie et la fabrication de produits métalliques, la fabrication de machines et d'équipements (industrie alimentaire, automobile ...), l'énergie ...

Remarques :

Les travaux de soudure ne répondent pas à des accès profession mais les soudures sont dans leur grande majorité soumises à des agréments et vérifications par des organismes agréés. Durant la formation, certains de ces agréments sont dispensés. référentiel d'évaluation fait état des agréments obtenus en formation.

De par ses activités sur chantiers de construction, le complément initiation construction métallique - chaudronnerie et le placement sur site, le programme proposé respecte les volets technique et administratif de l'arrêté royal du 29 janvier 2007 de l'accès à la profession de poseur de menuiserie.

Je souhaite être recontacté par l'IFAPME

Description du métier

Le soudeur polyvalent prépare et met en œuvre des métaux en feuilles, des tubes et profilés pour réaliser des équipements destinés aux secteurs de l'industrie (aéronautique, navale, automobile, mobilier métalliques...). Il participe également aux placements d'éléments métalliques sur chantier.

Le métier se décline en trois aspects :

Le "Soudeur en cordon d'angle" réalise des assemblages de tôles, de tubes et de profilés :

  • de différentes matières (acier carbone, aluminium, inox ...)
  • selon différentes positions (à plat, angle debout, verticale montante, verticale descendante, semi-plafond, plafond)
  • en utilisant différents procédés :
    • Process 111 (électrode enrobée) électrode de type basique, rutile, rutilobasiqueo
    • Process 135 (semi-automatique MAG)
    • Process 141 (TIG).

Le "Soudeur sur tôles bout à bout" réalise des assemblages de tôles :

  • de différentes matières (acier carbone, aluminium, inox...)
  • selon différentes positions (à plat, corniche, verticale montante, verticale descendante, plafond)
  • en utilisant différents procédés :
    • Process 111 (électrode enrobée) électrode de type basique, rutile, rutilobasiqueo
    • Process 135 (semi-automatique MAG)
    • Process 141 (TIG).

Le "Soudeur sur tubes bout à bout" réalise des assemblages de tubes :

  • de différentes matières (acier carbone, aluminium, inox ...),
  • selon différentes positions (à plat, en corniche, verticale montante, verticale descendante, verticale montante axe fixe à 45°)
  • en utilisant différents procédés :
    • Process 111 (électrode enrobée) électrode de type basique, rutile, rutilobasiqueo
    • Process 135 (semi-automatique MAG)
    • Process 141 (TIG).

Aptitudes

  • Le respect des consignes fournies par son responsable (fiche de travail, mode opératoire, plans ...), des règles de sécurité, des impératifs (délai, qualité...) et normes en vigueur.
  • Une réflexion constante sur les éléments liés à la conformité, la faisabilité, la pertinence de la méthode et son impact sur la suite du travail...
  • Une grande habileté et une précision du geste dans le maniement des outillages et l'application des procédures.

Des questions ? Plus d'infos ?

Appelez gratuitement le 0800 90 133
Les conseillers du Centre de Contacts de l'IFAPME sont à votre écoute pour vous fournir une information personnalisée (du lundi au vendredi de 8h15 à 16h15)

Contactez l'IFAPME