Témoignage en tandem : Angie Impellizeri et Corentin Lambert

Corentin, stagiaire "Agent immobilier" et Angie IMPELLIZERI, son maître de stage

Le patron-formateur : Angie Impellizeri

  • Responsable de l'Immobilière du Centre
  • Agent Immobilier et Expert immobilier formée à l'IFAPME
  • Coach immobilier dans l'émission "A vendre, A acheter" diffusée sur RTL-TVI

Le stagiaire en formation : Corentin Lambert (23 ans)

  • Stagiaire en 3e année "Agent immobilier"
  • Signes particuliers : motivé et volontaire, il apprend rapidement
  • Ce qui l'énerve : l'immobilisme
  • Ce qu'il apprécie : l'immobilier

Madame Impellizzeri, pourriez-vous présenter votre entreprise ainsi que votre parcours personnel ?
Angie IMPELLIZERI :  Lorsque j’ai commencé à travailler comme employée dans une grosse agence immobilière montoise, je ne m’imaginais pas du tout à la tête de ma propre agence. Mais c’était sans compter sur le pouvoir de conviction de mes collègues qui parlaient régulièrement de la formation qu’ils suivaient, au Centre IFAPME de Mons, pour devenir agent immobilier. Alors, à force d’en entendre parler… je me suis dit : "Angie, pourquoi pas toi ?" Et c’est comme ça que tout a commencé !

J’ai donc créé ma petite agence et, en parallèle, je me suis inscrite à la formation d’expert immobilier. Pour assouvir ma curiosité naturelle et offrir un service "full option", je suis régulièrement des formations sur des thèmes aussi divers que la géobiologie, le "Feng-Shui" ou le "home staging"…

Il y a 4 ans, l’IPI (Institut des Professionnels de l’Immobilier) me propose d’intégrer un des groupes de réflexion sur la profession ce qui me vaudra, peu de temps après, d’être élue au Conseil National de la Profession. Il y a environ 2 ans, je reçois un appel de RTL-TVI qui me propose de passer un casting pour la version belge de l’émission "Maison à vendre" diffusée sur M6. J’ai d’abord cru à un canular, mais vu leur insistance, je me suis présentée au casting et aujourd’hui, je fais partie de l’aventure de "A vendre, A acheter"...


Et toi, Corentin comment as-tu choisi de suivre la formation d’agent immobilier à l’IFAPME ?
Corentin LAMBERT : C’est en regardant Stéphane PLAZA, de l’émission "Maison à vendre" sur M6, que l’idée de devenir agent immobilier a germé en moi, il me fallait donc trouver la formation qui me permettrait d’acquérir les compétences ainsi que les titres requis pour exercer la profession.

En me rendant au SIEP de La Louvière, j’y ai rencontré Franca MESSORI, Déléguée à la tutelle de l’IFAPME. Convaincu de la plus-value réelle que représentait le principe de l’alternance pour l’apprentissage du métier, il me suffisait de trouver un patron qui accepterait de m’accueillir en formation. J’ai envoyé une vingtaine de candidatures et décroché quelques rendez-vous.


Alors, comment s’est passée cette première rencontre ?
Angie IMPELLIZERI : En fait, il y a eu plusieurs rencontres…
Lors de la première entrevue, il nous a fait une excellente impression. Malheureusement, un contretemps nous a obligé à postposer notre collaboration. C’est donc naturellement que Corentin s’est tourné vers un confrère pour effectuer son stage, laissant dans notre agence un petit parfum d’amertume, le sentiment d’être passé à côté de quelqu’un…

Corentin LAMBERT : C’est exactement ça. Lors de cette entrevue, je me sentais vraiment à l’aise, presque en famille… Et puis, pour des raisons diverses, nous n’avons pas pu conclure. J’ai donc signé ma convention de stage dans une autre agence immobilière. Au cours de la première année de stage, j’ai eu plusieurs fois l’occasion de rencontrer Madame Impellizzeri, notamment au Centre IFAPME où je suis ma formation.

Angie IMPELLIZERI : Ce n'est qu'un peu plus tard qu'est survenue la rencontre décisive, due au plus grand des hasards ! Je devais absolument me rendre à la poste, or je n’y vais jamais ! Là, quelques minutes après moi, qui entre ? Corentin ! Au cours de la conversation, il m’annonce qu’il recherche une autre entreprise pour poursuivre sa formation. Rendez-vous est pris avec Franca Messori, Déléguée à la tutelle. Tandis que la rupture de la convention de stage est notifiée à la première entreprise, Corentin et moi signons une nouvelle convention de stage. Bref, tout vient à point à qui sait attendre….


Si c’était à refaire ?
Corentin LAMBERT : Sans hésiter, je signe à deux mains et le fait d’être sur le terrain avec un patron agent immobilier, c’est une réelle plus-value pour la formation… Tous les jours je m'occupe d'états des lieux, de contrats de vente, d’audit énergétique…

Angie IMPELLIZERI : Je rejoins Corentin sur ces considérations. L’apprentissage du métier sur le terrain, c’est vraiment le top ! Bien que stagiaire, Corentin reçoit toutes les informations qui touchent de près ou loin le secteur immobilier et il est systématiquement associé à toutes les activités de l’agence. Parfois, il fait même de brèves apparitions dans "A vendre, A acheter". Il a une longueur d’avance sur beaucoup de jeunes candidats agents immobiliers.


Madame Impellizzeri, pourriez-vous donner quelques conseils à un jeune qui se présenterait chez vous ?
Angie IMPELLIZERI : Savoir se présenter, en vouloir, être honnête !


Comment décririez-vous votre métier pour le rendre attractif ?
Angie IMPELLIZERI : Je ne sais pas s’il faut le rendre attractif. Je pense qu’il faut plutôt donner une image réaliste du métier. L’IPI a mis en place toute une série de procédures afin de garantir, aux clients, une qualité de service irréprochable. Seuls les candidats compétents et faisant preuve d’intégrité recevront l’agrément de l’IPI et pourront exercer un métier aux multiples facettes, riche de contacts humains et où la principale préoccupation est d’apporter des solutions à nos clients, qu’ils soient candidats acquéreurs ou vendeurs…

Corentin, si pour conclure, je te demandais comment tu t’imagines dans 5 ou 10 ans ?
Corentin LAMBERT : A la tête d’un bureau immobilier dépendant de Madame Impellizzeri...