La certification sécurité VCA et l'attestation BeSacc

La certification VCA atteste qu’un travailleur est en mesure de respecter des normes de sécurité très strictes. Cette certification est particulièrement importante pour les entreprises du secteur de la construction. Les épreuves de l'examen sont organisées dans les Centres IFAPME et des formations sont proposées pour vous y préparer idéalement.

De plus en plus souvent, le maître d’ouvrage exige, dans son cahier des charges, que les entrepreneurs du secteur de la construction (et/ou ses sous-traitants) possèdent une certification VCA. Comment l'obtenir avec l'IFAPME ?

  • La formation et l'examen VCA pour les apprenants du Réseau IFAPME : L’IFAPME offre la possibilité aux apprenants du secteur de la construction d’obtenir cette certification au sein même des Centres de formation du réseau, en complément de leur formation. Cette formation gratuite, utile à l’entreprise, est sanctionnée par la délivrance d’un certificat agréé pour une période de 10 ans !

    Au programme : deux journées de formation en Centre, une troisième journée consacrée à la révision et l’examen.

  • L'examen VCA pour les patrons-formateurs du Réseau IFAPME :
    L’IFAPME offre la possibilité aux patrons-formateurs du secteur de la construction d’obtenir cette certification au sein même des Centres de formation du réseau, en participant aux sessions d’examens libres.

Le VCA ? Mais de quoi s'agit-il ?

Le VCA ou Veiligheidschecklist Aannemers (Certification Sécurité Contractants) est apparu, aux Pays-Bas, dans l‘industrie pétrochimique. Les entreprises de ce secteur imposaient, à leurs sous-traitants, des critères de sécurité à respecter, pour pouvoir travailler sur leurs terrains.

Le VCA s’est ensuite étendu à d’autres secteurs et a également fait son apparition dans d’autres pays. De même, sur le plan du contenu, le VCA s’est étendu aux questions de santé et d’environnement.

Un nombre croissant de donneurs d’ordre spécifient, aujourd’hui, dans leur cahier des charges, que les entreprises contractantes et/ou sous-traitantes doivent posséder une certification VCA.

La certification VCA se présente comme une liste de critères d'appréciations auxquels le demandeur de la certification doit satisfaire. Pour l'obtenir, l'entreprise doit garantir, entre autres, que ses travailleurs et/ou ses cadres opérationnels possèdent une attestation BeSaCC.

Lorsqu’un entrepreneur ou un sous-traitant possède une certification VCA, cela signifie qu’il utilise un système de gestion de la sécurité, qui répond aux exigences du VCA et qu’il peut donc offrir des garanties, pour la gestion des risques lors de l’exécution du travail.

Le VCA intègre des éléments provenant de directives européennes et non de législations nationales. Il peut ainsi être facilement mis en application dans différents pays. Il est fondé sur des systèmes de management, des systèmes d’évaluation et de gestion des risques. L’implication de l’entreprise tout entière, dans les problèmes de sécurité, de santé et d’environnement, est un élément fondamental.

En Belgique, depuis 1999, la gestion du système de la sécurité, développé conjointement par la FEB et plusieurs fédérations sectorielles,  est confiée à une structure nationale : l’asbl BeSaCC (Belgian Safety Criteria for Contractors).

L’attestation BeSaCC

La délivrance de l’attestation BeSaCC est subordonnée à la réussite d’un examen. L'attestation est valable 10 ans.

Seuls les centres d'examen agréés dans le cadre du système VCA peuvent délivrer cette attestation. Depuis 2012, l’IFAPME est reconnu "centre agréé", permettant à ses apprenants du secteur construction d’obtenir cette certification.

L’asbl BeSaCC prévoit des examens à trois niveaux :

  1. Un examen VCA cadres opérationnels (SCO-VCA) pour les cadres opérationnels tels que dirigeants, conducteurs de chantier, chefs d’équipe et contremaîtres.
  2. Un examen Sécurité pour les intermédiaires et les dirigeants d’une entreprise de travail intérimaire (SID-LSI).
  3. Un examen VCA de base (B-VCA) pour les ouvriers, chefs d’équipe et contremaîtres.


L’IFAPME veille à ce que le plus grand nombre d’apprentis et de stagiaires puisse décrocher cette certification. Pour cela, l’IFAPME a initié plusieurs projets :

  • La formation et l’examen VCA de base B-VCA, pour ses apprenants : l'organisation d’un module de formation à l'examen B-VCA (16h de formation et 4h de révision la matinée de l’examen / dans chaque centre de formation / en 3e année d'apprentissage et en année préparatoire de la formation de chef d'entreprise)

    Ne sont admis à l’examen que les candidats internes ayant assisté à la totalité de la formation VCA.

  • L’examen pour les patrons-formateurs du réseau IFAPME : l'organisation de sessions libres d’examens de base B-VCA  et/ou cadre opérationnel SCO-VCA, en français uniquement  (à un niveau régional : Hainaut, Namur-Brabant wallon, Liège)

> D'autres astuces pour vous préparer à l'examen


D'autres astuces pour vous préparer à l'examen :

  • Téléchargez le règlement de l’examen VCA

  • Examen blanc B-VCA
    Un examen "blanc" B-VCA a uniquement une vocation formative et a pour but de permettre au candidat de mieux appréhender la manière dont ses connaissances seront testées. Les questions sont révisées une fois par an afin de vérifier leur exactitude et leur pertinence.

    > téléchargez le document complet via www.besacc-vca.be (formations/sécurité de base/examen blanc B-VCA)

  • Manuel de formation sécurité de base B-VCA
    A la demande de différentes organisations d’employeurs, et avec l’aide d’experts issus de divers secteurs industriels, l’asbl BeSaCC a publié son propre manuel de formation “Sécurité de base pour les collaborateurs opérationnels”, disponible en français et en néerlandais.

    Les différents chapitres ont été choisis en fonction des risques, auxquels un travailleur, peut être confronté chez des donneurs d’ordre. Il peut s’agir de travaux en hauteur, dans un environnement bruyant, dans des espaces confinés, etc. Ce manuel aborde les différents dangers et risques liés au travail, mais aussi les droits et responsabilités, ainsi que les moyens à disposition pour avoir un impact sur la sécurité.

    > Le manuel est uniquement disponible dans les centres d'examen agréés.

  • Formation e-learning gratuite
    Le programme e-learning “Safestart” est un cours basé sur les objectifs finaux et les critères d’évaluation de la formation securité VCA. La formation en ligne interagit à l’aide d’un programme multimédia (animations, sons, exercices,…) par lequel le candidat peut préparer l'examen à son propre rythme et le passer dans un centre d'examen agréé pour obtenir son diplôme VCA.

    Le cours e-learning peut être suivi, via un processus d’autoformation ou au sein d’une plate forme d’apprentissage, sous la forme d’un coaching individuel ou en support à un cours classique suivi dans un centre de formation.

    > Accessible gratuitement via le site www.safestart.be (enregistrez-vous pour recevoir un code d’accès valable 3 mois)

Des questions ? Plus d'infos ?

Appelez gratuitement le 0800 90 133
Les conseillers du Centre de Contacts de l'IFAPME sont à votre écoute pour vous fournir une information personnalisée (du lundi au vendredi de 8h15 à 16h15)

Contactez l'IFAPME