Catalogue de formation

21 formation(s) pour vos critères de recherche
Administrateur-conseil en réseaux télématiques
L’avènement d’Internet a eu un impact majeur sur la vie économique, tout en s’accompagnant d’une amélioration de la société (pare-feu, anti-virus, anti-spam, …). Il faut pouvoir exercer un contrôle étroit des informations qui sortent et entrent dans le but de protéger l’entreprise. Leur installation et leur configuration font ainsi partie des nouvelles attributions. D’autre part, on travaille de plus en plus sous forme de projet. Dans ce cas, il est essentiel que tout soit minutieusement documenté et conservé. Des procédures complètes doivent être établies afin de garantir un déroulement efficace des opérations à l’avenir. En règle générale, les tâches effectuées par l’administrateur se distinguent en tâches préparatoires (planning et organisation), fonctionnelles (installation, configuration, gestion de parc informatique et projet d’amélioration) et de supports (gestion documentaire et administrative, contrôle qualité). La virtualisation de bureaux constitue une autre évolution ayant des répercussions sur les tâches de l’informaticien. Toutes les informatiques utiles sont placées sur un serveur lors  de l’ouverture de la session, toutes les applications, données, etc. sont dirigées vers un PC (VM Ware, Citrix, …). Enfin, comme déjà dit, Internet a repoussé à l’infini les limites du possible, mais les menaces d’attaques extérieures (et internes) imposent une sécurisation optimale de toutes les informations circulant au sein de l’entreprise. L’importance des anti-virus, des anti-spam et consorts n’a cessé de croître au fil des ans et leur installation tombe aujourd’hui sous la compétence de l’administrateur. Il doit absolument maîtriser ce volet. De même, dans les petites entreprises, l’utilisation de réseaux et leur maintenance, qui gagne chaque jour en importance, sera un élément incontournable du quotidien. Il est fort à parier qu’au sein des entreprises d’envergure, une plus grande place sera accordée à la virtualisation de bureaux. La charge de travail « technique » s’en verra allégée. Les mises à jour s’opéreront par le biais du serveur. Enfin, l’administrateur devra  s’intéresser de plus en plus à la sécurisation de réseaux et de l’information au sens large…. En effet les entreprises déploient des activités sur le WEB et ont un site de communication propre leur permettant de développer leur business…
Community manager
Poste stratégique, le community manager crée et anime des espaces d’échanges sur des sites, blogs, réseaux sociaux, forums pour faire connaitre son entreprise et ses produits. Il répond aux questions des internautes, lance des débats sur un thème, organise des événements web (concours, challenge, quiz), donne des conseils, etc. Il modère les échanges pour éviter tout débordement et situation conflictuelle. Ayant une bonne culture générale, le community manager est capable de discuter sur n’importe quel sujet. Attentif et à l’écoute de chaque membre de la communauté, il relaie auprès des dirigeants de l’entreprise, tous les avis, contributions, idées, critiques. Ce professionnel assure aussi la visibilité de son entreprise sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Linkedin, Youtube, Twitter, etc. en créant des groupes de communautés, des contenus viraux, des commentaires, des billets, etc. Grâce à son implication, il instaure une communication proche entre son entreprise et les consommateurs sur du long terme. Très actif, le community manager cherche à entrer en contact avec les communautés là où elles sont présentes et actives. Il les incite à réagir, à produire du contenu. A l’affût de tout ce qui se passe dans l’univers des espaces communautaires, il fait l’état des lieux de la réputation de sa société sur le web. Enfin, une part de son activité est consacrée à l’analyse des résultats et du reporting des actions menées. Également passionné par les TIC, il détecte tous les nouveaux outils qui peuvent favoriser cette relation de proximité.
Organisateur - Animateur d'événements musicaux
L'animateur-organisateur d’événements musicaux a en charge la gestion artistique et/ou organisationnelle d’événements notamment musicaux. Il ou elle est en mesure de mettre en corrélation la musique, la lumière et la diffusion vidéo, dans le cadre d’une prestation scénique, destinée à animer et/ou faire danser du public, réuni dans des lieux nocturnes ou des lieux de loisirs. Sa mission est multiple: Prendre en charge l’organisation d’événements musicaux du concept à la régie technique, en passant par les ressources humaines et matérielles. Il effectue le budget des événements. Etre en mesure de définir et mettre en place le cadre musical, lumière et vidéo. Assurer l’entretien et la maintenance de l’ensemble du parc matériel. Dans ce cadre, il maîtrise la totalité des installations techniques et suit le niveau d’utilisation et d’usure de ce matériel. Etre le responsable de l’animation générale et, pour ce faire, animer les soirées ou événements, à l’aide de sa programmation musicale et de la technique correspondante, de sa programmation lumière, de sa programmation vidéo, de sa prestation scénique. Les aspects transversaux de sa mission sont eux aussi de trois ordres: Préparer en amont toutes les manifestations artistiques. Pour cela, il doit mettre en place un plan de communication en direction de la clientèle captive de l’établissement et en direction de la clientèle potentielle par le biais de supports (affichettes, flyers…). Etre en mesure de solliciter et de faire venir des artistes de renommée, afin de dynamiser un événement ou une soirée. Entretenir des relations avec l’ensemble des intervenants techniques, artistiques. Il faut noter que les attributions de l'animateur-organisateur d’événements musicaux vont bien au-delà de celles confiées aux DJ’s employés par la profession.