Catalogue de formation

29 formation(s) pour vos critères de recherche
Community manager
Poste stratégique, le community manager crée et anime des espaces d’échanges sur des sites, blogs, réseaux sociaux, forums pour faire connaitre son entreprise et ses produits. Il répond aux questions des internautes, lance des débats sur un thème, organise des événements web (concours, challenge, quiz), donne des conseils, etc. Il modère les échanges pour éviter tout débordement et situation conflictuelle. Ayant une bonne culture générale, le community manager est capable de discuter sur n’importe quel sujet. Attentif et à l’écoute de chaque membre de la communauté, il relaie auprès des dirigeants de l’entreprise, tous les avis, contributions, idées, critiques. Ce professionnel assure aussi la visibilité de son entreprise sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Linkedin, Youtube, Twitter, etc. en créant des groupes de communautés, des contenus viraux, des commentaires, des billets, etc. Grâce à son implication, il instaure une communication proche entre son entreprise et les consommateurs sur du long terme. Très actif, le community manager cherche à entrer en contact avec les communautés là où elles sont présentes et actives. Il les incite à réagir, à produire du contenu. A l’affût de tout ce qui se passe dans l’univers des espaces communautaires, il fait l’état des lieux de la réputation de sa société sur le web. Enfin, une part de son activité est consacrée à l’analyse des résultats et du reporting des actions menées. Également passionné par les TIC, il détecte tous les nouveaux outils qui peuvent favoriser cette relation de proximité.
Gestionnaire d'institut de beauté
L'esthéticien travaille généralement en institut de beauté. Il travaille parfois au domicile du client, en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire, dans le cadre d'un centre de thalassothérapie, en collaboration avec un coiffeur ou en parfumerie, par exemple. Il assume la réalisation des différents services qui sont offerts en institut de beauté, à savoir, les différents soins de beauté (épilation, manucure, soin des pieds, du visage et du corps, massages, maquillage) en respectant les règles d’hygiène et de sécurité. Il doit être capable de vendre des services, des produits de soins ou de maquillage et pour cela de développer des compétences communicationnelles. Le gestionnaire d’institut de beauté est responsable de son institut soit en travaillant seul soit en engageant un ou plusieurs salariés dont il assure le choix et la gestion. Il prend les décisions appropriées en termes de gestion d’entreprise (techniques, comptabilité, gestion et formation théorique et pratique du personnel, politique d’investissement, politique commerciale,…). Le/la gestionnaire d’institut de beauté assure l’accueil des clients, la vente de produits, conseille et aide au choix de soins esthétiques en tenant compte des spécificités des clients et de leurs souhaits. Il propose des soins spécialisés tels que les massages bien-être basés sur de la digitopression, le maquillage corporel, les services bancs solaires, la pose de faux ongles, la décoration sur ongles, les massages utilisant les bases de la réflexologie plantaire,… Il assure la maintenance de son outil de production.