Catalogue de formation

139 formation(s) pour vos critères de recherche
Couturier retoucheur textile
Le couturier retoucheur de textiles, réalise des retouches de textiles à la machine ou manuellement: pour la confection (adaptation de vêtements, changement de doublure, ourlet, remise à taille, rapiéçage...) de matières différentes (tissu lourd, maille, cuir, ...) selon les mesures du client, l'esthétique et le confort attendus ou pour l’ameublement selon les souhaits du client ou les marquages, et conformément aux normes de qualité et de productivité. pour l’ameublement - adaptation, retouches et confection de décors de fenêtre, rideaux et leurs accessoires, stores d'intérieur, voilages, linges de maison, draps, nappes, oreillers, housses de literie et de sièges, dessus de lit et accessoires: housses de coussins et housses de sièges, … Il peut conseiller le client lors de ses achats. Matériel Chaque candidat devra se procurer pour le premier cours de pratique professionnelle une boite à couture individuelle comprenant : un jeu d’aiguilles de plusieurs calibres; un enfile aiguille des épingles; une paire de ciseaux tissus; une paire de ciseaux papier; une paire de ciseaux cranteurs; un dé un coupe fil; un découd-vite; une craie à tissus; un crayon à tissus; un crayon ordinaire (à papier); une latte de 60 cm; un mètre ruban; une latte de coupe; un perroquet; une pochette de papier de coupe; des fils adaptés aux travaux réalisés (qualité et coloris); cannettes (adaptée à la machine du participant); du carbone textile; une roulette; une équerre de type aristo de 30 cm; une latte à parallèles; Vous devrez également vous munir d’une machine à coudre pour les travaux à domicile. Néanmoins, nous vous conseillons de prendre contact avec le Centre de formation.
Cuisinier de collectivité
Pas de frais d'inscription
La cuisine de collectivité se différencie de la cuisine gastronomique traditionnelle par: le volume de repas préparés et servis l’utilisation d’un matériel spécifique et la maîtrise de préparations à base de produits « industriels » propres à la collectivité les différents modes de préparation, de transport, de distribution et de conservation l’évolution de la législation sur la qualité prônée par l’AFSCA qui a un effet important sur le travail en collectivité (dans le secteur hospitalier, les séjours sont de plus en plus courts et le risque de contamination de plus en plus grand) la mise en place d’une charte d’éthique et l’application du Guide des Bonnes Pratiques en cuisine de collectivité et guide sectoriel d’auto-contrôle la rigueur qui s’impose par rapport au process la préparation de menus de régimes variés et spécifiques, d’où l’importance d’une application pratique de la formation dans le domaine diététique les connaissances en bactériologie et en éducation à la santé Le maintien à domicile des personnes âgées étant de plus en plus fréquent, il importe de prévoir dans ce domaine, la possibilité de distribuer des repas à domicile réalisés dans les conditions de sécurité alimentaire imposées par l’AFSCA. En milieu hospitalier, la diversification des repas, selon les âges de population hospitalisée et la durée d’hospitalisation (enfants, adultes, hospitalisations courte durée ou longue durée, maternité, soins palliatifs,…) assure une qualité à l’institution concernée.