Catalogue de formation

78 formation(s) pour vos critères de recherche
Cuisinier de collectivité
Pas de frais d'inscription
La cuisine de collectivité se différencie de la cuisine gastronomique traditionnelle par: le volume de repas préparés et servis l’utilisation d’un matériel spécifique et la maîtrise de préparations à base de produits « industriels » propres à la collectivité les différents modes de préparation, de transport, de distribution et de conservation l’évolution de la législation sur la qualité prônée par l’AFSCA qui a un effet important sur le travail en collectivité (dans le secteur hospitalier, les séjours sont de plus en plus courts et le risque de contamination de plus en plus grand) la mise en place d’une charte d’éthique et l’application du Guide des Bonnes Pratiques en cuisine de collectivité et guide sectoriel d’auto-contrôle la rigueur qui s’impose par rapport au process la préparation de menus de régimes variés et spécifiques, d’où l’importance d’une application pratique de la formation dans le domaine diététique les connaissances en bactériologie et en éducation à la santé Le maintien à domicile des personnes âgées étant de plus en plus fréquent, il importe de prévoir dans ce domaine, la possibilité de distribuer des repas à domicile réalisés dans les conditions de sécurité alimentaire imposées par l’AFSCA. En milieu hospitalier, la diversification des repas, selon les âges de population hospitalisée et la durée d’hospitalisation (enfants, adultes, hospitalisations courte durée ou longue durée, maternité, soins palliatifs,…) assure une qualité à l’institution concernée.  
Gestionnaire d'institut de beauté
L'esthéticien travaille généralement en institut de beauté. Il travaille parfois au domicile du client, en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire, dans le cadre d'un centre de thalassothérapie, en collaboration avec un coiffeur ou en parfumerie, par exemple. Il assume la réalisation des différents services qui sont offerts en institut de beauté, à savoir, les différents soins de beauté (épilation, manucure, soin des pieds, du visage et du corps, massages, maquillage) en respectant les règles d’hygiène et de sécurité. Il doit être capable de vendre des services, des produits de soins ou de maquillage et pour cela de développer des compétences communicationnelles. Le gestionnaire d’institut de beauté est responsable de son institut soit en travaillant seul soit en engageant un ou plusieurs salariés dont il assure le choix et la gestion. Il prend les décisions appropriées en termes de gestion d’entreprise (techniques, comptabilité, gestion et formation théorique et pratique du personnel, politique d’investissement, politique commerciale,…). Le/la gestionnaire d’institut de beauté assure l’accueil des clients, la vente de produits, conseille et aide au choix de soins esthétiques en tenant compte des spécificités des clients et de leurs souhaits. Il propose des soins spécialisés tels que les massages bien-être basés sur de la digitopression, le maquillage corporel, les services bancs solaires, la pose de faux ongles, la décoration sur ongles, les massages utilisant les bases de la réflexologie plantaire,… Il assure la maintenance de son outil de production.  
Gestionnaire de Tea-room, de Snack-Bar et Taverne-Brasserie
Dans le respect des bonnes pratiques d'hygiène et d’autocontrôle, le gestionnaire de tea-room maîtrise les savoirs et techniques utiles à la tenue et à la gestion de son établissement: connaissance et service des produits sucrés relativement élaborés, produits salés relativement simples et des boissons chaudes ou froides, sécurité des équipements, aspects environnementaux, contexte légal, prise de commandes, relations avec les clients, les fournisseurs et le personnel. Il est attentif en permanence aux besoins des clients. Il prépare l’addition, encaisse et au besoin s’occupe des réclamations. Après le service, il débarrasse les tables, dispose et range le matériel de service, entretient la verrerie et les équipements du bar selon les règles d’hygiène et assure l’ordre et la netteté dans l’établissement. Le gestionnaire de snack-bar doit avant tout bien connaître les produits du snack, préparer et servir des snacks relativement élaborés chauds et froids et des boissons. Il veille à la garniture des petits pains: fromages, sortes de viandes et de poisson, salades et autres garnitures. Il assure la mise en place dans le comptoir, vend et emballe l’ensemble des snacks, assure l’entreposage et la conservation des ingrédients, garantit la qualité des aliments et est attentif à la présentation. Il entretient le lieu et le matériel de travail. Le gestionnaire de taverne-brasserie transmet les commandes au personnel de salle et de cuisine. Il s’occupe de la vente et du service des mets et boissons (softs, fermentées et alcools) : mise en place, servir, débarrasser et préparer l’addition. Avant le service, il met en place la salle et le buffet (ex.: remplir les frigos de boissons, disposer les tables et cartes de boissons,…). Pendant le service, il accueille les clients et prend note des commandes. Il prépare les boissons (ex.: art du service de la bière, débouchage,…) et les snacks (ou transmet la commande au personnel de bar et/ou de cuisine) et les sert dans les règles de l’art aux clients.