Dernière mise à jour : 30.09.2021 Exporter au format PDF Imprimer

Tailleur de pierres - Marbrier

Construction - Travaux
Apprentissage

Fiche complète

Le Tailleur de pierres-marbrier, ou entrepreneur en pierres naturelles, est appelé à réaliser des gabarits au départ de plans : profils et contre-profils, mais aussi des projets personnels. La formation vous apprend aussi à utiliser une méthodologie précise et rigoureuse.

En quoi consiste précisément le cursus de la formation et le métier ? L'apprenti futur Tailleur de pierre pourra :

  • définir le dimensionnement du "bloc capable" qui permettra de façonner votre pierre.
  • procéder par "épannelages" successifs qui lui permettent d’approcher les volumes finis qui lui sont demandés. Une fois la pièce aboutie, il s’attache à réaliser les traitements de surface souhaités, notamment adoucir, meuler, boucharder, ciseler.
  • travailler différents matériaux pierreux qui peuvent fortement varier en dureté comme les pierres tendres, grès, granits et pierres bleues. Il utilise des outils à main, de l’outillage électro-portatif (meuleuse, ponceuse, lustreuse) et pneumatique. Parfois, il est amené à travailler sur des machines porte-outils à commandes numériques.
  • réaliser ses pierres pour la construction (seuils, encadrements de porte, pierres décoratives), pour les aménagements extérieurs (terrasses, pièces d’eau, parements ou mobilier décoratifs), pour les cuisinistes (plans de travail, éviers), pour le funéraire (pierres tombales), pour le patrimoine (réalisation de pierre à l’identique, restauration).
  • effectuer lui-même la pose des éléments réalisés. Il se distingue du sculpteur par sa méthode de travail qui lui permet d’approcher un volume complexe en procédant par étape successive contrairement au sculpteur qui pratique la taille directe.
  • Débouché(s) métier(s)

    Entreprise du bâtiment

    Artisanat

    Restauration de monuments

  • Débouché(s) future(s) formation(s)

    Formation de chef d'entreprise de l'IFAPME

  • Point(s) fort(s)
    Inscription gratuite
    Sur le terrain
  • Finalité
    Certificat d'apprentissage homologué par la Communauté française
  • Le tailleur de pierres-marbrier doit:

    • travailler méthodiquement et rigoureusement
    • manipuler des charges, travailler dans des conditions et positions particulières (proximité du vide, déplacements en hauteur)
    • appréhender les formes et les volumes dans l’espace
    • faire preuve d’habileté gestuelle et de dextérité, travailler avec précision
    • développer sa créativité et ses habiletés corporelles
    • faire preuve de capacité d’analyse
    • travailler dans un environnement poussiéreux et bruyant
    • effectuer des déplacements
    • faire preuve de patience et de qualités humaines
    • s’adapter à des matériaux et à des procédés nouveaux
    • faire preuve de polyvalence
    • coordonner ses interventions avec les différents membres de l’équipe et/ou les autres corps de métier
    • s’adapter aux exigences particulières d’un chantier
     
  • Cours de connaissance générale: français, mathématique, commerce, droit, monde contemporain.

    Cours professionnels :

    1ère apprentissage

    • Démonstration pratique MOD 1.1 (12h)
    • Démonstration pratique MOD 1.2 (36h)
    • Joints (20h)
    • Réalisation bloc capable (72h)
    • Organisation de l'entreprise et du chantier (40h)

    2ème apprentissage

    • K60/2 Pose d'éléments plats (36h)
    • K60/2 Mise en forme pierre (54h)
    • K60/2 Organisation de l'entreprise et du chantier (12h)
    • K60/2 Évaluation formative (8h)
    • K60/2 Démonstration pratique MOD 2.4 (40h)
    • K60/2 Démonstration pratique MOD 2.3 (30h)

    3ème apprentissage

    • K60/3 Dépose et pose d'ouvrage (30h)
    • K60/3 Traitement de surface (72h)
    • K60/3 Démonstration pratique M36 (26h)
    • K60/3 Organisation de l'entreprise et du chantier (12h)
    • K60/3 Démonstration pratique M35 premières (40h)
  • Dans le cadre du Plan de reconstruction de la Wallonie, l’IFAPME, le Gouvernement wallon, la CCW et Constructiv, mettent en place des mesures concrètes pour booster l’envie et l’intérêt de celles et ceux qui envisagent de se former dans le secteur de la Construction.

    • Remboursement du minerval pour les formations adultes des filières de la construction, de l'électrotechnique et du bois : la liste des formations concernées
    • Encadrement intensifié de la part des Référents IFAPME.
    • Certifications par module : après chaque année de formation, les apprenants et apprenantes ont la possibilité d'obtenir une certification attestant de la maîtrise des compétences acquises. Cette reconnaissance prend la forme d’un CeCAF ou d’un RAF.
    • Organisation d’un Speed Jobbing spécial construction le 14 octobre 2021 : rencontre entre des entreprises et des apprenants et apprenantes en recherche de stage.

    Le Gouvernement wallon finalise également de nouveaux incitants pour booster les formations en alternance de l’IFAPME pour ces mêmes métiers :

    • Prime de 2000 € pour les apprenants IFAPME en alternance, inscrits dans ces filières (conditions spécifiques pour les primo-entrants) : la liste des formations concernées
    • Un chèque permis de conduire pour faciliter la mobilité des apprenants et apprenantes en alternance de minimum 17 ans. Cette aide est valable pour le permis B (voiture) ou le permis AM (cyclomoteur) : la liste des formations concernées

    Retrouvez toutes les mesures et les informations sur notre actualité consacrée au Plan de reconstruction.

  • Age

    • Avoir 15 ans accomplis au moment de votre inscription.
    • L'âge maximum varie en fonction de la durée du contrat d'alternance, établi dans le cadre du plan de formation avec le Référent IFAPME.
      • pour un contrat d'alternance de 3 ans : être âgé de 23 ans maximum au 31/12 de l’année de signature.
      • pour un contrat d'alternance de 2 ans : être âgé de 24 ans maximum au 31/12 de l’année de signature.
      • pour un contrat d'alternance de 1 an : ne pas avoir atteint 25 ans à la signature du contrat.

    Parcours

    • Avoir fréquenté 2 années du 1er degré de l'enseignement secondaire ordinaire ou spécialisé de forme 4 ;
    • Ou avoir réussi la 3e année de l'enseignement secondaire professionnel ordinaire ou spécialisé de forme 4 ;
    • Ou avoir fréquenté la 3e année de différenciation et d'orientation au sein de l'enseignement ordinaire ou spécialisé de forme 4 ;
    • Ou avoir fréquenté la 2e phase au sein de l'enseignement spécialisé de forme 3.
    • Ou vous disposez d’un document annonçant que vous pouvez poursuivre votre formation en alternance. Ce document est rédigé par le conseil de classe de l’établissement que vous quittez.

    Il peut exister des conditions particulières pour quelques formations. Soyez attentif aux mentions indiquées dans la fiche formation que vous consulterez.

     
  • Délais et informations

    La conclusion d'un contrat d'alternance est possible toute l'année.

    L'inscription à une formation en apprentissage est gratuite. Elle se fait dans un Service IFAPME.

    S'inscrire

    Un référent IFAPME vous accompagne dans vos démarches :

    1. Contactez un Service IFAPME près de chez vous et prenez rendez-vous avec un référent IFAPME.
    2. Le référent établira avec vous votre parcours de formation en alternance en tenant compte de vos acquis scolaires, de votre projet professionnel, de vos motivations, de votre âge et de votre statut. Merci de préparer les documents suivants :
      • votre carte d'identité ;
      • votre dernier bulletin scolaire et attestations reçues ;
      • les coordonnées éventuelles de l'entreprise avec laquelle vous souhaitez conclure un contrat d'alternance. 
    3. Le référent vous inscrit au Centre de formation sur base du métier choisi et des informations reçues.
    4. Si vous avez trouvé une entreprise de formation, votre référent contactera celle-ci pour fixer une date de signature du contrat d'alternance.

Où suivre les cours ?