Dernière mise à jour : 10.01.2022 Exporter au format PDF Imprimer

Installateur sanitaire et de plomberie

Electrotechnique - Chauffage
Chef d'entreprise

Fiche complète

L'installateur sanitaire et de plomberie prépare les matières d'oeuvre et les équipements à partir de plans et/ou de consignes. Il installe des canalisations de distribution d'eau froide et d'eau chaude, d'eaux usées, au gaz. Il place des appareils de distributions d'eau froide et d'eau chaude, d'eaux usées, sanitaires et la robinetterie, au gaz et de production d'eau chaude. Il place des corps de chauffe, des générateurs, des réservoirs et des échangeurs. Il monte les canalisations de différentes matières par vissage, par sertissage, par soudage avec leurs accessoires et procède à leurs raccordements.

Il réalise l'isolation et les finitions. Il est parfois amené à monter des appareils de climatisation.
Il installe et  place des appareils et équipements spéciaux. Il met en service l'installation eau et gaz. Il est capable
d'effectuer la maintenance d'une installation.
Il gère le personnel et l'administration de l'entreprise. Il négocie les affaires et gère les chantiers. Il détermine les caractéristiques des différentes installations, les conçoit et en gère la maintenance.

 

  • Débouché(s) métier(s)

    créer ou reprendre une entreprise

    travailler comme salarié en temps que métreur – deviseur, conducteur de chantier ou gestionnaire de projet

    dans un bureau d’études de
    techniques spéciales orientation « sanitaire »

  • Débouché(s) future(s) formation(s)

    deviseur - métreur

    conducteur de chantier

  • Point(s) fort(s)
    Sur le terrain
    Contact client
    Travail en équipe
  • Finalité
    Diplôme de formation de Chef d'entreprise homologué par la Communauté française
    Certificat de connaissances de base en gestion
  • Il analyse un projet de chantier, analyse des cahiers des charges, établir des prescriptions techniques ;

    • Rédiger des appels d’offres ;
    • Métrer et deviser des projets de chantier ;
    • Gérer techniquement des chantiers;
    • Gérer administrativement, financièrement et socialement son entreprise ;
    • Evaluer la performance de son entreprise ;
    • Concevoir (dimensionner) des installations sanitaires et de plomberie
  • 1ère année :

    • E18/05  Chantier et atelier (y compris « communication technique » & finitions) (12h)
    • E18/05 Canalisations (24h)
    • E18/05 Corps de chauffe - Climatisation (12h)
    • E18/05 Appareils de distribution - Appareils sanitaires (16h)
    • E18/05 Local chaufferie - Approvisionnement combustible (20h)
    • E18/05 Eaux usées (20h)
    • E18/05 Canalisation soudure (oxy et semi-automatique) (24h)
    • E18/05 Gaz (20h)
    • E18/05 Production d’ECS & Échangeurs (24h)
    • E18/05 Module spécifique (32h)
    • E18/05 Appareils spéciaux (40h)
    • E18/05 Mise en service - Maintenance  (16h)
    • E18/05 TC Gestion spécifique Travaux en hauteur (4h)
    • Ne plus être soumis à l’obligation scolaire ;
    • Satisfaire à une de ces 3 exigences :
      • Soit être titulaire du certificat d’apprentissage ou avoir terminé avec fruit les cours généraux et professionnels de fin d’apprentissage et réussir l’examen pratique au plus tard en fin de la seconde année de formation ;
      • Soit avoir suivi avec fruit le 2ème degré de l’enseignement secondaire général, technique ou artistique, ou le 3ème degré de l’enseignement secondaire professionnel et dans ce cas avoir obtenu le certificat de qualification ;
      • Soit avoir satisfait à un examen d’entrée.
    • S’inscrire aux cours de formation dans la profession faisant l’objet de la convention de stage dans les 6 semaines à dater du premier cours et au plus tard le 31 octobre.

    Il peut exister des conditions particulières pour quelques formations. Soyez attentif aux mentions indiquées dans la fiche formation que vous consulterez.

  • Délais et informations

    • Les inscriptions sont ouvertes jusque fin octobre. En cas d'année préparatoire, les inscriptions sont possibles jusqu'au 15 novembre.
    • Des droits d’inscription sont requis. Le montant varie d'une formation à l'autre mais est compris généralement entre 220 et 350€ ou plus.
    • Prenez contact avec le Centre IFAPME qui organise la formation.

    S'inscrire

    Pour l’inscription proprement dite, munissez-vous des documents suivants :

    • votre carte d’identité ;
    • une copie du dernier diplôme (ou bulletin) obtenu ;
    • si vous êtes demandeur d'emploi et vous vous inscrivez à une formation à un "métier en pénurie", une attestation d'inscription au FOREM pour profiter d'un possible incitant financier.

    Après cette inscription, si l'Alternance est possible pour cette formation, vous pouvez trouver une entreprise avec laquelle signer une convention de stage.

    Pour signer votre convention ou en cas de difficultés, contactez un Service de l'IFAPME près de chez vous. Pour ce rendez-vous, munissez-vous des documents suivants :

    • votre carte d’identité
    • la preuve de votre inscription à la formation.