Dernière mise à jour : 7.10.2021 Exporter au format PDF Imprimer

Mécanicien de cyclomoteurs et motos

Mobilité - Mécanique
Chef d'entreprise

Fiche complète

Le mécanicien de cyclomoteurs et motos travaille le plus souvent dans un atelier de réparation mécanique attenant à un espace de vente ou de location de motos, cyclomoteurs et d’accessoires. Le mécanicien est sous la responsabilité du gérant de la structure, de son responsable hiérarchique ou du chef d’atelier.

D’autres travaillent auprès de fabricants de cyclomoteurs ou de motos, d’entreprises de location de cyclomoteurs et motos ou encore pour le compte de tiers, sur le terrain ou chez les clients. 

Le mécanicien de cyclomoteurs et motos :

  • répare et effectue les entretiens en atelier d’une grande variété de cyclomoteurs, motos et véhicules associés, à essence ou électrique, selon les consignes des constructeurs
  • effectue le dépannage des véhicules en déplacement ou chez le client
  • réalise des essais, pose les diagnostics quant à d'éventuels problèmes ou pannes
  • prépare les nouveaux véhicules conformément aux normes en vigueur

Ce métier est répertorié comme « fonction critique » : les employeurs ont du mal à trouver des candidats correspondants pleinement aux offres d’emploi. Vous aurez donc des possibilités d’emploi à la suite de votre formation. Les demandeurs d'emploi peuvent profiter d'une prime Incitant+ en fin de formation.

 

  • Débouché(s) métier(s)

    métiers de la mécanique

  • Débouché(s) future(s) formation(s)

    négociant en cycles

  • Point(s) fort(s)
    Sur le terrain
    Contact client
    Quotidien varié
    Fonction critique (nombreux emplois + prime pour demandeurs d'emploi)
  • Finalité
    Diplôme de la formation de Chef d'entreprise homologué par la Communauté française
    Certification de connaissances de base en gestion
    A l'issue de la 1ère année : CECAF de mécanicien de cyclomoteurs et de motos
  • Le mécanicien de cyclomoteurs et de motos travaille de manière autonome, en suivant les instructions de son supérieur hiérarchique et dans le respect des consignes de sécurité et des législations publiques en matière d’environnement. 

  • 1 ère année :

    • G31/4 Motocyclettes et motos neuves et occasion : préparation et livraison (12h)
    • G31/4 Entretien périodique et préventif (100h)
    • G31/4 Interventions (mécanique, électrique, hydraulique, pneumatiques...) simples (100h)
    • G31/4 Diagnostique dysfonctionnements simples  (32h)
    • G31/4 Accessoires (12h)

    poursuite de la formation en :

     

    • Technicien de cyclomoteurs et motos
    • Négociants de cyclomoteurs et motos

     

     

     

     

    • Ne plus être soumis à l’obligation scolaire ;
    • Satisfaire à une de ces 3 exigences :
      • Soit être titulaire du certificat d’apprentissage ou avoir terminé avec fruit les cours généraux et professionnels de fin d’apprentissage et réussir l’examen pratique au plus tard en fin de la seconde année de formation ;
      • Soit avoir suivi avec fruit le 2ème degré de l’enseignement secondaire général, technique ou artistique, ou le 3ème degré de l’enseignement secondaire professionnel et dans ce cas avoir obtenu le certificat de qualification ;
      • Soit avoir satisfait à un examen d’entrée.
    • S’inscrire aux cours de formation dans la profession faisant l’objet de la convention de stage dans les 6 semaines à dater du premier cours et au plus tard le 31 octobre.

    Il peut exister des conditions particulières pour quelques formations. Soyez attentif aux mentions indiquées dans la fiche formation que vous consulterez.

  • Délais et informations

    • Les inscriptions sont ouvertes jusque fin octobre. En cas d'année préparatoire, les inscriptions sont possibles jusqu'au 15 novembre.
    • Des droits d’inscription sont requis. Le montant varie d'une formation à l'autre mais est compris généralement entre 220 et 350€ ou plus.
    • Prenez contact avec le Centre IFAPME qui organise la formation.

    S'inscrire

    Pour l’inscription proprement dite, munissez-vous des documents suivants :

    • votre carte d’identité ;
    • une copie du dernier diplôme (ou bulletin) obtenu ;
    • si vous êtes demandeur d'emploi et vous vous inscrivez à une formation à un "métier en pénurie", une attestation d'inscription au FOREM pour profiter d'un possible incitant financier.

    Après cette inscription, si l'Alternance est possible pour cette formation, vous pouvez trouver une entreprise avec laquelle signer une convention de stage.

    Pour signer votre convention ou en cas de difficultés, contactez un Service de l'IFAPME près de chez vous. Pour ce rendez-vous, munissez-vous des documents suivants :

    • votre carte d’identité
    • la preuve de votre inscription à la formation.
       

    Où suivre les cours ?