Dernière mise à jour : 9.03.2022 Exporter au format PDF Imprimer

Organisateur - Animateur d'événements musicaux

Communication - Audiovisuel
Chef d'entreprise

Fiche complète

Concerts, showcases, festivals, soirées, vous connaissez la chanson quand il s'agit d'événements en lien avec la musique ? Véritable MC, vous n'avez pas peur de prendre la parole en public pour mettre l'ambiance ? Vous savez gérer plusieurs choses en même temps et faites preuve d'organisation ? Alors pourquoi ne pas vous lancer dans cette formation d'Organisateur - Animateur d'événements musicaux !

L'animateur-organisateur d’événements musicaux a en charge la gestion artistique et/ou organisationnelle d’événements notamment musicaux. Il ou elle est en mesure de mettre en corrélation la musique, la lumière et la diffusion vidéo, dans le cadre d’une prestation scénique, destinée à animer et/ou faire danser du public, réuni dans des lieux nocturnes ou des lieux de loisirs.

Sa mission est multiple:

  • Prendre en charge l’organisation d’événements musicaux du concept à la régie technique, en passant par les ressources humaines et matérielles. Il effectue le budget des événements.
  • Etre en mesure de définir et mettre en place le cadre musical, lumière et vidéo.
  • Assurer l’entretien et la maintenance de l’ensemble du parc matériel. Dans ce cadre, il maîtrise la totalité des installations techniques et suit le niveau d’utilisation et d’usure de ce matériel.
  • Etre le responsable de l’animation générale et, pour ce faire, animer les soirées ou événements, à l’aide de sa programmation musicale et de la technique correspondante, de sa programmation lumière, de sa programmation vidéo, de sa prestation scénique.

Les aspects transversaux de sa mission sont eux aussi de trois ordres:

  • Préparer en amont toutes les manifestations artistiques. Pour cela, il doit mettre en place un plan de communication en direction de la clientèle captive de l’établissement et en direction de la clientèle potentielle par le biais de supports (affichettes, flyers…).
  • Etre en mesure de solliciter et de faire venir des artistes de renommée, afin de dynamiser un événement ou une soirée.
  • Entretenir des relations avec l’ensemble des intervenants techniques, artistiques.

Il faut noter que les attributions de l'animateur-organisateur d’événements musicaux vont bien au-delà de celles confiées aux DJ’s employés par la profession.

Alors si vous souhaitez organiser des concerts et soirées, des plus petites salles aux plus grandes scènes, ne perdez pas le rythme et rendez-vous dans l'un des Centres IFAPME qui propose cette formation afin de vous y inscrire !

 

La pratique en entreprise est obligatoire dans cette formation :

 

  • de préférence via le modèle de formation en alternance : ± 8h de cours en horaire décalé et ± 30h de pratique en entreprise par semaine ; rémunérées.
  • sinon via un ou des stages de pratique professionnelle : pour un total de  500h réparties sur les années de formation ; non-rémunérées.  
 
  • Débouché(s) métier(s)

    Créer / Reprendre une entreprise

    Organisateur - Animateur indépendant / Organisatrice - Animatrice indépendante

    Employé / Employée dans des discothèques, clubs privés, salles de spectacle, clubs vacanciers

    Employé / Employée dans une société d'événementiel

  • Point(s) fort(s)
    Contact client
    Sur le terrain
    Travail en équipe ou en autonomie
    Activités variées
  • Finalité
    Diplôme de formation de Chef d'entreprise homologué par la Communauté française
    Certificat de connaissances de base en gestion
  • Dans tous les cas, mieux vaut posséder des nerfs à toute épreuve: les délais d’exécution et de réaction sont très courts, les contraintes techniques toujours importantes. Par ailleurs s’adapter aux attentes du public de manière réactive est impératif. Il faut donc pouvoir réagir rapidement avec calme et maîtrise de soi.

    Collaborer étroitement avec d’autres intervenants est indispensable. L’animateur/organisateur doit faire preuve de compétences en communication personnelle, musicale et visuelle. Il doit avoir une bonne présentation, adaptée à la situation et une excellente hygiène de vie.

    La profession est ouverte à tous ceux qui aiment la musique, l’animation et l’organisation d’événements. Pour réussir, un sens créatif et la maîtrise de l’outil informatique sont indispensables et indissociables. Une bonne mémoire ainsi qu’un souci permanent de recherche de nouveaux supports musicaux et visuels sont des atouts indispensables pour se maintenir dans le métier.

     
  • 1ère année :

     

    • U33/5 Anglais (38h)
    • U33/5 Sonorisation et traitement du son (38h)
    • U33/5 Lumière (30h)
    • U33/5 Musicologie (38h)
    • U33/5 Techniques de mixage et scratch (38h)
    • U33/5 Musique assistée par ordinateur (22h)
    • U33/5 Animation (18h)
    • U33/5 Sécurité et Hygiène (8h)
    • U33/5 Electricité - Electronique (22h)
    • U33/5 Organisation d'événements et Droit d'auteur (22h)

    2ème année :

     

    • U33/6 Organisation d'événements et Droit d'auteur (22h)
    • U33/6 Son - Lumière - Vidéo (16h)
    • U33/6 Sonorisation et traitement du son (38h)
    • U33/6 Lumière (30h)
    • U33/6 Musique assistée par ordinateur (22h)
    • U33/6 Infographie (22h)
    • U33/6 Animation (26h)
    • U33/6 Musicologie (38h)
    • U33/6 Techniques de mixage et scratch (30h)
    • U33/6 Vidéo (34h)
    • U33/6 Suivi du Travail de fin de formation (8h)
     
    • Ne plus être soumis à l’obligation scolaire ;
    • Satisfaire à une de ces 3 exigences :
      • Soit être titulaire du certificat d’apprentissage IFAPME ou avoir terminé avec fruit les cours généraux et professionnels de fin d’apprentissage et réussir l’examen pratique au plus tard en fin de la seconde année de formation ;
      • Soit avoir suivi avec fruit le 2ème degré de l’enseignement secondaire général, technique ou artistique, ou le 3ème degré de l’enseignement secondaire professionnel et dans ce cas avoir obtenu le certificat de qualification ;
      • Soit avoir satisfait à un examen d’entrée.
    • S’inscrire aux cours de formation dans la profession faisant l’objet de la convention de stage dans les 6 semaines à dater du premier cours et au plus tard le 31 octobre.

    Il peut exister des conditions particulières pour quelques formations. Soyez attentif aux mentions indiquées dans la fiche formation que vous consulterez.

  • Délais et informations

    • Les inscriptions sont ouvertes jusque fin octobre. En cas d'année préparatoire, les inscriptions sont possibles jusqu'au 15 novembre.
    • Des droits d’inscription sont requis. Le montant varie d'une formation à l'autre mais est compris généralement entre 220 et 350€ ou plus.
    • Prenez contact avec le Centre IFAPME qui organise la formation.

    S'inscrire

    Pour l’inscription proprement dite, munissez-vous des documents suivants :

    • votre carte d’identité ;
    • une copie du dernier diplôme (ou bulletin) obtenu ;
    • si vous êtes demandeur d'emploi et vous vous inscrivez à une formation à un "métier en pénurie", une attestation d'inscription au FOREM pour profiter d'un possible incitant financier.

    Après cette inscription, si l'Alternance est possible pour cette formation, vous pouvez trouver une entreprise avec laquelle signer une convention de stage.

    Pour signer votre convention ou en cas de difficultés, contactez un Service de l'IFAPME près de chez vous. Pour ce rendez-vous, munissez-vous des documents suivants :

    • votre carte d’identité
    • la preuve de votre inscription à la formation.
       

    Où suivre les cours ?