Dernière mise à jour : 10.06.2021 Exporter au format PDF Imprimer

Assistant dentaire

Soins - Bien-être
Coordination et encadrement

Fiche complète

La formation d'assistant dentaire lui permet d'être un auxiliaire du praticien de l’art dentaire. Il occupe une place importante dans un cabinet dentaire.

Il réalise des activités variées qui requièrent la mise en oeuvre de compétences techniques, administratives et relationnelles.


L’assistant dentaire accueille les patients au téléphone et dans la structure de soins. Il planifie les rendez-vous et organise l’agenda du praticien.
Il constitue le dossier médico-administratif du patient et le tient à jour, complète les divers documents de prise en charge des patients (mutuelles, assurances…).


L’assistant dentaire entretient et range le matériel et les appareils dentaires dans des conditions strictes d’hygiène et de sécurité (nettoyage, désinfection, stérilisation, asepsie).
Il assure également l’assistance technique au praticien dans la préparation et la réalisation de tout type de soins dentaires. A cet effet, l’assistant dentaire prépare l’ensemble du matériel et instruments nécessaires et seconde efficacement le praticien lors de l’intervention.


Il est également associé à l’information et à la sensibilisation des patients en matière de santé et d’hygiène bucco-dentaire.


L’assistant dentaire réalise diverses tâches administratives nécessaires à la bonne marche du cabinet dentaire telles que la gestion des stocks de fournitures et de matériels dentaires, le suivi de la correspondance avec les différents intervenants externes (mutuelles, confrères, laboratoires de prothèses…), la gestion financière courante (enregistrement des factures, suivi des payements, préparation de la petite comptabilité,…).

  • Débouché(s) métier(s)

    L’assistant dentaire exerce son activité au sein d’un cabinet dentaire individuel ou de groupe, ou dans une autre structure de soins (hôpital, clinique…).

  • Point(s) fort(s)
    sur le terrain
  • Finalité
    Diplôme de Coordination et d'encadrement homologué par la Communauté française
  • L’assistant dentaire occupe une fonction d’employé dans une structure de soins : cabinet dentaire individuel ou établissement hospitalier (cliniques dentaires, maisons médicales, centres de soins…). Il peut être amené à travailler pour un ou plusieurs praticiens.


    Les horaires de travail sont réguliers, mais peuvent être prolongés en fonction des nécessités du service, ce qui demande une certaine souplesse. Certains dentistes travaillent le samedi.


    L’assistant dentaire doit appliquer les règles strictes en matière d’hygiène, de sécurité et d’asepsie dans son environnement de travail.


    Il applique le règlement d’ordre intérieur du cabinet dentaire qui exige notamment le port d’une tenue professionnelle (blouse, masque, gants) et la vaccination contre l’hépatite B.


    Le port d’un dosimètre est obligatoire. Toutefois, l’assistant dentaire n’est pas autorisé à prendre lui même les radiographies.

  • 1ère année

     

    • Q18/25 Communication et gestion d’équipe  (24h)
    • Q18/25 Accueil des patients et agenda (24h)
    • Q18/25 Bureautique (48h)
    • Q18/25 Courrier professionnel (20h)
    • Q18/25 Dossier médico-administratif du patient (28h)
    • Q18/25 Gestion des stocks (16h)
    • Q18/25 Assistance administrative à la gestion du cabinet dentaire (16h)
    • Q18/25 Anatomie, physiologie et pathologies dentaires (12h)
    • Q18/25 Imagerie, radiologie et radioprotection (12)
    • Q18/25 Santé du patient (16h)
    • Q18/25 Hygiène au cabinet dentaire (12h)
    • Q18/25 Dentisterie opératoire et matériaux (16h)
    • Q18/25 Endodontie (12h)
    • Q18/25 Orthodontie (12h)
    • Q18/25 Parodontologie (12h)
    • Q18/25 Pédodontie ou dentisterie pédiatrique (4h)
    • Q18/25 Prothèse et implantologie (20h)
    • Q18/25 Chirurgie bucco-dentaire (12h)
    • Q18/25 Secourisme / premiers soins (16h)

     

    • Ne plus être soumis à l’obligation scolaire ;
    • Satisfaire à une de ces 3 exigences :
      • Soit être titulaire du certificat d’apprentissage ou avoir terminé avec fruit les cours généraux et professionnels de fin d’apprentissage et réussir l’examen pratique au plus tard en fin de la seconde année de formation ;
      • Soit avoir suivi avec fruit le 2ème degré de l’enseignement secondaire général, technique ou artistique, ou le 3ème degré de l’enseignement secondaire professionnel et dans ce cas avoir obtenu le certificat de qualification ;
      • Soit avoir satisfait à un examen d’entrée.
    • S’inscrire aux cours de formation dans la profession faisant l’objet de la convention de stage dans les 6 semaines à dater du premier cours et au plus tard le 31 octobre.

    Il peut exister des conditions particulières pour quelques formations. Soyez attentif aux mentions indiquées dans la fiche formation que vous consulterez.

Où suivre les cours ?