Dernière mise à jour : 7.10.2021 Exporter au format PDF Imprimer

Cuisinier - cuisinier travaillant seul

Alimentation - Horeca
Coordination et encadrement

Fiche complète

Le Cuisinier - Cuisinier travaillant seul planifie et organise les activités de sa cuisine ou son restaurant. Il communique les instructions aux éventuels manœuvres de cuisine ou commis qui l'accompagnent. Il assure toutes les préparations en cuisine.

Il fait la mise en place, prépare, cuisine et garnit les mets en accordant un soin particulier à la décoration et à la netteté des préparations.

C'est lui qui assure les commandes et le rangement des produits et marchandises. Il exécute toutes les activités liées à la cuisine. Il veille à bien respecter la législation en vigueur.

 

Ce métier est répertorié comme « fonction critique » : les employeurs ont du mal à trouver des candidats correspondants pleinement aux offres d’emploi. Vous aurez donc des possibilités d’emploi à la suite de votre formation. Les demandeurs d'emploi peuvent profiter d'une prime Incitant+ en fin de formation.

  • Débouché(s) métier(s)

    Restaurateur

    Cuisinier de restaurant

  • Point(s) fort(s)
    Sur le terrain
    Contact client
    Travail en équipe
    Fonction critique (nombreux emplois + prime pour demandeurs d'emploi)
  • Finalité
    Diplôme de formation de coordination et d'encadrement homologué par la Communauté française
    Fin de 1ère : CECAF de Commis - Collaborateur de cuisine
  • Le cuisinier - cuisinier travaillant seul est capable de bien exécuter son travail, conformément aux procédures et/ou aux prescriptions. Il est efficace, c'est-à-dire qu'il répond à ce qui lui est demandé. Le cuisinier - cuisinier travaillant seul est compétent tant pour la restauration classique que pour la restauration de collectivité.

  • 1ère année :

    • A91/A90/25 Cuisine Menu Simple (74h)
    • A91/A90/25 Cuisine Menu Elaboré (76h)

     

    2éme année :

    • A91/26 Cuisine Carte Complexe  (80h)
    • A91/26 Cuisine Gestion Administrative  (46h)
    • A91/26 Coordination et encadrement  (24h)
    • Ne plus être soumis à l’obligation scolaire ;
    • Satisfaire à une de ces 3 exigences :
      • Soit être titulaire du certificat d’apprentissage ou avoir terminé avec fruit les cours généraux et professionnels de fin d’apprentissage et réussir l’examen pratique au plus tard en fin de la seconde année de formation ;
      • Soit avoir suivi avec fruit le 2ème degré de l’enseignement secondaire général, technique ou artistique, ou le 3ème degré de l’enseignement secondaire professionnel et dans ce cas avoir obtenu le certificat de qualification ;
      • Soit avoir satisfait à un examen d’entrée.
    • S’inscrire aux cours de formation dans la profession faisant l’objet de la convention de stage dans les 6 semaines à dater du premier cours et au plus tard le 31 octobre.

    Il peut exister des conditions particulières pour quelques formations. Soyez attentif aux mentions indiquées dans la fiche formation que vous consulterez.

  • Délais et informations

    • Les inscriptions sont ouvertes jusque fin octobre. En cas d'année préparatoire, les inscriptions sont possibles jusqu'au 15 novembre.
    • Des droits d’inscription sont requis. Le montant varie d'une formation à l'autre mais est compris généralement entre 220 et 350€ ou plus.
    • Prenez contact avec le Centre IFAPME qui organise la formation.

    S'inscrire

    Pour l’inscription proprement dite, munissez-vous des documents suivants :

    • votre carte d’identité ;
    • une copie du dernier diplôme (ou bulletin) obtenu ;
    • si vous êtes demandeur d'emploi et vous vous inscrivez à une formation à un "métier en pénurie", une attestation d'inscription au FOREM pour profiter d'un possible incitant financier.

    Après cette inscription, si l'Alternance est possible pour cette formation, vous pouvez trouver une entreprise avec laquelle signer une convention de stage.

    Pour signer votre convention ou en cas de difficultés, contactez un Service de l'IFAPME près de chez vous. Pour ce rendez-vous, munissez-vous des documents suivants :

    • votre carte d’identité
    • la preuve de votre inscription à la formation.
       

    Où suivre les cours ?