FAQ

Contenu principal

  • En tant qu’apprenti/stagiaire, vous devez envoyer votre certificat à votre entreprise de formation le plus tôt possible : dans les 24 à 48h qui suivent le début de l’incapacité.

    Une copie est adressée au Centre de formation où vous suivez les cours.

    Petit conseil : prévenez votre patron dès que possible par téléphone ou mail.

  • Transmettez la copie de votre certificat au Centre de formation où vous suivez le cours.

  • Oui, jusque 25 ans.

    Les allocations familiales restent dues pour autant que les revenus de l’apprenant en alternance ne dépassent pas un montant plafond indexé qui s'élève à 574,20€ et ce, jusque l’âge de 25 ans.

    Pour les jeunes nés à partir du 01/01/2001, le stage ne doit plus être obligatoire pour conserver les allocations familiales.

    Si l’apprenant en alternance a lui-même des enfants, il peut prétendre à des allocations familiales pour ceux-ci.

  • L'entreprise de formation a l’obligation de contracter une assurance “accident du travail” afin de couvrir l’apprenant pour les accidents survenus :

    • sur le chemin du travail entre son domicile et le lieu de formation pratique (entreprise) ;
    • pendant les heures de prestations de travail en entreprise ;
    • sur le chemin entre son domicile et le Centre de formation ;
    • au Centre de formation.

    Tout accident de ce type doit être immédiatement signalé au Référent IFAPME.

  • Oui.
    L'IFAPME est un organisme public wallon. Ses compétences sont donc limitées à la Wallonie. Son homologue bruxellois est le SFPME. Pour une formation, vous pouvez contacter direcement leur Centre de formation : Espace Formation (EFP).

  • Oui mais...

    La formation « technicien en chauffage » prépare bien à l’agrément G1, G2 et L… Cependant les épreuves d’agrément sont indépendantes de la formation. Le Centre de formation peut vous proposer de passer ces épreuves certificatives.

    A titre indicatif, il faut compter un coût moyen de 150 € par certificat.

  • Afin de faciliter et de favoriser la mobilité des futurs travailleurs et futures travailleuses du secteur de la construction, le Gouvernement wallon a décidé d’octroyer un Chèque permis de conduire pour tous les apprenants et apprenantes IFAPME qui s’inscrivent dans la dynamique du plan de reconstruction, en l’occurrence dans les métiers repris ci-dessous.
    Grâce à ce chèque « Mobilité », les apprenants et apprenantes pourront choisir entre l’obtention du permis B (voiture) ou du permis AM (cyclomoteur).

    Conditions d’octroi :
    • Avoir minimum 17 ans
    • Être inscrit  ou inscrite dans une formation liée aux métiers de la construction, du bois, de l’électrotechnique (liste ci-dessous)
    • Être inscrit ou inscrite depuis 3 mois minimum sous contrat d'alternance ou convention de stage
    • Ne pas déjà posséder le permis B (voiture)
    Cette prime sera octroyée aux inscrits et inscrites dans les formations suivantes : 
    • Parqueteur (App)
    • Menuisier d'intérieur (App, CE)
    • Menuisier d'extérieur (App)
    • Entrepreneur menuisier (CE)
    • Constructeur-monteur de bâtiment en structure bois (App)
    • Entrepreneur en constructions bois (CE)
    • Technicien en constructions bois (CoEn)
    • Ebéniste (CoEn)
    • Agenceur d'intérieur (CoEn)
    • Charpentier (CoEn)
    • Zingueur-poseur de couvertures métalliques de construction (App)
    • Installateur sanitaire et de plomberie (App)
    • Monteur en chauffage sanitaire (App)
    • Installateur en chauffage central (CE)
    • Installateur de chauffage au gaz par appareils individuels (App)
    • Installateur de chauffage à air chaud et traitement de l'air (App)
    • Calorifugeur - isolateur (App)
    • Technicien chauffagiste / chaudière à combustibles liquides et gazeux (CoEn)
    • Ventiliste (CoEn)
    • Maçon (App, CE)
    • Entrepreneur en constructions gros-oeuvre (CE)
    • Entrepreneur plafonneur cimentier (CE)
    • Plafonneur - cimentier (App)
    • Fabricant - poseur de cheminées décoratives (App)
    • Asphalteur - étancheur (App)
    • Rejointoyeur - ravaleur de façades (App)
    • Constructeur - réparateur de voirie (App)
    • Carreleur (App, CE)
    • Tailleur de pierres-marbrier (App)
    • Entrepreneur-tailleur de pierres (CE)
    • Entrepreneur marbrier (CE)
    • Couvreur (App, CE)
    • Entrepreneur couvreur (CE)
    • Gestionnaire de chantiers patrimoine (CoEn)
    • Métreur deviseur à orientation PEB (CoEn)
    • BIM Coordinateur (CoEn)
    • Entrepreneur général (CE)
    • Peintre en bâtiment (App)
    • Peintre décorateur (App, CE)
    • Entrepreneur peintre décorateur (CE)
    • Tapissier-poseur de revêtements des murs et du sol (App)
    • Vitrier (App)
    • Fabricant et poseur de châssis et portes en PVC et/ou aluminium (App)
    • Poseur de plafonds suspendus, de cloisons amovibles et de bardage (App)
    • Fabricant-Installateur de cuisines équipées et de meubles de salle de bains (App)
    • Fabricant-installateur de fermetures de baies (App)
    • Installateur-électricien (CE)
    • Installateur électricien résidentiel (App)
    • Frigoriste (CE)
    • Conseiller en domotique et Smart Home (CoEn)
  • OUI et NON.

    Tous les demandeurs d’emploi qui suivent une année de formation pour adultes identifiée dans la liste FOREM des formations IFAPME qui mènent à un métier identifié en pénurie pour l’année de formation considérée ont droit à l’assouplissement de la durée de chômage.

    Par exemple, certains apprenants peuvent continuer de percevoir leurs allocations de chômage et d’insertion durant leur cursus. Ils bénéficient alors de dispenses de certaines de leurs obligations de demandeurs d’emploi : vous ne devrez plus rechercher activement un emploi, être disponible sur le marché de l’emploi et répondre à des offres d’emploi.

    Renseignez-vous auprès de votre organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) pour obtenir des informations sur :

    • les allocations de chômage ou d’insertion
    • les dispenses : conditions d’octroi, droits/avantages, impact de la dispense sur vos allocations…
    • les démarches à effectuer pour l’octroi d’une dispense (formulaires à utiliser…)
  • Non.
    Une inscription dans le réseau IFAPME ne permet pas d'obtenir une autorisation de séjour provisoire en vue d'effectuer des études en Belgique. Contrairement au contrat de travail par exemple, ni le contrat d'alternance (apprentissage), ni la convention de stage ne permettent de justifier une occupation. Il n'est donc pas possible de faire valoir un contrat d'alternance (apprentissage) ou une convention de stage pour obtenir un droit de séjour.

    Pour pouvoir s’inscrire à une formation IFAPME et conclure un contrat en alternance ou une convention de stage, vous devez être en situation de séjour légal en Belgique de plus de 3 mois (à l’exception des mineurs).

  • OUI et NON

    Pour s'inscrire,il faut notamment être sorti de l’obligation scolaire c'est-à-dire :

    • avoir 18 ans ;

    OU

    • avoir réussi avec fruit l’enseignement secondaire de plein exercice.

    Un jeune de 17 ans peut donc entrer en Formation pour adultes, seulement s’il a obtenu son CESS. Il doit aussi veiller aux autres conditions.

  • Consultez notre page Formations pour adultes et la fiche de la formation que vous souhaitez intégrer.

    Il faut notamment être sorti de l’obligation scolaire et cela est le cas soit lorsque l’on a 18 ans soit lorsque l’on a réussi avec fruit l’enseignement secondaire de plein exercice. 

  • Oui. 
    Toute personne est libre de suivre une formation dans notre réseau. 

    Toutefois, avant de vous inscrire en formation pour adultes avec convention de stage, il est nécessaire de vous renseigner à l'ONEM et de prendre contact avec leur service admissibilité dont vous dépendez. 

    Seul ce service est compétent pour définir quel sera votre statut :

    • étudiant
    • demandeur d'emploi
    • demandeur d'emploi en formation  

    En fonction de cette décision, vous aurez droit ou non au maintien de vos allocations de chômage, à la poursuite ou non du plan d'accompagnement géré par Le Forem, etc.

  • Oui ou non.
    Il existe des formations alternées pour demandeurs d'emploi. Dans ce cas, il n'y a pas de frais d'inscription.
    Par contre, tous les apprenants en formation de chef d'entreprise ou de coordination payent un minerval. Pour connaître son montant exact, nous vous invitons à consulter la fiche formation ou à contacter directement le Centre de formation.
    Certains Centres peuvent proposer des facilités de paiement du minerval.

  • Les formations alternées pour demandeurs d'emploi peuvent être organisées par l'IFAPME et articulées avec les Formations de chef d'entreprise ou de coordination et d'encadrement. Apprenez-en plus sur notre page dédiée à ces formations.

     

  • Oui.
    Après avoir réussi une formation de chef d'entreprise, vous obtiendrez un diplôme homologué par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française).
    Celui-ci n'est pas équivalent à un diplôme de l'enseignement supérieur.

  • Consultez notre page Formations pour adultes et la fiche de la formation que vous souhaitez intégrer.

  • L'entreprise de formation met à la disposition de l’apprenant, les vêtements de travail et les équipements de protection individuelle imposés par la loi, pour chaque profession, ainsi que l’outillage et le matériel nécessaires à l’exercice de cette profession. Il s’assure de leur bonne utilisation. L’apprenant a l’obligation de les utiliser et de les restituer en bon état au chef d’entreprise.

  • En formation pour jeunes en alternance (apprentissage), l'inscription est gratuite.
    Seule une participation aux frais peut vous être demandée afin de couvrir des coûts tels que les photocopies.

    En formation de chef d'entreprise, le montant du minerval est variable selon le métier et le Centre de formation. Le montant du minerval de la plupart des formations est de 225€ ou 245€ par an. Pour certaines formations, il varie de 125€ à 500€. Consultez la fiche de la formation ou adressez-vous directement au Centre de formation.

  • Pour les trajets vers l’entreprise

    L’employeur se doit d’intervenir dans les frais de déplacement conformément aux dispositions légales en la matière.

    • Si l’apprenant se déplace transport en commun (train, bus, tram, métro) : intervention d'environ 70% selon un montant forfaitaire fixé par la loi, sur base de la distance exprimée en kilomètres.
    • Si l’apprenant utilise un autre moyen de transport, il n’existe aucune obligation légale de l’employeur d’intervenir dans les frais sauf si une convention collective sectorielle l’impose.
    Pour les trajets vers le Centre de formation : uniquement dans le cas d'une formation pour jeunes inscrits en alternance.

    Moyennant la production des pièces justificatives nécessaires, l'Institut intervient dans les frais de déplacement des apprentis qui suivent régulièrement pendant l'apprentissage des cours de connaissances générales, professionnelles ou intégrées et qui utilise un moyen de transport en commun public pour effectuer le trajet aller et retour de leur résidence habituelle au Centre de formation.   >>>Comment me faire rembourser ?

     

  • Oui !

    Outre ceux inclus dans certaines formations de chef d'entreprise, des formations spécifiques en gestion sont organisées dans tous les Centres de formation du réseau. L'IFAPME organise des formations en lien avec l'Arrêté organisant l'accès aux professions. En cas de réussite de l'épreuve finale, ces formations donnent accès à la gestion. Elles ont une durée minimale de 3 mois et sont régulièrement organisées dans les différents Centres.

  • Le nombre d’heures de travail par semaine ne peut excéder 38h en moyenne sur l’ensemble de l’année.
    Un nombre d’heures spécifique peut être fixé par différents textes tels qu’un arrêté royal ou une convention collective de travail. Pour ce quota, les heures de cours sont assimilées à des heures de travail.
    Aussi bien le patron que l’apprenant s’engagent à respecter cet horaire de travail de façon rigoureuse.

  • Non.
    De manière générale, les formations se donnent de septembre à juin. Il se peut toutefois que des cours soient organisés pendant les vacances scolaires tels que des cours de rattrapage, des cours de "pratique simulée" ou de gestion…

  • En principe, les formations sont organisées en horaires décalés, c'est-à-dire en soirée voire le samedi matin. Certains horaires sont présentés sur les fiches descriptives des formations. Ceux-ci sont indiqués à titre exemplatif et peuvent dater de l'année en cours (et donc pas celle à venir). Les horaires de cours étant susceptibles d'être modifiés, il est recommandé de s'adresser directement au Centre de formation pour connaître les dernières mises à jour des horaires et des contenus de cours.

  • Les demandes de création de nouvelles formations ont plusieurs origines :

    • la création des profils de formation par le Service francophone des métiers et des qualifications (SFMQ) ;
    • les demandes des secteurs et leur convention sectorielle ;
    • les demandes des entreprises, des centres, des partenaires sociaux,
    • des résultats de la veille de la part des conseillers pédagogiques... 

    Des priorités sont établies en prenant en compte les créations SFMQ (obligation légale), les métiers en pénurie, les métiers d’avenir et porteurs d’emploi, l’existence d’une offre de formation déjà existante ou non, les plans de législatures ( priorités régionales), les recommandations européennes, les projets (FSE, Interreg…), sont également prises en compte les obligations légales qui réglementent les formations.

    Quels Centres ?

    L’ouverture dans l’un ou l’autre Centre de formation dépend notamment :

    • de l’offre de formation existant déjà dans la région aussi appelé "Bassin" ;
    • des demandes reçues par les services décentralisés et donc d’un public potentiel ;
    • de places de formation en entreprise disponibles ;
    • des partenariats de l'IFAPME ou du Centre de formation ;
    • de la disponibilité des équipements et des formateurs ;
    • du quota d'heures de formation disponible ;
    • du nombre d’ouvertures déjà prévues ;
    • de l’offre existante ;
    • de l’articulation possible entre les formations.
  • Les inscriptions sont ouvertes jusque fin octobre. En cas d'année préparatoire, les inscriptions sont possibles jusqu'au 15 novembre.

  • Le pécule de vacances est calculé en fonction du nombre de jours prestés par l’apprenant durant l’année civile précédente. Il sera payé à l’apprenant en régime “ouvrier” par l’ONVA (Office National des Vacances Annuelles) et à l’apprenant en régime “employé” par l’employeur.

  • Dans la mesure où dès le 1er janvier de l’année de ses 19 ans, l’apprenant en alternance est assujetti complètement aux cotisations de sécurité sociale, cette période entre en ligne de compte pour la pension[i].

    Plus d'informations via le Service fédéral des Pensions.

     

    [i] Depuis le 01/01/2004.

  • Oui. Rendez-vous sur notre page et formulaire dédié afin de connaitre les conditions et comment faire.

  • Dans le cadre des mesures proposées par Le Gouvernement wallon, l’IFAPME octroiera une prime à la formation « Plan de reconstruction » de 2000€ aux demandeurs, demandeuses d’emploi et aux apprenants et apprenantes en alternance de l’IFAPME, sous contrat d’alternance ou sous convention de stage.

    Conditions d’octroi :
    • Pour les primo-entrants, complémentairement et afin que l’apprenant et l'apprenante bénéficient de ladite prime, les entreprises de la Construction qui participent à l’action doivent appliquer une augmentation mensuelle des apprenants sous contrat d’alternance ou convention de stage IFAPME de minimum 100 EUR par mois.
    • Pour les non primo-entrants, cette condition de 100€ octroyés par les entreprises ne s’applique pas.
    Cette prime sera octroyée pour les formations suivantes : 
    • Parqueteur (App)
    • Menuisier d'intérieur (App, CE)
    • Menuisier d'extérieur (App)
    • Entrepreneur menuisier (CE)
    • Constructeur-monteur de bâtiment en structure bois (App)
    • Entrepreneur en constructions bois (CE)
    • Technicien en constructions bois (CoEn)
    • Ebéniste (CoEn)
    • Agenceur d'intérieur (CoEn)
    • Charpentier (CoEn)
    • Zingueur-poseur de couvertures métalliques de construction (App)
    • Installateur sanitaire et de plomberie (App)
    • Monteur en chauffage sanitaire (App)
    • Installateur en chauffage central (CE)
    • Installateur de chauffage au gaz par appareils individuels (App)
    • Installateur de chauffage à air chaud et traitement de l'air (App)
    • Calorifugeur - isolateur (App)
    • Technicien chauffagiste / chaudière à combustibles liquides et gazeux (CoEn)
    • Ventiliste (CoEn)
    • Maçon (App, CE)
    • Entrepreneur en constructions gros-oeuvre (CE)
    • Entrepreneur plafonneur cimentier (CE)
    • Plafonneur - cimentier (App)
    • Fabricant - poseur de cheminées décoratives (App)
    • Asphalteur - étancheur (App)
    • Rejointoyeur - ravaleur de façades (App)
    • Constructeur - réparateur de voirie (App)
    • Carreleur (App, CE)
    • Tailleur de pierres-marbrier (App)
    • Entrepreneur-tailleur de pierres (CE)
    • Entrepreneur marbrier (CE)
    • Couvreur (App, CE)
    • Entrepreneur couvreur (CE)
    • Gestionnaire de chantiers patrimoine (CoEn)
    • Métreur deviseur à orientation PEB (CoEn)
    • BIM Coordinateur (CoEn)
    • Entrepreneur général (CE)
    • Peintre en bâtiment (App)
    • Peintre décorateur (App, CE)
    • Entrepreneur peintre décorateur (CE)
    • Tapissier-poseur de revêtements des murs et du sol (App)
    • Vitrier (App)
    • Fabricant et poseur de châssis et portes en PVC et/ou aluminium (App)
    • Poseur de plafonds suspendus, de cloisons amovibles et de bardage (App)
    • Fabricant-Installateur de cuisines équipées et de meubles de salle de bains (App)
    • Fabricant-installateur de fermetures de baies (App)
    • Installateur-électricien (CE)
    • Installateur électricien résidentiel (App)
    • Frigoriste (CE)
    • Conseiller en domotique et Smart Home (CoEn)
  • Il s'agit d'un montant de 350€ octroyé aux demandeurs d’emploi qui réussissent une formation dans un métier en pénurie ou fonction critique. Cette prime est appelée l’« Incitant + » !

     Elle donne droit à :

    • Un incitant financier de 350€ ;

    • Une préparation à un entretien d’embauche ;

    • La promesse d’un entretien d’embauche : consécutivement au paiement de cette prime de fin de formation, le Forem proposera aux diplômés une ou plusieurs offres d’emploi en lien direct avec leur formation.

    Pour qui ?

    Apprenant avec statut de demandeur d’emploi

    Apprenant avec statut de demandeur d’emploi

    • Qui suit une formation IFAPME pour Adultes (Chef d'entreprise ou Coordination et encadrement) ;
    • Identifiée comme menant à un métier en pénurie et
    • Reprise dans la liste FOREM des études et des formations IFAPME qui mènent à un métier identifié en pénurie pour l’année de formation considérée
    • Est éligible à l’assouplissement de la durée de chômage
  • Dans le cadre du Plan de reconstruction de la Wallonie, le Gouvernement Wallon et l'IFAPME ont pris la décision de rembourser le minerval pour les formations d’adultes des filières de la construction, de l'électrotechnique et du bois, pour l'année de formation 2021/2022. 

    Conditions d'octroi :
    • L’auditeur doit être considéré régulier au moment de l’agrément : au moins 50 % de présences au cours entre la date de sa première présence et la date du comptage.
    • L’auditeur doit avoir presté au moins 30 jours sous convention de stage rémunérée entre le 1er septembre et le 15 décembre 2021.
    • L’auditeur doit être inscrit dans l'une des formations adultes suivantes.
    Ce remboursement sera octroyé pour les formations suivantes : 
    • Entrepreneur menuisier - Entrepreneur menuisier-charpentier
    • Ebéniste
    • Entrepreneur en constructions bois - Technicien en constructions bois - Entrepreneur en constructions bois
    • Charpentier 
    • Agenceur d'intérieur
    • Restaurateur de meubles anciens
    • Restaurateur - Décorateur de meubles
    • Installateur sanitaire et de plomberie
    • Installateur en chauffage central
    • Technicien chauffagiste chaudières à combustibles liquides et gazeux 
    • Ventiliste
    • Installateur électricien résidentiel - Installateur électricien
    • Frigoriste 
    • Conseiller en domotique et Smart Home
    • Entrepreneur en constructions gros-oeuvre
    • Entrepreneur couvreur
    • Plafonneur-cimentier
    • Carreleur
    • Tailleur de pierres-marbrier  - Entrepreneur Tailleur de pierres/entrepreneur Marbrier
    • Gestionnaire de chantiers patrimoine
    • Métreur Deviseur à orientation PEB
    • Gestionnaire de chantier
    • BIM Coordinateur
    • Décorateur d’intérieur
    • Opérateur de travaux subaquatiques
    • Entrepreneur général
    • Entrepreneur peintre décorateur - Entrepreneur peintre en bâtiment-tapissier-poseur de revêtements des murs et du sol
    • Entrepreneur de jardins
    • Grimpeur - élagueur
    • Entrepreneur et créateur d'espaces verts
  • L’apprenant a droit aux repos compensatoires (secteur de la construction).

    L’apprenant, lorsque les cours ou les examens ont lieu en dehors de la journée de présence en entreprise, a droit à un repos compensatoire correspondant à la durée des cours ou des examens dans les six jours qui suivent.

    L'entreprise de formation doit permettre à l’apprenant de se rendre chez le référent pendant les heures de formation dans l’entreprise.

  • Oui !

    Cela peut dépasser les 900€ mensuelles.

    Consultez notre page Formations pour adultes pour connaître les montants exacts.

  • Non.
    A l'inverse du contrat d'alternance (apprentissage), vous devez d'abord vous inscrire vous-même aux cours dans un Centre de formation. Ensuite, si vous souhaitez optimiser votre formation, vous pouvez conclure une convention de stage. Dans ce cas, n'oubliez pas de vérifier auprès du référent IFAPME si l'entreprise que vous avez retenue est agréée par l'IFAPME ou, si elle est dans les conditions pour le devenir.

  • Votre contrat sera conclu avec SYNTRA, l'équivalent flamand de l'IFAPME.

  • Votre contrat sera conclu avec l'IAWM, l'équivelent germanophone de l'IFAPME. 

  • Non.
    Le patron doit impérativement avoir un siège d'exploitation en Wallonie ou dans la région francophone de Bruxelles. Dans ce dernier cas, le contrat est conclu par le SFPME tandis que l'apprenant suit ses cours dans un Centre du réseau IFAPME.

  • Oui.

    Plus d'informations sur la page Formation pour adultes.