FAQ

Contenu principal

  • Oui.
    La formation en alternance, lorsqu'elle est réussie, donne droit aux allocations d'insertion sans stage d'insertion préalable.
    La formation en alternance, lorsqu'elle est terminée mais non réussie, permet une réduction du stage d'insertion.

  • Oui.

    Elles sont octroyées inconditionnellement jusqu’au 31 août de l’année au cours de laquelle l’apprenant atteint l’âge de 18 ans.

    A partir du 1er septembre de l’année des 18 ans, les allocations familiales restent dues pour autant que la rémunération du contrat d’alternance constitue le seul revenu de l’apprenant et ce, jusqu’à l‘âge de 25 ans.

    Si l’apprenant en alternance a lui-même des enfants, il peut prétendre à des allocations familiales pour ceux-ci.

     

  • Dans tous les cas, les documents des allocations familiales sont à faire compléter par le référent IFAPME ou par son Service.

  • Oui.
    L'IFAPME est un organisme public wallon. Ses compétences sont donc limitées à la Wallonie. Son homologue bruxellois est le SFPME. Pour une formation, vous pouvez contacter direcement leur Centre de formation : Espace Formation (EFP).

  • Afin de faciliter et de favoriser la mobilité des futurs travailleurs et futures travailleuses du secteur de la construction, le Gouvernement wallon a décidé d’octroyer un Chèque permis de conduire pour tous les apprenants et apprenantes IFAPME qui s’inscrivent dans la dynamique du plan de reconstruction, en l’occurrence dans les métiers repris ci-dessous.
    Grâce à ce chèque « Mobilité », les apprenants et apprenantes pourront choisir entre l’obtention du permis B (voiture) ou du permis AM (cyclomoteur).

    Conditions d’octroi :

    Permis AM (cyclomoteur)

    • Avoir minimum 15 ans et 9 mois pour le suivi de la formation théorique et la présentation de l’épreuve théorique 
    • Avoir minimum 16 ans pour le suivi de la formation pratique et la présentation de l’examen pratique 

    Permis B (voiture)

    • Avoir minimum 17 ans pour le suivi de la formation théorique et la présentation de l’épreuve théorique 
    • Avoir minimum 18 ans pour la présentation du test de perception des risques et de l’examen pratique 
    Autres conditions
    • Être inscrit  ou inscrite dans une formation liée aux métiers de la construction, du bois, de l’électrotechnique (liste ci-dessous)
    • Être inscrit ou inscrite depuis 3 mois minimum sous contrat d'alternance ou convention de stage
    • Ne pas déjà posséder le permis B (voiture)
    • Avoir sa résidence principale en région de langue française

    • Ne pas être déjà inscrit ou inscrite auprès d’une école de conduite agréée et y avoir entamé sa formation pratique

    • Ne pas être en possession d’un permis de conduire provisoire dans le cadre d’un apprentissage à la conduite de type « filière libre »

    • Ne pas être sous le coup d’une déchéance de permis de conduire avec l’obligation de repasser l’intégralité du permis de conduire

    Cette prime sera octroyée aux inscrits et inscrites dans les formations suivantes : 
  • Non.

    Pour entamer une formation en alternance (formation pour jeunes), il faut avoir 15 ans accomplis et avoir 23 ans maximum.

    Consultez les conditions d'admission à une formation pour jeunes

  • Quelles sont les conditions pour s'inscrire à une formation pour jeunes ?

    • Avoir 15 ans accomplis au moment de votre inscription.
    • L'âge maximum varie en fonction de la durée du contrat d'alternance, établi dans le cadre du plan de formation avec le Référent IFAPME.
      • pour un contrat d'alternance de 3 ans : être âgé de 23 ans maximum au 31/12 de l’année de signature.
      • pour un contrat d'alternance de 2 ans : être âgé de 24 ans maximum au 31/12 de l’année de signature.
      • pour un contrat d'alternance de 1 an : ne pas avoir atteint 25 ans à la signature du contrat.

    Parcours

    • Avoir fréquenté 2 années du 1er degré de l'enseignement secondaire ordinaire ou spécialisé de forme 4 ;
    • Ou avoir réussi la 3ème année de l'enseignement secondaire professionnel ordinaire ou spécialisé de forme 4 ;
    • Ou avoir fréquenté la 3ème année de différenciation et d'orientation au sein de l'enseignement ordinaire ou spécialisé de forme 4 ;
    • Ou avoir fréquenté la 2ème phase au sein de l'enseignement spécialisé de forme 3.
    • Ou vous disposez d’un document annonçant que vous pouvez poursuivre votre formation en alternance. Ce document est rédigé par le conseil de classe de l’établissement que vous quittez.

    Il peut exister des conditions particulières pour quelques formations. Soyez attentif aux mentions indiquées dans la fiche formation que vous consulterez.

    Pour plus d'information, consultez notre page Formations pour jeunes.

  • Un contrat d'alternance (apprentissage) peut être conclu à tout moment de l'année. Avant de signer un contrat avec une entreprise de formation, il est impératif de prendre contact avec un Service IFAPME.

  • Les formations pour jeunes en alternance donnent-elles accès à un diplôme ?

    Oui.
    A l'issue de sa formation en alternance, l'apprenant obtient un Certificat d'apprentissage homologué par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Le Certificat d'apprentissage permet

    • de s'insérer rapidement et valablement sur le marché de l'emploi en trouvant du travail.
    • de poursuivre son parcours de formation en accédant à la formation de chef d'entreprise de l'IFAPME. Le référent, en accord avec le plan de formation, examinera avec vous s'il convient ou non de poursuivre sur cette voie.

    En plus de votre Certificat d'apprentissage, vous pouvez obtenir un Supplément descriptif au Certificat « Europass ».

    Certaines formations débouchent sur un Certificat d'apprentissage correspondant au Certificat de Qualification de l'enseignement de plein exercice (CQ).

    Pour plus d'informations, consultez notre page Formation pour Jeunes et la fiche de la formation que vous souhaitez intégrer.

  • L’IFAPME prend en charge les frais de déplacement des apprenant·e·s en Apprentissage. Tes trajets en bus ou en train vers ton Centre de formation sont donc gratuits ou remboursés !

    Tu te déplaces avec le TEC ?

    L’IFAPME rembourse l’intégralité du prix de tes tickets sans contact Multi8 ou Multiflex. Mais comment procéder ?

    1. Tu achètes au fur et à mesure tes cartes pour te rendre vers le Centre IFAPME dans lequel tu suis tes cours.
    2. Une fois par semestre*, tu complètes un formulaire avec tes données bancaires et le nombre de cartes utilisées. Naturellement, tu joindras ces dernières au formulaire en question.
    3. Après vérification, l’IFAPME verse le montant à rembourser sur le compte bancaire que tu auras renseigné.

    Attention, l’Institut ne rembourse pas les abonnements et n’accepte pas les tickets de bus traditionnels ni les cartes Mobib et Mobib Basic. Les seuls tickets remboursés seront ceux introduits avec la copie de la carte MOBIB nominative.

    *Au plus tard le 31 janvier pour le 1er semestre et le 31 juillet pour le 2ème semestre.

    Tu prends le train ?

    Opte pour une carte Campus ! Elle te permet de faire 5 fois le même trajet aller/retour pendant 7 semaines. Comment faire ?

    1. Demande à ton Centre de formation de te délivrer une attestation SNCB « Carte train scolaire prix réduit » (pour les + de 18 ans, y joindre l’attestation de fréquentation des cours en Apprentissage).
    2. Rends-toi dans une gare SNCB avec cette attestation. Tu pourras obtenir une « carte-mère » et des cartes Campus.
    3. La SNCB facture directement le coût des cartes à l’IFAPME.

    Tu prends le train ET le bus ?

    Pas de panique : tu peux utiliser une carte Campus ET des cartes TEC !

    Petit mode d’emploi à votre attention et à celle de vos parents…

  • Quels sont les horaires de travail pour un stage ?

    Les horaires de travail sont à définir avec l'entreprise formatrice. Ces horaires doivent répondre à certains critères. Votre Référent IFAPME pourra vous informer sur ces critères.

    Le nombre d’heures de travail par semaine ne peut pas dépasser 38h en moyenne sur l’ensemble de l’année.

    • Un nombre d’heures spécifique peut être fixé par différents textes tels qu’un arrêté royal ou une convention collective de travail. Pour ce quota, les heures de cours sont assimilées à des heures de travail.
    • Aussi bien le patron que l’apprenant s’engagent à respecter cet horaire de travail de façon rigoureuse.
  • Organisez-vous des cours pendant les vacances scolaires ? 

    Non.
    De manière générale, les formations se donnent de septembre à juin.
    Il se peut toutefois que des cours soient organisés pendant les vacances scolaires tels que des cours de rattrapage, des cours de "pratique simulée" ou de gestion…

    En période de vacances scolaires, consultez nos actualités pour savoir si votre Centre de formation ferme ses portes ou non.

  • Comment me désinscrire d'une formation ?
  • Comment s'inscrire à une formation pour jeunes en alternance ?
    • Prenez contact avec le Service IFAPME proche de chez vous. Un référent IFAPME vous accompagne dans vos démarches.
    • Munissez-vous de votre carte d’identité et d'une copie du dernier bulletin scolaire (ou attestation) obtenu.

    L'inscription et la conclusion d'un contrat d'alternance sont possibles toute l'année.

    L'inscription à une formation en apprentissage est gratuite.

    Pour plus d'information, consultez notre page "Formations pour Jeunes"

  • Quel est le montant à payer pour s'inscrire à une formation ?

    En formation pour jeunes en alternance (apprentissage), l'inscription est gratuite.
    Seule une participation aux frais peut vous être demandée afin de couvrir des coûts tels que les photocopies.

    En formation qualifiante pour adultes, le montant du minerval est variable selon le métier et le Centre de formation. Le montant du minerval de la plupart des formations est de 225€ ou 245€ par an. Pour certaines formations, il varie de 125€ à 500€.
    Consultez la fiche de la formation ou adressez-vous directement au Centre de formation.

    En formation continue, le montant du minerval est variable selon la formation et le Centre de formation qui la propose.
    Consultez la fiche de la formation ou adressez-vous directement au Centre de formation.

    En formation à la création d'entreprise, l'inscription est gratuite.

  • Oui !
    Depuis le 1er juillet 2017, les apprenants en alternance peuvent travailler aussi comme étudiant. Mais attention, pas à n’importe quelles conditions !

    Les conditions sont :

    1. L’apprenant suit un système de formation en alternance qui consiste, d’une part, en une formation théorique dans un établissement d’enseignement ou de formation et, d’autre part, en une formation pratique en milieu professionnel.

    2. L’apprenant ne peut être sous occupation étudiante que pour les jours au cours desquels il ne suit pas un enseignement ou une formation théorique ou pour les jours où il ne doit pas être présent en entreprise.

    3. L’apprenant accomplit des prestations « étudiant » auprès d’un employeur autre que celui auprès duquel il suit sa formation pratique en entreprise. Cette réserve ne vaut pas pour les mois d'été (juillet et/ou août) : le jeune peut effectuer un job de vacances en tant qu’étudiant chez l’employeur auprès duquel il a conclu un contrat d’alternance.

    Attention ! L’occupation sous contrat d’étudiant ne peut pas excéder 12 mois ininterrompus auprès de ce même employeur, auquel cas, le contrat d’étudiant serait requalifié en contrat de travail classique.

    4. L’apprenant ne bénéficie ni d’allocations de chômage, ni d’allocations d’insertion.

  • Non.
    Un apprenant reste inscrit sur le carnet de mutuelle de ses parents jusqu’à l’âge de 18 ans. A ce moment, il lui revient de se renseigner auprès de sa mutuelle.

  • Dans la mesure où dès le 1er janvier de l’année de ses 19 ans, l’apprenant en alternance est assujetti complètement aux cotisations de sécurité sociale, cette période entre en ligne de compte pour la pension[i].

    Plus d'informations via le Service fédéral des Pensions.

     

    [i] Depuis le 01/01/2004.

  • Primes - Ai-je droit à des incitants financiers ?

    Oui !

    Pour les apprenants : 

    • Prime P3 : prime de 750€ pour les jeunes sous contrat d'alternance qui décrochent leur diplôme.
    • Prime Incitant+ : prime de 350€ octroyée par le Forem aux demandeurs d’emploi qui réussissent une formation qualifiante pour adultes dans un métier en pénurie et/ou une fonction critique
    • Jusque 25 ans et sous certaines conditions, vous pouvez continuer à bénéficier de vos allocations familiales, que vous suiviez une formation pour jeunes ou une formations pour adultes.
    • Prime Construction : prime de 2000€ octroyée en 3 parties pour les apprenants inscrits dans les secteurs de la construction, du bois et de l'électrotechnique.
    • Passeport Drive : un chèque permis de conduire couvrant l'entièreté des dépenses liées à l'obtention du permis de conduire B ou AM,  pour les apprenants inscrits dans les secteurs de la construction, du bois et de l'électrotechnique.

    Pour les entreprises :

    • Prime P1 : prime de 750€ pour les entreprises qui accueillent pour la première fois un apprenant.
    • Prime P2 : prime de 750€ pour les entreprises qui accueillent un apprenant sous contrat d'alternance ou convention de stage, de premier niveau.
    • Prime artisan : prime mensuelle de 300€ à 400€ pour les entreprises-formatrices qui accueillent un apprenant dans le cadre de la Formation Artisan.
  • Dans le cadre des mesures proposées par le Gouvernement wallon, l’IFAPME octroie une prime "Plan de reconstruction" d’un montant maximum de 2.000 euros pour les apprenants inscrits dans les secteurs de la construction, du bois et de l'électrotechnique. Consultez la liste des métiers concernés.

    Pour en bénéficier, l’apprenant ou à l'apprenante doit être inscrit·e dans un Centre IFAPME pour l’année de formation 2023-2024 :

    • Soit en tant que primo-entrant et sous contrat d’alternance (formations pour jeunes) ou convention de stage (formations pour adultes) et ayant cumulé, avant le 30 septembre 2024, un minimum de trois mois sous contrat d’alternance ou convention de stage ;
    • Soit en deuxième année d’apprentissage ou de formation de chef d'entreprise, et ayant cumulé, au moment de l’octroi de la première tranche de la prime "Plan de reconstruction", un minimum de trois mois sous contrat d’alternance ou convention de stage, pendant l’année de formation en cours ;
    • Soit en troisième année d’apprentissage ou de formation de chef d'entreprise, et ayant cumulé, au moment de l’octroi de la première tranche de la prime "Plan de reconstruction", un minimum de trois mois sous contrat d’alternance ou convention de stage, pendant l’année de formation en cours.
    Autres conditions
    • Pour les primo-entrants, complémentairement et afin que l’apprenant et l'apprenante bénéficient de ladite prime, les entreprises de la Construction (hors Bois et Electrotechnique) qui participent à l’action doivent appliquer une augmentation mensuelle des apprenants sous contrat d’alternance ou convention de stage IFAPME de minimum 100 EUR par mois.
    • Avoir sa résidence principale en région de langue française
    • La prime jusqu'à 2000 € n’est pas cumulable avec la prime « Incitant + »
    • La prime jusqu'à 2000€ n'est pas cumulable avec la prime 2000€ du Forem
    Comment le paiement de ladite prime est-il effectué ?
    Pour les primo-entrants

    Le montant de la prime est versé par l’IFAPME selon les modalités suivantes :

    • Une tranche d’un montant de 700€ est réglée avant le 31 décembre 2024 ;
    • Une tranche d’un montant de 600€ est réglée au plus tard à la fin du mois de janvier de l’année 2025, pour autant que l’apprenant ait poursuivi en deuxième année la formation donnant droit à la prime "Plan de reconstruction" ;
    • En cas de réussite de la formation, une tranche d’un montant de 700€ est réglée dès la conclusion d’un contrat de travail ou d’une convention de stage, pour autant que l’apprenant introduise la demande auprès de l’IFAPME, selon les modalités déterminées par celui-ci, et communique à l’IFAPME tout document probant permettant d’attester de la conclusion d’un contrat de travail ou d’une convention de stage dans un des secteurs concernés par la prime "Plan de reconstruction" .
    Pour les apprenants et apprenantes de 2ème année

    Le montant de la prime est versé par l’IFAPME selon les modalités suivantes :

    • Une tranche d’un montant de 700€ est réglée entre le 31 janvier 2024 et le 30 juin 2024 ;
    • En cas de réussite de la formation, une tranche d’un montant de 700€ est réglée dès la conclusion d’un contrat de travail ou d’une convention de stage, pour autant que l’apprenant introduise la demande auprès de l’IFAPME, selon les modalités déterminées par celui-ci, et communique à l’IFAPME tout document probant permettant d’attester de la conclusion d’un contrat de travail ou d’une convention de stage dans un des secteurs concernés par la prime "Plan de reconstruction" .
    Pour les apprenants et apprenantes de 3ème année

    La prime est versée par l’IFAPME en cas de réussite de la formation et pour un montant de 700€, dès la conclusion d'un contrat de travail ou d’une convention de stage, pour autant que l’apprenant introduise la demande auprès de l’IFAPME, selon les modalités déterminées par celui-ci, et communique à l’IFAPME tout document probant permettant d’attester de la conclusion d’un contrat de travail ou d’une convention de stage dans un des secteurs concernés par la prime "Plan de reconstruction" .

  • Oui !

    L’apprenant en alternance (apprentissage) qui termine sa formation et obtient son certificat d’apprentissage peut bénéficier d'une prime de 750 €. Il s'agit de la Prime P3.

    Découvrez comment obtenir cette prime !

    Cette prime fait partie des incitants financiers octroyés par la Wallonie à tous les acteurs du contrat d’alternance !

  • Dans le cadre des mesures proposées par Le Gouvernement wallon, l’IFAPME octroiera une prime à la formation « Plan de reconstruction » de 2000€ aux demandeurs, demandeuses d’emploi et aux apprenants et apprenantes en alternance de l’IFAPME, sous contrat d’alternance ou sous convention de stage.

    Conditions d’octroi :
    • Pour les primo-entrants, complémentairement et afin que l’apprenant et l'apprenante bénéficient de ladite prime, les entreprises de la Construction (hors Bois et Electrotechnique) qui participent à l’action doivent appliquer une augmentation mensuelle des apprenants sous contrat d’alternance ou convention de stage IFAPME de minimum 100 EUR par mois.
    • Pour les non primo-entrants, cette condition de 100€ octroyés par les entreprises ne s’applique pas.
    • Avoir sa résidence principale en région de langue française

    • La prime jusqu'à 2000 € n’est pas cumulable avec la prime « Incitant + »

    Retrouvez toutes les conditions via ce lien.

    Cette prime sera octroyée pour les formations suivantes :
  • Oui !

    Les apprenants perçoivent une rétribution mensuelle progressive fixée lors de la signature du contrat d’alternance. Celle-ci évolue avec le niveau de compétences professionnelles, évalué à chaque stade de la formation.

    Au 1er novembre 2023, les montants bruts, par mois, sont :

    • au niveau A : 339,01 € / mois
    • au niveau B : 478,60 € / mois
    • au niveau C : 638,14 € / mois

    Ces montants sont des minimas. Les patrons - formateurs qui le souhaitent peuvent accorder à leurs apprenants des montants plus élevés.
    Des frais de déplacements sont aussi octroyés.

  • Statut - Suis-je considéré comme étudiant pendant ma formation IFAPME ?

    Non !

    Le suivi d'une formation à l'IFAPME ne permet en aucun cas de conserver le statut d'étudiant.

    En effet, celui-ci requiert 17h de cours minimum par semaine alors que les cours dispensés au sein du Réseau IFAPME en comprennent entre 8h et 10h de cours par semaine, maximum.

  • Votre contrat sera conclu avec SYNTRA, l'équivalent flamand de l'IFAPME.

  • Votre contrat sera conclu avec l'IAWM, l'équivelent germanophone de l'IFAPME. 

  • Oui

    Dès la 1ère année de formation en alternance, l’apprenant a le droit de prendre 2 types de vacances annuelles, concertées avec l’entreprise et le référent sur le choix des dates :

    1. Vacances annuelles basées sur les prestations de l’année précédente (20 à 24j.).
    2. 4 semaines de vacances “scolaires”, non-rétribuées, entre le 1/01 et le 31/12
    • Dont 3 semaines consécutives entre le 1/05 et le 31/10.
    • Un repos compensatoire peut être octroyé (secteur de la construction, etc.).
    • Pécule de vacances payé par l’ONVA (régime “ouvrier”) ou l’employeur (régime “employé”) : 92% du brut mensuel selon l’année civile précédente.

    Plus d'informations sur la page Formations pour Jeunes.