FAQ

Contenu principal

  • L'entreprise de formation a l’obligation de contracter une assurance “accident du travail” afin de couvrir l’apprenant pour les accidents survenus :

    • sur le chemin du travail entre son domicile et le lieu de formation pratique (entreprise) ;
    • pendant les heures de prestations de travail en entreprise ;
    • sur le chemin entre son domicile et le Centre de formation ;
    • au Centre de formation.

    Tout accident de ce type doit être immédiatement signalé au Référent IFAPME.

  • Le chef d’entreprise a l’obligation de contracter deux assurances :

    Accident du travail afin de couvrir l’apprenant pour les accidents survenus  :
    • sur le chemin entre son domicile et le lieu de formation pratique (entreprise)
    • pendant les heures de prestations en entreprise
    • sur le chemin entre son domicile et le Centre de formation
    • au Centre de formation.

    Tout accident de ce type doit être immédiatement signalé au délégué à la tutelle. 

    Responsabilité civile :

    Afin de couvrir les dommages causés par l’apprenant à des tiers à l’entreprise où ce dernier se forme

  • Oui.
    L'IFAPME est un organisme public wallon. Ses compétences sont donc limitées à la Wallonie. Son homologue bruxellois est le SFPME. Pour une formation, vous pouvez contacter direcement leur Centre de formation : Espace Formation (EFP).

    1. Avertir votre référent et remplir le formulaire qui vous est dédié sur cette page.
    2. Modifier votre déclaration électronique DRS scénario 5 via le portail de la sécurité sociale
    3. Assurer la sécurité sanitaire de vos équipes (distanciation sanitaire/mesures de protection,…)
    4. S’assurer que votre apprenant a bien fait les démarches auprès de son organisme de paiement .
  • Oui. On peut appliquer le même principe que pour les travailleurs : voir FAQ Corona « Mon employeur peut-il payer un complément en plus de l'allocation de chômage majorée ? »

  • L'entreprise de formation met à la disposition de l’apprenant, les vêtements de travail et les équipements de protection individuelle imposés par la loi, pour chaque profession, ainsi que l’outillage et le matériel nécessaires à l’exercice de cette profession. Il s’assure de leur bonne utilisation. L’apprenant a l’obligation de les utiliser et de les restituer en bon état au chef d’entreprise.

  • Pour les trajets vers l’entreprise

    L’employeur se doit d’intervenir dans les frais de déplacement conformément aux dispositions légales en la matière.

    • Si l’apprenant se déplace en train : intervention pour 55 à 65% selon un montant forfaitaire fixé par la loi, sur base de la distance exprimée en kilomètres.
    • Si l’apprenant choisi un autre moyen de transport en commun (bus, tram, métro), l’intervention de l’employeur ne se fera qu’à partir d’une distance de minimum 5 km.
    • Si l’apprenant utilise un autre moyen de transport, il n’existe aucune obligation légale de l’employeur d’intervenir dans les frais sauf si une convention collective sectorielle l’impose.
    Pour les trajets vers le Centre de formation (Uniquement dans le cas d'une formations pour jeunes inscrits en alternance).

    L'IFAPME intervient dans les frais de déplacement des apprentis qui suivent les cours de connaissances générales, professionnelles ou intégrées et qui utilisent un moyen de transport en commun public (train ou bus).

  • En principe, les formations sont organisées en horaires décalés, c'est-à-dire en soirée voire le samedi matin. Certains horaires sont présentés sur les fiches descriptives des formations. Ceux-ci sont indiqués à titre exemplatif et peuvent dater de l'année en cours (et donc pas celle à venir). Les horaires de cours étant susceptibles d'être modifiés, il est recommandé de s'adresser directement au Centre de formation pour connaître les dernières mises à jour des horaires et des contenus de cours.

  • Le nombre d’heures de travail par semaine ne peut excéder 38h en moyenne sur l’ensemble de l’année.
    Un nombre d’heures spécifique peut être fixé par différents textes tels qu’un arrêté royal ou une convention collective de travail. Pour ce quota, les heures de cours sont assimilées à des heures de travail.
    Aussi bien le patron que l’apprenant s’engagent à respecter cet horaire de travail de façon rigoureuse.

  • Oui ! 
    Et cela est avantageux pour vous !
    Des primes de 750€ vous sont octroyées via l’IFAPME si vous prenez un jeune sous contrat d'alternance (apprentissage) :

    • Par jeune sous contrat d’alternance
      Conditions : former un apprenant du 1er niveau au moins 9 mois + par un tuteur agréé (5 ans d’expérience et formé) + l’apprenant doit passer au niveau supérieur.
    • Pour votre tout premier apprenant

      Conditions : former pour la première fois un apprenant (contrat d’alternance) + n’avoir aucun travailleur salarié.
  • Les montants varient selon le profil de l'apprenant.

    Consultez la page "Engager un apprenant" pour en savoir plus.

  • Les montants varient selon le profil de l'apprenant.

    Consultez la page "Engager un apprenant" pour en savoir plus.