De Syrie au Centre de formation de Verviers

En 2017, Monsieur Myassart Kassouma est venu de Syrie pour s’inscrire en formation chauffagiste. Il n’avait pas de diplôme avec lui, et devait de ce fait présenter un dossier d’admission.

Nous avons dû lui expliquer que malheureusement, il n’était pas possible de l’inscrire, en tout cas pas sans avoir suffisamment amélioré sa maîtrise du français, en suivant des cours, par exemple.

Myassart Kassouma a rencontré Madame Melchior, retraitée depuis 2015, qui a décidé de consacrer un peu de son temps aux migrants. Elle s’est engagée à l’aider à déchiffrer ses cours.

Ainsi, si vous ajoutez quelques cours de français, et un patron chauffagiste, Monsieur Claessens, qui lui a fait confiance en dépassant les barrières et la richesse de la culture, Monsieur Myassart a poursuivi son parcourt et termine le cycle Chauffagiste en 2019.

C’est un exemple parmi d’autre de la réussite d’un projet, grâce d’abord à la motivation d’un apprenant, et aussi à celle d’un patron-formateur, d’une référente qui suit l’apprenant en entreprise, de bénévole dans ce cas-ci, et de l’équipe des formateurs, tous convaincus par l’Alternance.