Dernière mise à jour : 29.04.2020 Exporter au format PDF

Les formateurs confinés nous en disent plus sur les cours à distance

Contenu principal

Confinement oblige, les cours sont organisés à distance. Mais comment ? Emilie Salmon, Emilie Selvais, Frédéric Goffaux, Alan Roosens et Frédérick Colaux sont formateurs à l’IFAPME : explications et exemples à l’appui.

75% des formateurs de cours professionnels ont pris des mesures pour pouvoir organiser des formations à distance et tous les formateurs de cours généraux enseignent à distance.

souligne Michèle Linder, Inspectrice générale à l’IFAPME. Mais quels sont les outils utilisés ?

La vidéoconférence !

C’est le moyen qu’Emilie Salmon utilise pour enseigner les relations publiques :

Lors de cette vidéoconférence, l’apprenant présente sa production « devant la classe ».

Bien que l’e-classe soit enthousiaste, la formation à distance a sa limite :

L’interaction n’est pas aussi fluide qu’en classe. J’aime voir les réactions des élèves quand je donne cours, c’est plus naturel.

estime Emilie, formatrice au Centre IFAPME de Liège.

La vidéoconférence pour donner cours à distance

Et si l’élève n’a pas de matériel informatique ou s’il ne maitrise pas la plateforme d’échange ?

Du côté du Centre IFAPME de Charleroi, Emilie Selvais, formatrice principale de la Section Alimentation, explique :

Certains cours sont accessibles via un smartphone, notamment lorsqu’ils sont en vidéo. Cependant, lorsque l’apprenant n’a ni smartphone, ni ordinateur, ni tablette, nous envoyons les cours par la poste.

A quoi ressemble un cours en vidéo ?

Visionnez ce reportage de Télésambre et découvrez comment se déroulent les cours de cuisine en vidéo d’Emilie Selvais ! Avec 253 vues, c’est également en vidéo sur Youtube que le formateur Alan Roosens, du Centre IFAPME Namur/Brabant wallon, a décidé d’expliquer à ses apprenants comment préparer un filet américain en salle.

 

 

Facebook, Messenger, e-mails ou encore l’application Moodle (une plateforme d’apprentissage en ligne) sont aussi utilisés

Ce sont les moyens choisis par le formateur Frédéric Goffaux, du Centre Namur/Brabant wallon, pour garder le contact avec les apprenants en boulangerie-pâtisserie, produits glacés et chocolaterie. Il a décidé de publier des photos des réalisations des élèves en confinement sur les réseaux sociaux.

Il y a sans doute parmi les abonnés de futurs apprenants ou encore des patrons-formateurs qui pourront s’apercevoir qu’il y a, au sein des Centres IFAPME, des personnes douées dans leur apprentissage.

Une belle manière de donner à ces apprenants confiance en eux !

C’est pareil pour moi, en tant que formateur : ma formatrice principale et les directeurs des Centres ont confiance en mon travail et m’aident dans ce sens. Cela me donne envie d’en faire encore plus.

Réalisation d'un apprenant en "produits glacés"
Réalisation d'un apprenant en boulangerie-pâtisserie

Et pour les métiers plus techniques ?

Frédérick Colaux, quant à lui, utilise un outil très spécifique à sa fonction. En effet, formateur principal de la Section Mobilité du Centre IFAPME de Charleroi, il travaille avec Electude qui met gratuitement son application à disposition des apprenants. Cette plateforme permet de donner de la théorie mais aussi de pratiquer des réparations virtuelles sur véhicules :

Les apprenants en mécanique peuvent faire exactement comme à l’atelier : prendre des mesures, résoudre des pannes, etc.

 

 

Naturellement, ces cours à distance sont des actions momentanées et ne remplaceront jamais les formations pragmatiques et présentielles de l’IFAPME.