Catalogue de formation

78 formation(s) pour vos critères de recherche
Chef de cuisine de collectivité
La cuisine de collectivité est un secteur pointu en constant développement. Elle se différencie de la cuisine gastronomique traditionnelle par: le volume de repas préparés et servis l’utilisation d’un matériel spécifique en pleine évolution et la maîtrise de préparations à base de produits « industriels » spécifiques à la collectivité les différents modes de préparation, de transport, de distribution et de conservation l’évolution de la législation sur la qualité prônée par l’AFSCA qui a un effet important sur le travail en collectivité (on constate que, dans le secteur hospitalier, les séjours sont de plus en plus courts et le risque de contamination de plus en plus grand) la mise en place d’une charte d’éthique et l’application du Guide des Bonnes Pratiques en cuisine de collectivité et guide sectoriel d’auto-contrôle la rigueur qui s’impose par rapport au process, la cuisine de collectivité étant un métier très exigeant la préparation de menus de régimes variés et spécifiques, d’où l’importance d’une application pratique de la formation dans le domaine diététique les connaissances en bactériologie et en éducation à la santé (les messages passés dans le milieu scolaire peuvent influencer le panier de la ménagère). Le maintien à domicile des personnes âgées étant de plus en plus fréquent, il importe de prévoir dans ce domaine, la possibilité de centrales de distributions de repas à domicile réalisés dans les conditions de sécurité alimentaire imposées par l’AFSCA. En milieu hospitalier, la diversification des repas, selon les âges de population hospitalisée et la durée d’hospitalisation (enfants, adultes, hospitalisations courte durée ou longue durée, maternité, soins palliatifs,…) assure une qualité à l’institution concernée.
Community manager
Poste stratégique, le community manager crée et anime des espaces d’échanges sur des sites, blogs, réseaux sociaux, forums pour faire connaitre son entreprise et ses produits. Il répond aux questions des internautes, lance des débats sur un thème, organise des événements web (concours, challenge, quiz), donne des conseils, etc. Il modère les échanges pour éviter tout débordement et situation conflictuelle. Ayant une bonne culture générale, le community manager est capable de discuter sur n’importe quel sujet. Attentif et à l’écoute de chaque membre de la communauté, il relaie auprès des dirigeants de l’entreprise, tous les avis, contributions, idées, critiques. Ce professionnel assure aussi la visibilité de son entreprise sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Linkedin, Youtube, Twitter, etc. en créant des groupes de communautés, des contenus viraux, des commentaires, des billets, etc. Grâce à son implication, il instaure une communication proche entre son entreprise et les consommateurs sur du long terme. Très actif, le community manager cherche à entrer en contact avec les communautés là où elles sont présentes et actives. Il les incite à réagir, à produire du contenu. A l’affût de tout ce qui se passe dans l’univers des espaces communautaires, il fait l’état des lieux de la réputation de sa société sur le web. Enfin, une part de son activité est consacrée à l’analyse des résultats et du reporting des actions menées. Également passionné par les TIC, il détecte tous les nouveaux outils qui peuvent favoriser cette relation de proximité.