L’IFAPME veut redéployer son offre de formations numériques à Charleroi

À Charleroi, le monde digital et numérique s’installe peu à peu autour des bords de Sambre. L’IFAPME, en tant qu’opérateur wallon de la formation, est attentif à ce redéploiement numérique, notamment via E6K, un futur pôle de la formation numérique.

De nombreux acteurs du monde numérique sont installés ou arrivent dans le quartier de la « Ville basse » à Charleroi : Co.Station qui accueille les startups innovantes ou BeCode, proposant des formations au codage. On y retrouve aussi le Quai10, le Centre de l’image animée carolorégien, et bien d’autres entreprises actives dans le secteur digital.

E6K, un pôle de la formation numérique

C’est dans ce cadre, que prend forme le pôle de la formation numérique : le projet E6K. Il répond à un des axes forts du plan CATCH, visant à accélérer la croissance de l’emploi dans la région. En tant qu’acteur wallon de la formation, l’IFAPME tient à s’insérer dans cette initiative tournée vers le futur. L’Institut travaille donc sur un projet pilote pour renforcer, développer et intégrer son offre de formations au sein d’un véritable « quartier numérique ». « L’idée est de pouvoir être en connexion directe avec d’autres entreprises et opérateurs actifs dans ce secteur tourné vers l’avenir. Il y a là une opportunité à ne pas rater pour développer de solides partenariats et pour répondre aux demandes futures du marché de l’emploi dans ce domaine », déclare Nicole Roland, Administratrice générale de l’IFAPME.

Une nouvelle vie pour le Tri postal ?

Le Centre IFAPME de Charleroi (Gilly), en partenariat avec Technofutur TIC, entrevoit la location d’un plateau de 1300 m² dans le bâtiment de l’ancien « Tri postal » à côté de la gare, partielle-ment inoccupé depuis quelques années. Très accessible via les transports en commun, cet espace serait dédicacé aux formations numériques. Ce pôle accueillerait dans un même lieu plusieurs pro-grammes complémentaires basés sur des méthodes pédagogiques innovantes, comme la formation en alternance par exemple. L’objectif pour l’IFAPME et son Centre de Charleroi sera de diversifi er encore plus son offre de formations numériques.Si ce modèle s’avère concluant, il pourrait être dupliqué dans un ou plusieurs des 15 autres Centres IFAPME en Wallonie. Ce projet serait une réponse novatrice à la déclaration de politique régionale au niveau du numérique.

Pour plus d’informations sur ce projet et ses futures formations, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Médias liés