Dernière mise à jour : 20.08.2021 Exporter au format PDF Imprimer

Y’a pas que l’unif pour apprendre son métier !

Contenu principal

Terminer ses primaires puis l'enseignement secondaire pour se diriger vers les études supérieures : c’est le parcours de beaucoup d’entre nous. Mais le système scolaire classique ne convient parfois pas à tout le monde. L’IFAPME propose une alternative grâce à la formation en alternance.

Tout le monde a du talent, il suffit de le révéler 

Nous avons tous des compétences qui nous rendent uniques. Pour certain·e·s, elles s'exprimeront dès l'enfance, pour d'autres ce sera un peu plus tard dans la vie. Peu importe le moment si c'est VOTRE moment. Il n’est jamais trop tard pour sortir des sentiers battus et trouver votre voie. Grâce à ses formations, l’IFAPME est à vos côtés pour révéler votre véritable nature, vous donner la possibilité de vous construire  au travers d’un métier et de son apprentissage ! Pour chaque voie, il y a un projet et un·e conseiller·e prêt·e à vous orienter afin de vous révéler.

Quitter l’université ? Ils l’ont fait !

Baudouin, menuisier et ancien apprenant IFAPME

Baudouin a eu un parcours scolaire plutôt classique et s’est dirigé naturellement vers des études universitaires, en ingénieur civil. Mais après plusieurs années compliquées, il a décidé de s’inscrire à l’IFAPME. Comme il allait souvent aider son frère dans son atelier de menuiserie, il a choisi de se former dans ce domaine et d’effectuer son stage en entreprise avec lui.

 

« Quitter l’université, ça n’a pas toujours été facile à assumer parce qu’on est quelqu’un par son diplôme. J’aurais peut-être gagné du temps sans cette pression sociale. Les bancs de l’université ne me convenaient pas. Tout ce qu’on nous a dit était faux, il n’y a pas de voie type toute tracée. Il y a énormément de possibilités. L’IFAPME, c'est vraiment l'alternative car on rentre directement dans le vif du sujet ! »

Emilie, apprenante en formation de libraire

Après 4 ans d’études en psychologie, Emilie a quitté l’université pour diverses raisons. Même si ce choix n’a pas été simple au début, elle ne le regrette pas du tout !

« Ce qui me manquait vraiment, c’était la pratique. J’ai eu la chance de trouver directement un stage et j’ai eu très vite des responsabilités. Ça m’a permis de comprendre davantage en quoi consiste le métier de libraire. Parfois, on veut avancer de sa propre façon et il faut juste prendre son envol. Je n’ai absolument pas de regrets d’avoir commencé cette formation ! »

Olivier, apprenant en formation d'Entrepreneur de jardins

Avec un diplôme de gestion en poche et une expérience d'une dizaine d'années dans le secteur culturel, Olivier a décidé de changer complétement de cap. Après avoir été licencié pour motif économique, il a décidé de franchir le pas pour suivre sa passion.

« Depuis tout petit j'avais un intérêt pour tout ce qui est l'aménagement de jardins. Après avoir été licencié, je me suis dit que c'était l'occasion d'essayer, que je n'avais rien à perdre !  J'ai été tout de suite dans du concret, surtout dans ce métier "touche à tout". Moi je recommande ce parcours car si on  a cette envie, il faut essayer !  On peut être plus épanoui ! »

L’Alternance sur la seconde marche du podium

Le Forem a récemment mené une étude sur l'insertion des jeunes après leur formation : en 2020, l'Alternance se place sur la deuxième marche du podium des filières  conduisant le plus vers l'emploi. Les baccalauréats occupent la première place alors que les masters occupent la troisième position.

Dans les 6 mois après leur formation, 83% des apprenants en alternance diplômés de la filière Apprentissage (dès 15 ans) ont trouvé un emploi ou ont continué leur formation. Dans la filière adulte (à partir de 18 ans), ils sont près de 90% à trouver un emploi en moins de 6 mois. Dans le secteur de la construction, ce taux frise les 100% d'insertion. C’est ce que révèle une enquête réalisée en 2020 auprès de plus de 1.700 répondants.

Une formation concrète, sur le terrain

La formation en alternance, c’est apprendre un métier en entreprise (4 jours/semaine max.) tout en suivant des cours dans un Centre de formation IFAPME (1 jour/semaine min.). Les apprenants et apprenantes de l’IFAPME développent ainsi leurs compétences auprès de professionnels en activité !

La cerise sur le gâteau, c’est de recevoir une rétribution mensuelle pour apprendre un métier passionnant. Chaque mois, l’apprenant.e en alternance perçoit une rétribution allant de 276€ à plus de 920€.

Des formations pour tous les goûts et tous les profils

L'IFAPME ce n'est pas que des formations pour les métiers de la Construction ou de la Boucherie. Non, l'IFAPME c'est près de 200 formations dans une dizaine de domaines/secteurs différents. Pour les plus bavard·e·s, nous avons des formations d'Agents commerciaux ou de Vendeurs. Pour les plus cartésien·ne·s, des formations dans le domaine des finances comme Comptable ou Conseiller financier. Pour les plus créatif·ve·s, des formations de Coiffeurs, de Fleuristes, de Cuisiniers. Pour les plus téméraires ou les amoureux·euse·s de la nature et des animaux, des formations de Grimpeur-élagueur, de Guide nature ou de Soigneurs animaliers...  

Mais aussi des métiers qui s'inscrivent dans la modernité avec toutes les formations du domaine du web, du numérique et de l'audiovisuel. Nous proposons également cette année une première formation dans le domaine scientifique : Laborantin. Bref, un panel très complet qui devrait ravir tout un chacun.  Alors comme Baudouin, Emilie et Olivier : révèle-toi !

Intéressé·e par une formation à l'IFAPME ?