Toussaint | Formations pompes funèbres/thanatopraxie : faites découvrir ces métiers trop souvent méconnus !

Les entreprises de pompes funèbres ont de plus en plus besoin de main d’œuvre qualifiée. L’IFAPME propose une formation en 1 an ainsi qu’une année supplémentaire pour devenir son propre patron. L’apprenant a même la possibilité d’effectuer une spécialisation en thanatopraxie. C’est l’occasion pour vous de traiter un sujet d’ordinaire peu mis en lumière!

Les formations

Depuis une trentaine d’années, l’IFAPME organise une formation d’Entrepreneur de pompes funèbres à Charleroi. Répondant à une demande du secteur, trois Centres (Liège, Charleroi et Mons) proposent désormais cette formation. Dans le même temps, l’Institut de formation en alternance organise également une formation d’Agent de pompes funèbres.

Deux raisons essentielles expliquent ce choix : d’une part, les professionnels de la filière préfèrent recruter des personnes formées aux exigences du métier plutôt que des intérimaires, comme par le passé. D’autre part, étant donné les éventuelles difficultés pour un jeune de créer sa propre entreprise, la formation d’Agent de pompes funèbres prend tout son sens.

Les conditions d’accès

Le domaine funéraire attire un bon nombre de candidats. En effet, dans chacun des Centres proposant ces formations, il ne reste plus beaucoup de places disponibles cette année. C’est un véritable succès !

Pour envisager de suivre ce type de formation, il faut être âgé de 18 ans minimum et satisfaire à l’une des trois conditions suivantes : être titulaire d’un certificat du 2ème degré de l’enseignement secondaire ou être titulaire d’un certificat de 6ème année de l’enseignement professionnel ou être titulaire d’un certificat d’apprentissage.

Sang-froid, attitude respectueuse et disponibilité

Voilà les trois qualités indispensables pour devenir un bon agent de pompes funèbres ! Son travail inclut diverses tâches comme préparer et accompagner le défunt, préparer et porter le cercueil, participer aux cérémonies funéraires ou encore faire office de chauffeur.

Outre ses cours théoriques, l’apprenant a l’obligation d’effectuer un stage en entreprise.  A l’issue de ce parcours, il se voit décerner un certificat d’apprentissage en formation reconnu par le Fédération wallonne des entrepreneurs de pompes funèbres. Par conséquent, le jeune diplômé pourra alors travailler dans l’une de ces entreprises ou dans un crématorium, sous la responsabilité d’un supérieur hiérarchique.

Par la suite, celui ou celle qui souhaite aller plus loin peut entamer une deuxième année dans le but de créer sa propre entreprise. Les cours qui y sont donnés sont identiques mais demandent un niveau de maîtrise plus élevé que pour la formation d’Agent de pompes funèbres.

Spécialisation en thanatopraxie

Dans son Centre de Gembloux, l’IFAPME offre aussi la possibilité de se spécialiser en thanatopraxie. Cette dernière désigne l’ensemble des techniques permettant de préserver le corps des défunts de la décomposition naturelle, de les présenter avec l’apparence de la vie pour les funérailles.

À noter que pour être admis à cette formation, il faut remplir l’une des conditions suivantes : être titulaire d’un Certificat de l’Enseignement Secondaire Supérieur (CESS), avoir satisfait au test CESS organisé par l’IFAPME, être en possession d’un diplôme d’Agent ou d’Entrepreneur de pompes funèbres ou encore avoir acquis une expérience dans ce domaine.

Découvrez ces formations  :