Dernière mise à jour : 25.11.2022 Exporter au format PDF Imprimer

Herboriste

Soins - Bien-être
Chef d'entreprise

Fiche complète

Huiles essentiels, extraits de plantes, infusions, tisanes... Vous avez déjà entendu parler des bienfaits et vertus accordés aux produits à base de plantes et de substances naturelles et souhaitez en savoir plus ? Alors cette formation aux odeurs végétales est faite pour vous ! 

La formation d'herboriste forme un professionnel du bien-être à part entière. En tant que détaillant, il assure le conseil et la vente de produits de bien-être, le plus souvent à base de plantes et de substances naturelles, voire issues de l’agriculture biologique.

Il veille à répondre très précisément à la demande du client par le choix d'un produit bien adapté, tout en étant conscient des limites d'utilisation et des risques liés à une utilisation abusive (personnes à risques, autres médications, etc.).

Le cas échéant, il est amené à dispenser des conseils d’hygiène de vie. Il participe à l'exposition attractive des produits en magasin et en vitrine.

Dans un contexte plus large, l’herboriste peut être amené à récolter et transformer les plantes dans le respect des règles de sécurité, d’hygiène et de protection de l’environnement. Pour ce faire, il utilise les techniques de production adéquates et suit rigoureusement toutes les procédures de fabrication et de contrôle de la qualité.

Au cours de cette formation en chef d’entreprise, vous développerez toutes les compétences et apprendrez toutes les techniques nécessaires au métier d’Herboriste :

  • Identifier les plantes, évaluer leur qualité et apprendre à les utiliser : l’herboriste utilise une clé de détermination dichotomique pour déterminer les espèces de plantes, il évalue l’efficacité des produits préparés, des produits transformés et/ou des produits finis à base de plantes, il vérifie « l’identité » et « la qualité » des plantes achetées.
  • Transformer les plantes en produits commercialisables : l’herboriste s’approvisionne et prépare les plantes médicinales en vue de leur utilisation ou de leur transformation. Il extrait les « principes actifs », élaborer et conditionne les produits finis.
  • Maîtriser la gestion des différentes phases de l’acte de vente : l’herboriste accueille le client, s’informe du désir et des objectifs recherchés du client, argumente la vente, développe les activités promotionnelles des ventes, conclut la vente de manière efficace, fidélise le client et organise l’après-vente et les réclamations.
  • Entreprendre la création d’une nouvelle herboristerie / reprendre une herboristerie : l’herboriste définit son projet, choisit l’implantation d’un point de vente, aménage l’extérieur du magasin.Il connaît l’état de santé de son entreprise et choisi un système de gestion.
  • Concevoir l’aménagement intérieur du magasin et de l’étalage : l’herboriste aménage le magasin et choisit des articles et des gammes de produits. Il agence les articles dans les rayons et réalise des étalages.
  • Gérer la qualité des produits de l’achat à la vente en passant éventuellement par leur préparation et/ou leur transformation : l’herboriste évalue la qualité des produits finis, réceptionne les commandes. Il veille à respecter les procédures décrites dans les deux guides sectoriels d’autocontrôle en fonction des activités concernées.
  • Gérer l’organisation d’un commerce :  l’herboriste organise la gestion des achats et des stocks mais aussi la gestion du personnel.
  • S’informer de l’évolution du marché des plantes médicinales, aromatiques et à parfum : l’herboriste suit l’évolution et les exigences du marché. Il et prend en charge sa formation continue et celle de son personnel.

 

Alors si vous souhaitez faire bourgeonner votre parcours professionnel, rendez-vous dans l'un des Centres IFAPME qui propose cette formation pour vous y inscrire !

La pratique en entreprise est recommandée dans cette formation, via le modèle de formation en alternance : ± 8h de cours généralement en horaire décalé et ± 30h de pratique en entreprise par semaine ; rémunérées.

Un stage d'observation de 40h en 2ème année.

 

  • Débouché(s) métier(s)

    Détaillant herboriste

    Industrie de la transformation des plantes

  • Point(s) fort(s)
    Sur le terrain
    Formation courte
    Contact client
  • Finalité
    Diplôme de formation de Chef d'entreprise homologué par la Communauté française
    Certificat de connaissances de base en gestion
  • Le métier d’Herboriste requiert de la part de ceux et celles qui l’exercent:

    • une excellente connaissance des plantes et de toutes les autres substances végétales, minérales ou animales utilisées, de leurs propriétés médicinales et du bien-fondé de celles-ci
    • des connaissances de diététique et de physiologie
    • de veiller à la bonne gestion quotidienne de son entreprise.

    Le métier s'exerce le plus souvent debout, dans un environnement conçu pour mettre en valeur les produits. L'activité peut nécessiter de travailler le samedi.

  • Cours professionnels 

    1ère année :

    • A29/5 Visites extérieures en botanique et/ou herboristerie (4h)
    • A29/5 Aspects comptables, financiers et fiscaux (28h)
    • A29/5 Esprit d'entreprendre, création d'entreprise (12h)
    • A29/5 Localisation, concept et aménagement d'une herboristerie (32h)
    • A29/5 Herboristerie - transformation des plantes (24h)
    • A29/5 Herboristerie - identification des plantes (62h)
    • A29/5 Botanique (24h)
    • A29/5 Anatomie et physiologie, diététique (36h)
    • A29/5 Gestion commerciale (16h)
    • A29/5 Biochomie végétale (28h)

     

    2ème année :

    • A29/6 Botanique (24h)
    • A29/6 Biochimie végétale (20h)
    • A29/6 Herboristerie - transformation des plantes (22h)
    • A29/6 Anatomie et physiologie, diététique (36h)
    • A29/6 Techniques de vente (10h)
    • A29/6 Autocontrôle (10h)
    • A29/6 Aspects comptables, financiers et fiscaux (32h)
    • A29/6 Droit et législation (20h)
    • A29/6 Gestion commerciale (12h)
    • A29/6 Visites extérieures en botanique et/ou herboristerie (8h)
    • A29/6 Herboristerie - vente (50h)
  • Est admis aux cours l'apprenant ou l'apprenante qui

    • satisfait à l’obligation scolaire
    • est titulaire d’un certificat de l’enseignement secondaire supérieur (CESS) ou document attestant la réussite de l’examen d’entrée à l’université, dans une haute école ou dans l’enseignement supérieur de promotion sociale.

    Les apprenants et apprenantes  qui ne sont pas porteurs du CESS peuvent toutefois être admis aux cours :

    • Soit, s’ils sont titulaires d’un certificat du 2ème degré de l'enseignement secondaire et bénéficient d'une expérience suffisante dans le secteur concerné.
    • Soit, en cas de réussite de l’épreuve d’admission IFAPME. La présentation de l’épreuve d’admission est soumise à l’acceptation du dossier par le Centre.
  • Délais et informations

    • Les inscriptions sont ouvertes jusque fin octobre. En cas d'année préparatoire, les inscriptions sont possibles jusqu'au 15 novembre.
    • Des droits d’inscription sont requis. Le montant varie d'une formation à l'autre mais est compris généralement entre 220 et 350€ ou plus.
    • Prenez contact avec le Centre IFAPME qui organise la formation.

    S'inscrire

    Pour l’inscription proprement dite, munissez-vous des documents suivants :

    • votre carte d’identité ;
    • une copie du dernier diplôme (ou bulletin) obtenu ;
    • si vous êtes demandeur d'emploi et vous vous inscrivez à une formation à un "métier en pénurie", une attestation d'inscription au FOREM pour profiter d'un possible incitant financier.

    Après cette inscription, si l'Alternance est possible pour cette formation, vous pouvez trouver une entreprise avec laquelle signer une convention de stage.

    Pour signer votre convention ou en cas de difficultés, contactez un Service de l'IFAPME près de chez vous. Pour ce rendez-vous, munissez-vous des documents suivants :

    • votre carte d’identité
    • la preuve de votre inscription à la formation.
       

    Où suivre les cours ?