Dernière mise à jour : 22.06.2021 Exporter au format PDF Imprimer

Artisan - Entrepreneur en éléments métalliques

Artisanat - Patrimoine
Chef d'entreprise

Fiche complète

Le métallier travaille essentiellement dans le domaine des fabrications métalliques. Il réalise manuellement des montages et assemblages plus ou moins complexes de type charpente métallique, de tôlerie… notamment via des soudures à l’aide d’outils et de différentes machines conventionnelles et automatisées.

Il réalise des exécutions dans le cadre de constructions nouvelles ou de réparations. Il doit respecter des normes de qualité spécifique à la construction soudée et comprendre les signes conventionnels de fabrication.

  • Point(s) fort(s)
    Sur le terrain
    Contact client
  • Finalité
    Diplôme de formation de Chef d'entreprise homologué par la Communauté française
    Certificat de connaissance de base en gestion
  • Le métallier soudeur possède de bonne capacité de lecture de schéma et de plan reprenant des instructions d’exécution en atelier ou sur chantier. Il prépare le travail d’assemblage par des opérations de découpe de profilés ou de tôles de caractéristiques et nuances différentes, par des opérations de façonnage (découpage, meulage, taraudage,…)

    Il assemble par boulon, par rivet ou par soudage. Il utilise les procédés de découpage oxyacétylénique, de soudage à l’arc manuel par électrode enrobée, de soudage semi automatique. Il doit assurer la maintenance des ses outils et équipements. Le métallier doit pouvoir assurer des tâches essentiellement liées aux relations avec les clients, les fournisseurs et les sous-traitants. Il utilise l'outil informatique.

    Autonome, il requiert les conseils et les décisions de son supérieur hiérarchique. Ses interventions réclament de la rigueur, de la minutie, du soin et de la propreté. Il possède une grande capacité organisationnelle et de communication.

     
     
  • Cours professionnels

    Année préparatoire :

    • TC Gestion spécifique/4 Travaux en hauteur (4h)
    • E36/4 Soudage d'assemblage met. par arc avec électrode enrobée (50h)
    • E36/4 Organisation technique de l'atelier et du chantier (8h)
    • E36/4 Soudage et coupage oxyacetylenique des profiles et toiles acier ord. (24h)
    • E36/4 Soudage d'assemblage met. par procédé semi-automatique (44h)
    • E36/4 Initiation à la fabrication prod. chaudronnerie (8h)
    • E36/4 Initiation à la fabrication d'éléments de constitution métallique (30h)
    • E36/4 Initiation à la réparation ouvrage en atelier/chantier (6h)
    • E36/4 Façonnage des profiles de ferronnerie et de constitution métallique (50h)

     

    1ère Chef d'entreprise :

    • E36/5 Modules techn. spécifiques "métallier" (36h)
    • E36/5 Réal. d'une offre avec devis (24h)
    • E36/5 Réal. mètre d'un projet et des tableaux de quantité (16h)
    • E36/5 Réal. de l'analyse données adm. et tech. d'un projet (48h)

     

    2ème Chef d'entreprise :

    • E36/6 Organisation d'un atelier (16h)
    • E36/6 Gestion de l'exécution technique sur chantier et en atelier (32h)
    • E36/6 Créer ou reprendre une entreprise (4h)
    • E36/6 Assurer le volet social (12h)
    • E36/6 Assurer le volet administratif (16h)
    • E36/6 Assurer le volet financier (8h)
    • E36/6 Évaluer son entreprise (4h)
    • E36/6 Suivi projet d'entreprise (16h)
    • E36/6 Modules techniques spécifiques "métallier" (36h)
     
    • Ne plus être soumis à l’obligation scolaire ;
    • Satisfaire à une de ces 3 exigences :
      • Soit être titulaire du certificat d’apprentissage ou avoir terminé avec fruit les cours généraux et professionnels de fin d’apprentissage et réussir l’examen pratique au plus tard en fin de la seconde année de formation ;
      • Soit avoir suivi avec fruit le 2ème degré de l’enseignement secondaire général, technique ou artistique, ou le 3ème degré de l’enseignement secondaire professionnel et dans ce cas avoir obtenu le certificat de qualification ;
      • Soit avoir satisfait à un examen d’entrée.
    • S’inscrire aux cours de formation dans la profession faisant l’objet de la convention de stage dans les 6 semaines à dater du premier cours et au plus tard le 31 octobre.

    Il peut exister des conditions particulières pour quelques formations. Soyez attentif aux mentions indiquées dans la fiche formation que vous consulterez.

  • Délais et informations

    • Les inscriptions sont ouvertes jusque fin octobre. En cas d'année préparatoire, les inscriptions sont possibles jusqu'au 15 novembre.
    • Des droits d’inscription sont requis. Le montant varie d'une formation à l'autre mais est compris généralement entre 220 et 350€ ou plus.
    • Prenez contact avec le Centre IFAPME qui organise la formation.

    S'inscrire

    Pour l’inscription proprement dite, munissez-vous des documents suivants :

    • votre carte d’identité ;
    • une copie du dernier diplôme (ou bulletin) obtenu ;
    • si vous êtes demandeur d'emploi et vous vous inscrivez à une formation à un "métier en pénurie", une attestation d'inscription au FOREM pour profiter d'un possible incitant financier.

    Après cette inscription, si l'Alternance est possible pour cette formation, vous pouvez trouver une entreprise avec laquelle signer une convention de stage.

    Pour signer votre convention ou en cas de difficultés, contactez un Service de l'IFAPME près de chez vous. Pour ce rendez-vous, munissez-vous des documents suivants :

    • votre carte d’identité
    • la preuve de votre inscription à la formation.
       

    Où suivre les cours ?