Dernière mise à jour : 24.09.2021 Exporter au format PDF Imprimer

Des incitants pour se former en Construction avec l'IFAPME

Contenu principal

Le secteur de la construction souffre d’une pénurie de main-d’œuvre importante depuis plusieurs années.  En vous formant à l'IFAPME dans un métier de la Construction, de l'Electrotechnique ou du Bois, vous pourrez profiter de mesures spécifiques, le tout avec un emploi à la clé.

Les intempéries qui ont touché la Belgique et tout particulièrement la Wallonie en juillet dernier, rendent le besoin de personnel qualifié encore plus criant. Le Gouvernement wallon met donc tout en œuvre pour assurer la reconstruction des bâtiments et autres infrastructures endommagés. L’IFAPME, grâce à l’Alternance, peut constituer une partie de la solution ou apporter des solutions pour répondre à ces enjeux.

L’IFAPME propose une quarantaine de formations dans tous les métiers du secteur de la construction. Engager des apprenants et des apprenantes en alternance est une manière de combler rapidement et durablement le déficit de ressources humaines puisque la main-d’œuvre est formée directement sur le terrain (4 jours en entreprise et 1 jour en centre de formation).

Des mesures et des actions concrètes

Incitants financiers, actions de sensibilisation, SpeedJobbing, … sont au rendez-vous.

L’IFAPME et le secteur de la Construction, CCW et Constructiv, ont mis en œuvre des mesures concrètes pour booster l’envie et l’intérêt de celles et ceux qui envisagent de se former dans le secteur.

  • Remboursement du minerval pour les formations d’adultes des filières de la construction, de l'électrotechnique et du bois. Les frais de scolarité des apprentis et apprenties seront pris en charge par l’IFAPME. Retrouvez les conditions et la liste des métiers concernés en fin de cet article.
  • Coaching intensifié par les Référents IFAPME pour les apprenants et apprenantes en alternance qui s’engagent dans la dynamique du Plan de reconstruction de la Wallonie. Pour les soutenir plus encore dans leur formation et renforcer leur volonté d’évoluer dans un des métiers du secteur.
  • Nouveaux parcours par modules en formations d'adultes : c'est-à-dire qu'après chaque année de formation, les apprenants et apprenantes ont la possibilité d'obtenir un certificat attestant de la maitrise des compétences acquises. Au terme du parcours complet de formation, un diplôme IFAPME homologué est délivré.
  • Possibilité d'une augmentation de 100€ pour chaque rétribution mensuelle octroyée aux apprenants et apprenantes qui entament une formation en alternance dans le secteur de la construction (Métiers de la CP 124).

Le Gouvernement wallon finalise également de nouveaux incitants pour booster les formations en alternance de l’IFAPME dans les métiers de la construction, de l'électrotechnique et du bois :

  • Prime de 2000 € pour les apprenants IFAPME en alternance, inscrits dans ces filières (conditions spécifiques pour les primo-entrants).
  • Un chèque permis de conduire pour faciliter la mobilité des apprenants et apprenantes en alternance de minimum 17 ans. Cette aide est valable pour le permis B (voiture) ou le permis AM (cyclomoteur).

pour les apprentis et les stagiaires sous convention de stage, qui entreprennent ou suivent une formation dans les secteurs mobilisés pour la reconstruction de la Wallonie ! (construction / électricité / bois).

Pour découvrir d’autres avantages pour les métiers de la construction, consultez le site de Constructiv ou la plateforme « Je construis mon avenir ».

Deux actions de sensibilisation pour faire se rencontrer candidats, candidates et entreprises du secteur de la construction.  À vos agendas !

  • Le 22 septembre 2021 : une journée à la découverte des métiers de la construction est organisée dans les Centres de formation du Réseau IFAPME (à Braine-le-Comte, Charleroi (Gosselies), Dinant, Gembloux (Les Isnes), Libramont, Liège, Mons, Namur, Perwez, Tournai, Verviers, Villers-le-Bouillet et Wavre).
  • Le 14 octobre 2021 : en fin de journée, une nouvelle formule de Speed Jobbing dédiée au secteur de la construction s’invitera à l’agenda partout en Wallonie.
Visuel journée découverte métiers de la construction 22-09-2021

Des métiers concrets, sur toute la filière

Des voiries aux bâtiments, des constructions traditionnelles en béton aux nouveaux bâtiments en structures bois. Du gros œuvre au parachèvement en passant par l’isolation et la performance énergétique des bâtiments. Du sol au plafond, des techniques traditionnelles aux technologies numériques, des métiers du patrimoine à la mise en œuvre de matériaux innovants ou biosourcés… Au total, c’est une quarantaine de formations dans le secteur de la construction, de l'électrotechnique et du bois que propose l’IFAPME. Il y en a donc pour tous les goûts et toutes les orientations, avec à chaque fois, la satisfaction de voir son travail prendre forme concrètement.

Découvrez nos formations dans la Construction

Un secteur qui se modernise

Contrairement aux idées reçues, le secteur évolue et se modernise de plus en plus. Les techniques de construction s’adaptent et sont toujours plus respectueuses de l’environnement. Une attention particulière est donnée aux performances et à la consommation d’énergie des bâtiments. Comme le bois qui revient en force ces dernières années sur les chantiers, de nouveaux matériaux durables et biosourcés commencent à prendre de l’ampleur, exigeant de nouvelles techniques et compétences.

De nouveaux métiers voient aussi le jour grâce aux nouvelles technologies et à la digitalisation des métiers de la construction. Ainsi, certains s'ancrent de plus en plus dans la modernité que ce soit sur les chantiers mais aussi dans les bureaux d’études. Des métiers parfois moins manuels, mais tout aussi importants et bénéfiques pour le secteur.

C’est par exemple le cas pour les formations suivantes :

  • Les Coordinateurs BIM qui se chargent de la modélisation 3D de tous les éléments d’une construction.
  • Les Métreurs-deviseurs qui évaluent les coûts de production de grands projets de construction ou de rénovation.

Des « diplômes » à chaque étape

Différents diplômes peuvent être décrochés au cours d’un même parcours de formation. Outre les diplômes IFAPME, homologués, qui sanctionnent nos filières complètes de formation (1 à 3 ans), certaines formations plus courtes donnent déjà accès à une RAF : Reconnaissance des Acquis de Formation ou à un CeCAF : Certificat de Compétences Acquis en Formation. Ces certificats ou reconnaissances attestent de la pleine maîtrise des compétences essentielles au métier.

Cela permet ainsi une mobilité et une flexibilité plus grande pour les apprenants puisqu’ils décrochent, en cas de réussite, une certification validant les compétences et le savoir-faire acquis en formation, pour partie en centre IFAPME, pour partie en entreprise.

Par exemple, un apprenant inscrit en formation d’Entrepreneur en constructions gros-œuvre peut valider les compétences nécessaires du métier de « Maçon » avant la fin de sa formation : s’il réussit en 2ème année, il décroche son CeCAF « Maçon ».  Il peut alors être opérationnel en entreprise, en toute autonomie. S’il poursuit sa 3e année, il décrochera son diplôme de Chef d’entreprise.

Des taux d’insertion qui frisent les sommets

En 2020, l’IFAPME a mené une étude sur l'insertion professionnelle de ses apprenant.e.s. Six mois après avoir obtenu leur diplôme,

  • 85% des apprenants certifiés en construction, entrés en formation dès 15 ans, ont trouvé un emploi ou ont continué leur formation, en général dans les filières chef d’entreprise.
  • Ce chiffre dépasse les 94% pour les stagiaires adultes diplômés.

La preuve avec notre entreprise-partenaire Thomas & Piron qui cherche 70 apprenants et apprenantes à former dans plusieurs métiers pour la rentrée 2021, avec un CDI au terme de la formation.

Axel Mestdagh, Coordinateur RH chez Thomas & Piron :

« C’est la sécurité de pouvoir engager une personne formée sur mesure et connaissant l’entreprise ».

Intéressé·e par une formation à l'IFAPME ?
Découvrez nos formations dans la Construction
> Contactez-nous via notre formulaire de contact
> En savoir encore plus sur le secteur ? Surfez sur www.jeconstruismonavenir.be


Conditions nécessaires et métiers concernés

Conditions

  • L’apprenant doit être considéré régulier au moment de l’agrément : au moins 50 % de présences au cours entre la date de sa première présence et la date du comptage.
  • L’apprenant doit avoir presté au moins 30 jours sous convention de stage rémunérée entre le 1er septembre et le 15 décembre 2021.  
  • L’apprenant doit être agréé dans un des métiers suivants : voir-dessous.

Les formations concernées

Remboursement des frais de scolarité pour les Formations pour jeunes
Remboursement du minerval pour les Formations pour adultes