Dernière mise à jour : 2.09.2021 Exporter au format PDF Imprimer

Ventiliste

Construction - Travaux
Electrotechnique - Chauffage
Coordination et encadrement

Fiche complète

Vous avez toujours rêvé de ramper dans les conduites d’aération comme dans les films d’actions ou d’espionnage ? On ne vous propose pas de devenir acteur ou actrice ici mais bien d’apprendre à poser, entretenir et réparer tout ce qui a un rapport avec la ventilation et l’aération.

Le Ventiliste et la Ventiliste conçoivent, dimensionnent et installent des systèmes de ventilation et de régulation d'air au sein d'un habitation ou d'un bâtiment. Climatisation, air conditionné, ventilateurs, ils sont capables d’installer et d’intervenir sur tous types d’installations en fonction des besoins en aération. Ils interviennent sur des circuits de chauffage mais aussi de refroidissement : pompes à chaleur, ventilation de chambres froides… Ils dessinent, assemblent, placent et installent de nouvelles installations, mais sont aussi capables d’intervenir sur des installations existantes pour l’entretien ou des réparations.

Au cours de cette formation en Coordination et encadrement, vous développerez toutes les compétences et apprendrez toutes les techniques nécessaires au métier de Ventiliste :

  • Maîtriser les flux d’air : vous apprenez les grands principes liés à la circulation de l’air et aux systèmes de ventilation. Vous distinguez étanchéité à l’air, isolation thermique et ventilation. Vous apprenez les différents avantages et inconvénients liés à ces systèmes. Vous identifiez les différents rôles d’une installation ainsi que son fonctionnement. Vous vous formez aux différentes réglementations du secteur ainsi que les normes environnementales.
  • Concevoir et dimensionner une installation : vous apprenez à concevoir une installation de ventilation en fonction des besoins du client, des possibilités en matériel et en fonction du bâtiment. Vous choisissez le système : climatisation, ventilateurs, ventilation simple ou double flux… et l’adaptez en fonction de votre implantation et de l’utilisation. Vous sélectionnez le matériel adapté à votre solution.
  • Dessiner des plans : vous apprenez à dessiner des plans et des schémas d’implantation de l’installation de ventilation. Vous vous formez au dessin à la main mais aussi au Dessin Assisté par Ordinateur : DAO sur des logiciels spécifiques. Vous êtes capable d’intégrer les éléments de ventilation ainsi que les conduites et les gaines dans un plan ou une maquette BIM.
  • Installer une installation de ventilation : sur base du projet établi, vous apprenez à commander les marchandises et matériaux nécessaires au chantier. Vous apprenez à préparer votre poste de travail et vos outils. Vous apprenez à façonner, assembler, placer et fixer les conduites ainsi que les bouches d’aération du système. Vous placez aussi les gaines de câblages électriques. Vous placez les ventilateurs et les groupes de ventilations. Vous veillez à l’isolation thermique et phonique de votre installation.
  • Mettre en service une installation : une fois l’installation montée et placée, vous apprenez à la mettre en service. Vous apprenez à mesurer les débits de flux d’air et à les régler pour une utilisation optimale. Vous vérifiez l’étanchéité du réseau à l’air pour éviter les pertes. Vous apprenez également à contrôler la puissance électrique absorbée par l’installation. Vous complétez tous les documents associés à l’installation et sa mise en service.
  • Entretenir et dépanner une installation : vous vous formez aux procédures de diagnostics de pannes et d’entretiens en fonction des systèmes. Vous apprenez à changer les filtres, contrôler les bouches et ouvertures. En cas de panne, vous êtes capable d’intervenir sur les échangeurs, les ventilateurs, les conduits et caissons de distribution et de les changer au besoin tout en gardant la sécurité et la performance du circuit.

 

En tant que Ventiliste, vous prenez en compte les aspects écologiques liés aux installations que vous placez ou entretenez : consommation en énergie, pollution. Vous veillez également à la qualité de l’air qui circule dans le bâtiment et au confort des occupants : renouvellement hygiénique de l’air, température, confort sonore.

Voilà donc une formation qui ne manque pas d’air ! Si vous êtes tenté e, suivez le courant d’air jusqu’à l’un des Centres qui propose cette formation pour vous y inscrire.

 

Le métier de Ventiliste est un métier en pénurie : la demande de main d’œuvre est supérieure au nombre de candidats, vous aurez donc de nombreuses possibilités d’emploi à la suite de votre formation.

  • Débouché(s) métier(s)

    Ventiliste indépendant·e

    Employé·e dans une société spécialisée en système de ventilation, aération

    Placeur·euse de climatisation

  • Débouché(s) future(s) formation(s)
  • Point(s) fort(s)
    Métier en pénurie (nombreux emplois + prime et assouplissement pour demandeurs d'emploi)
    Sur le terrain
    Contact client
    Travail en autonomie ou en équipe
    Travail au bureau et sur le terrain
  • Finalité
    Diplôme de Coordination et d'encadrement
    Diplôme de filière Chef d'entreprise
  • Le Ventiliste et la Ventiliste doivent posséder plusieurs qualités :

    • Contact humain : un contact facile et professionnel est nécessaire puisque le métier impose de nombreuses rencontres : clients, entrepreneurs, fournisseurs, sociétés, travail en équipe,…
    • Forme physique : le métier demande une bonne condition physique puisque vous manipulez des outils et objets parfois lourds et encombrants, vous travaillez parfois en extérieur ou dans le froid. Vous devez parfois adopter des positions de travail inconfortables.
    • Flexibilité : votre emploi du temps dépend des chantiers et opérations de dépannage, vous devez donc vous adapter constamment. Vous êtes parfois amené à vous déplacer chez les clients.
    • Esprit d’analyse et de logique : vous êtes confronté·e au quotidien à des pannes, vous devez donc analyser les causes possibles des pannes en fonction des installations et du réseau.
    • Rigueur et discipline : vous manipulez des éléments qui peuvent être dangereux. Vous intervenez sur des éléments structurels et essentiels d’une installation, construction. Vous veillez à respecter toutes les normes de sécurité et à garantir que vos installations et réparations soient conformes car elles peuvent être utilisées en permanence ou quotidiennement.
  • Cours professionnels 

    1ère année :

    • E28/25 Introduction au BIM (8h)
    • E28/25 Conception et dimensionnement (60h)
    • E28/25 Dessin assisté par ordinateur et lecture de plans (80h)
    • E28/25 Enjeux et phénomènes physiques (16h)
    • E28/25 Introduction au logiciel EXCEL (8h)
    • E28/25 Mise en service et entretien (16h)
    • E28/25 Technologie et montage (52h)
    • E28/25 Suivi TFE (8h)
    • E28/25 Principes de base de la ventilation (16h)
     
  • Est admis aux cours l'apprenant·e qui satisfait à l’obligation scolaire et qui est titulaire d’un certificat de l’enseignement secondaire supérieur (CESS) ou document attestant la réussite de l’examen d’entrée à l’université, dans une haute école ou dans l’enseignement supérieur de promotion sociale.

    Les apprenant·e·s  qui ne sont pas porteurs du CESS peuvent toutefois être admis aux cours :

    • Soit, s’ils sont titulaires d’un certificat du 2ème degré de l'enseignement secondaire et bénéficient d'une expérience suffisante dans le secteur concerné.
    • Soit, en cas de réussite de l’épreuve d’admission IFAPME. La présentation de l’épreuve d’admission est soumise à l’acceptation du dossier par le Centre.
  • Délais et informations

    • Les inscriptions sont ouvertes jusque fin octobre. En cas d'année préparatoire, les inscriptions sont possibles jusqu'au 15 novembre.
    • Des droits d’inscription sont requis. Le montant varie d'une formation à l'autre mais est compris généralement entre 220 et 350€ ou plus.
    • Prenez contact avec le Centre IFAPME qui organise la formation.

    S'inscrire

    Pour l’inscription proprement dite, munissez-vous des documents suivants :

    • votre carte d’identité ;
    • une copie du dernier diplôme (ou bulletin) obtenu ;
    • si vous êtes demandeur d'emploi et vous vous inscrivez à une formation à un "métier en pénurie", une attestation d'inscription au FOREM pour profiter d'un possible incitant financier.

    Après cette inscription, si l'Alternance est possible pour cette formation, vous pouvez trouver une entreprise avec laquelle signer une convention de stage.

    Pour signer votre convention ou en cas de difficultés, contactez un Service de l'IFAPME près de chez vous. Pour ce rendez-vous, munissez-vous des documents suivants :

    • votre carte d’identité
    • la preuve de votre inscription à la formation.
       

    Où suivre les cours ?